Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Littérature langue

Langue

Exercice 1 : Conjugaison
Je vérifie ma maitrise des temps du passé

Racontez au passé une rencontre qui vous a marqué(e).
Encadrez à l'aide de crochets les verbes conjugués. Vérifiez à l’aide de la fiche page 296 si vous avez utilisé le bon temps et si les verbes sont bien conjugués.

Exercice 2 : ConjugaisonDOC 1
Je m'entraine à conjuger des verbes au passé simple

Transposez ce texte au passé simple (sauf les formes en italique).
Vérifiez ensuite votre travail à l’aide de la fiche page 296.

Exercice 3 : ConjugaisonDOC 2
J'étudie les effets de l'emploi du passé simple et de l'imparfait

Dans les trois paragraphes suivants, choisissez une citation où le passé simple aurait pu être utilisé au lieu de l’imparfait, et une citation où l’imparfait aurait pu être utilisé au lieu du passé simple. Dans chaque passage, que met en valeur le choix opéré par Zola ?

Exercice 4 : Conjugaison
Je compare narration au passé et narration au présent

 Cherchez sur internet les incipits de L’Étranger (A. Camus), Madame Bovary (A. Flaubert), Aurélien (L. Aragon), La promesse de l’aube (R. Gary). 

Recopiez la première phrase de ces incipits et classez-les selon qu’elles sont écrites au présent ou au passé.
À votre avis, les romans dont ces phrases sont tirées racontent-ils des évènements qui se produisent sous les yeux de l’auteur ? Quelle est la valeur de ce présent (voir p. 292) ?

Exercice 5 : ConjugaisonDOCS 3, 4
En groupe, je corrige un texte au passé

En binôme, connectez-vous à une plateforme collaborative (type framapad). Chacun écrira un court texte au passé racontant la scène illustrée par l’un des deux photogrammes de cette page.
Corrigez le texte de l’autre en vous concentrant d’abord sur le choix du passé simple ou de l’imparfait.

Parcours de compétences
J'utilise l'écrit pour penser et pour apprendre
Ci-dessous quelques contenus proches qui peuvent vous intéresser :
CACHER LES INFORMATIONS

Text

ÉMILE ZOLA, Germinal, Partie VII, chapitre 5, 1885.

Langue
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

INFORMATIONS SUR LE DOCUMENT
}
DYS

Langue

1
Étienne, à ce moment, devint fou. Ses yeux se noyèrent d’une vapeur rouge, sa gorge s’était congestionnée d’un flot de sang. Le besoin de tuer le prenait, irrésistible, un besoin physique, l’excitation sanguine d’une muqueuse qui détermine un violent accès de toux. Cela monta, éclata en dehors de sa volonté, sous la poussée de la lésion héréditaire. Il avait empoigné, dans le mur, une feuille de schiste, et il l’ébranlait, et il l’arrachait, très large, très lourde. Puis, à deux mains, avec une force décuplée, il l’abattit sur le crâne de Chaval.
  Celui-ci n’eut pas le temps de sauter en arrière. Il tomba, la face broyée, le crâne fendu. La cervelle avait éclaboussé le toit de la galerie, un jet pourpre coulait de la plaie, pareil au jet continu d’une source. Tout de suite, il y eut une mare, où l’étoile fumeuse de la lampe se refléta. L’ombre envahissait ce caveau muré, le corps semblait, par terre, la bosse noire d’un tas d’escaillage.
  Et, penché, l’œil élargi, Étienne le regardait. C’était donc fait, il avait tué. Confusément, toutes ses luttes lui revenaient à la mémoire, cet inutile combat contre le poison qui dormait dans ses muscles, l’alcool lentement accumulé de sa race. Pourtant, il n’était ivre que de faim, l’ivresse lointaine des parents avait suffi. Ses cheveux se dressaient devant l’horreur de ce meurtre, et malgré la révolte de son éducation, une allégresse faisait battre son cœur, la joie animale d’un appétit enfin satisfait.
Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?