Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Exercices

3 - Les mots de la poésie et du théâte

Exercice 1 :
Ai-je bien compris la leçon ?

1. Pour mesurer la longueur d’un vers, il faut compter le nombre de lettres qui le composent.
2. Le e est toujours prononcé.

Exercice 2 : DOC 14

Pour chacun des extraits ci-contre, nommez le type de strophe et de vers utilisés.

Exercice 3 : DOC 16

a) Copiez cette strophe et mettez en majuscule tous les -e qui se prononcent. b) Nommez le type de vers utilisé. c) Quelle disposition de rime est utilisée ?

Exercice 4 : DOC 24

1. De quelle sorte de strophe est-il composé ?
2. Observez la longueur des vers de chaque strophe : de quel type de vers chaque strophe est-elle composée ?

Exercice 5 : DOC 19

a) Quels sont les différents types de vers qui composent ce poème ? b) Quelle remarque pouvez-vous faire sur les rimes ?

Exercice 6 :

Écrivez deux quatrains avec des rimes embrassées, dont le premier vers sera : Tu n’as pas entendu, je voulais te le dire.

Exercice 7 :
Ai-je bien compris la leçon ?

1. Une tirade est une réplique courte destinée à accélérer le rythme d’une scène.
2. Les didascalies ne sont pas destinées à être prononcées.

Exercice 8 : DOC 25

Classez ces types d’énoncés, selon qu’ils sont destinés à être prononcés sur scène ou non.

Exercice 9 : DOC 21

a) Relevez les didascalies de ce texte. b) Qui sont les personnages ?

Exercice 10 : DOC 22

a) Quelles sont les paroles prononcées sur scène dans cet extrait ? b) À quoi sert le reste du texte ?

Exercice 11 : DOC 26

Nommez les types de répliques dans les extraits ci-contre.

Exercice 12 :
Écrivez un dialogue comique de dispute entre deux personnages, sous la forme d’une stichomythie.

Il devra faire 15 lignes minimum et comporter au moins un aparté.

  • 26
    . 3 - Les mots de la poésie et du théâte
DYS

3 - Les mots de la poésie et du théâte

Extrait 1 :
Percé jusques au fond du cœur
D’une atteinte imprévue aussi bien que mortelle
Misérable vengeur d’une juste querelle
Et malheureux objet d’une injuste rigueur
Je demeure immobile et mon âme abattue
Cède au coup qui me tue.
P. Corneille, Le Cid, acte I, scène 6, 1637.

Extrait 2 :
Ah ! Non ! C’est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme... 
En variant le ton, – par exemple, tenez :
Agressif : « moi, monsieur, si j’avais un tel nez,
Il faudrait sur le champ que je me l’amputasse ! »
Amical : « mais il doit tremper dans votre tasse :
Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! »
Descriptif : « C’est un roc ! ... c’est un pic ! ... c’est un cap !
Que dis-je, c’est un cap ? ... C’est une péninsule ! »
E. Rostand, Cyrano de Bergerac, 1897.

Extrait 3 :
SOLANGE, hésitant. – Mais...
CLAIRE. – Je dis ! mon tilleul.
SOLANGE. – Mais, Madame...
CLAIRE. – Bien. Continue.
SOLANGE. – Mais, Madame, il est froid.
CLAIRE. – Je le boirai quand même. Donne.
J. Genet, Les Bonnes, 1947.

Extrait 4 :
MADAME DE SOTTENVILLE. – Allez, songez à mieux traiter une demoiselle bien née, et prenez garde désormais à ne plus faire de pareilles bévues.
GEORGE DANDIN, à part. – J’enrage de bon cœur d’avoir tort, lorsque j’ai raison.
Molière, George Dandin, 1668.
DYS

Exercice 11

Question 1

DOC 26

Énoncé
Nommez les types de répliques dans les extraits ci-contre.
Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?