Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Texte et image

Visions poétiques d'Istanbul

DYS

« Istanbul sous la brume »

1
N
uit de blancheur épaisse, une fois de plus la brume
Envahit l’horizon. Sous son poids croissant1
De minute en minute, le paysage s’estompe2 [...]
Vieille reine de l’Orient, si jalousée de tous,
Dont le sein lascif3 abrita sans frémir
Et sans dégoût aucun, de hideuses amours,
Étalée nonchalante, à moitié assoupie,
Ô Byzance4 abjecte, ô charmeuse insensée,
Ô toi vierge encore après mille épousailles
Restée si éclatante jusqu’à ce jour et qu’on
Ne peut contempler qu’envoûté, qu’ébloui ! [...]
Une main maudite dut jadis asperger
D’une eau maudite tes fondements mêmes,
Car on ne trouve rien en toi qui soit pur,
Mensonges, avidités, envies s’y agglutinent. [...]

Ô brume, jette ton suaire5 dessus ces crimes, toi, ville,
Vieille catin6 glorieuse, dors d’un sommeil sans fin ! [...]
Promesses non tenues, mensonges sans fin,
Justice malmenée aux portes des tribunaux, [...]
Bouches qu’on bâillonne, parce qu’on a peur d’entendre,
Nation qui peine, qu’on hait, qu’on méprise, [...]
Glorieuse nation dont le riche et le pauvre
Ploient7 sous un fardeau unique : la terreur,
Mères angoissées, époux se haïssant l’un l’autre,
Gosses abandonnés… Ô pour vous mon cœur saigne…

Assez… Brume, jette ton suaire dessus ces crimes, toi, ville,
Vieille catin glorieuse, dors d’un sommeil sans fin !
Les textes principaux
  • 1902
    . « Istanbul sous la brume »
    TEVFIK FIKRET
    7 questions associées
  • 1947
    . « J’écoute Istanbul »
    ORHAN VELI
    6 questions associées
  • 1959
    . « La ville, le soir et toi »
    NÂZIM HIKMET