Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Texte et image

S'aventurer dans d'autres mondes

DYS

S'aventurer dans d'autres mondes

Pris au piège dans une caverne, Bilbo le Hobbit découvre un mystérieux anneau. Mais son propriétaire, une créature nommée Gollum, se rend compte qu’il l’a perdu et le cherche. Bilbo suit secrètement Gollum, espérant retrouver ainsi la sortie de la caverne. C’est alors qu’il découvre que cet anneau a un pouvoir...
1
G
ollum s’élança en avant et s’en fut à grandes enjambées. Bilbo le suivit, toujours avec prudence, même s’il craignait surtout à présent de faire du bruit en trébuchant sur une autre saillie1. Ses pensées s’agitaient dans un tourbillon d’espoir et de questionnements. L’anneau qu’il avait trouvé semblait être un anneau magique : il vous rendait invisible ! Il avait entendu parler de tels objets, bien sûr, dans de très vieux contes, mais ne pouvait croire qu’il en avait réellement trouvé un, et ce, tout à fait par hasard. Néanmoins, il fallait se rendre à l’évidence : Gollum, avec ses yeux brillants, était passé tout près de lui sans le remarquer.
  Ils poursuivirent, Gollum en tête, claquant des pieds, jurant et sifflant ; Bilbo derrière, marchant aussi silencieusement que le peut un hobbit.
  Bientôt […] ils s’arrêtèrent pour de bon. Gollum avait fini par amener Bilbo jusqu’à la sortie, mais il lui barrait la route ! Gollum s’était assis en boule tout juste devant l’ouverture, et ses yeux brillaient froidement dans son visage tandis qu’il tournait la tête de chaque côté, visible entre ses genoux.
  Bilbo s’éloigna du mur plus silencieusement qu’une souris ; mais Gollum se raidit à l’instant et renifla, et ses yeux prirent une teinte verdâtre. Il siffla doucement, mais avec malveillance. Il ne pouvait voir le hobbit, mais était désormais sur ses gardes ; et il avait deux autres sens que les ténèbres avaient aiguisés : l’ouïe et l’odorat. Il semblait s’être accroupi tout contre terre, les mains posées sur la pierre et la tête relevée, presque au ras du sol. Ce n&r