Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Histoire des arts

Le mythe de la tour de Babel

Comment les artistes se réapproprient-ils régulièrement ce mythe ?
La référence
1

La référence

1. Brueghel l’Ancien, Construction de la tour de Babel, 1563, peinture sur bois, 114 x 155 cm (Kunsthistorisches Museum, Vienne, Autriche).

Brouillée ?
2

Brouillée ?

1. Vik Muniz, La tour de Babel d’après Brueghel (série Puzzles gordiens), 2007, photographie, 101 x 127 cm (Gallery Rena Bransten, San Fransisco).

Modernisée ?
3

Modernisée ?

1. Éric de Ville, La tour de Bruxelles en automne, 2009, photographie.

Réelle ?
4

Réelle ?

1. Kurt Wenner, Babel, 1993, dessin à la craie sur le sol (Portland, Oregon, États-Unis).

Vertigineuse ?
5

Vertigineuse ?

1. Tour Burj Khalifa, 2010, hauteur 828 m (Dubaï, Émirats arabes unis).

100% numérique
Retrouvez Babylone, sa tour et sa postérité (ressources du musée du Louvre).
Éclairage
Le mythe de Babel ne cesse d’inspirer les artistes, car il fait écho à notre monde moderne et aux ambitions des hommes. Lorsqu’un artiste décide de représenter la tour de Babel, les très célèbres tableaux de Brueghel l’Ancien (notamment doc. 1) s’imposent forcément à lui. C’est pourquoi certaines oeuvres récentes font référence autant au récit biblique qu’aux représentations qu’en a fait Brueghel.
CACHER LES INFORMATIONS

Text

Le mythe de la tour de Babel
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

INFORMATIONS SUR LE DOCUMENT
}