Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Texte et image

Ulysse et l’épreuve de l’arc (fin de l’Odyssée)

DYS

L’épreuve de l’arc : Ulysse face aux prétendants.

Après vingt ans d’absence, Ulysse est enfin de retour dans son royaume, à Ithaque. Les habitants de son ile et surtout sa femme, Pénélope, l’attendent-ils encore ? Pour le savoir, Ulysse fait en sorte qu’on ne le reconnaisse pas, il se déguise en mendiant. En arrivant dans son palais, il découvre qu’y sont installés de nombreux prétendants1. Fidèle à Ulysse, Pénélope les a repoussés pendant des années. Mais tout le monde est maintenant persuadé qu’Ulysse ne reviendra jamais : on presse Pénélope de prendre un autre époux et de redonner ainsi un roi à Ithaque. La déesse Athéna suggère à Pénélope d’organiser un concours de tir à l’arc.
1
P
énélope fit ce discours aux prétendants qui l’entouraient :  – Écoutez-moi, orgueilleux prétendants ! Vous occupez cette maison nuit et jour pour manger et pour boire, tandis que le maître est absent depuis des années. La seule excuse que vous avez pu alléguer2 à votre conduite, c’est le désir de m’épouser et de faire de moi votre femme. Eh bien venez, prétendants, la lutte est ouverte et le prix du concours est devant vous ! Je vais vous donner l’arc du divin Ulysse. Celui dont les mains tendront l’arc sans effort et dont la flèche traversera les douze haches, cet homme-là je le suivrai […].
  [Les prétendants essaient de tendre l’arc mais ils échouent l’un après l’autre. Le mendiant demande alors à essayer. Les prétendants se moquent de lui et l’insultent mais Pénélope souhaite qu’il puisse avoir sa chance.
  
[Ulysse] tendit l’arc avec une facilité extrême. Puis, le prenant dans sa main droite, il essaya la corde, qui rendit un beau son, semblable au cri de l’hirondelle. Les prétendants éprouvèrent une vive douleur et tous changèrent de couleur. Zeus tonna3 violemment ; ses signes étaient clairs. Le divin Ulysse qui avait enduré mille souffrances se réjouit qu’enfin le fils de Cronos4 aux conseils tortueux5 lui ait envoyé un présage6. Il saisit une flèche rapide, posée près de lui sur la table […] puis, visant tout droit et sans quitter son siège, il la décocha. Elle ne manqua aucune des haches, du premier trou jusqu’au dernier, et ressortit après les avoir traversées toutes.
Les textes principaux
  • . L’épreuve de l’arc : Ulysse face aux prétendants.
    Homère
Les images
  • 1912
    . Pénélope et les prétendants
    John William Waterhouse