Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Langue
P.null--1

Littérature langue


Langue




Voir les réponses

Exercice 1

Je justifie l’emploi du subjonctif

Consigne
Relevez dans la phrase suivante les verbes conjugués au subjonctif présent et expliquez l’emploi de ce mode.

Je ne dis pas qu’il faille empêcher les mères d’aimer leurs petits. Je dis simplement qu’il vaut mieux que les mères aient encore quelqu’un d’autre à aimer.


R. Gary, La Promesse de l’aube, Gallimard, 1960.



Voir les réponses

Exercice 2

J’identifie des propositions subordonnées

Consigne
Dans la phrase ci-dessous, identifiez : a) les différentes propositions subordonnées ; b) le mot complété ; c) le type de proposition subordonnée il s’agit.

Je savais qu’elle était fille d’un horloger juif de la steppe russe ; qu’elle avait été très belle, qu’elle avait quitté sa famille à l’âge de seize ans ; et tout le reste, pour moi, était une joue contre la mienne, une voix mélodieuse, qui murmurait - un rire insouciant, d’une gaieté étonnante, que je cherche en vain, depuis, autour de moi ; un parfum de muguet, une chevelure sombre qui coule à flots sur mon visage et des histoires étranges d’un pays qui, un jour, allait être le mien.


R. Gary, La Promesse de l’aube, Gallimard, 1960




Voir les réponses

Exercice 3

Je travaille le discours rapporté

Consigne
Dans ce passage, les paroles sont-elles rapportées au discours direct, indirect, ou indirect libre? Justifiez votre réponse.

C’était très simple : je devais me rendre à Berlin et sauver la France, et incidemment le monde, en assassinant Hitler. Elle avait tout prévu, y compris mon salut ultime, car, à supposer que je fusse pris - mais là, elle me connaissait assez pour savoir que j’étais capable de tuer Hitler sans me laisser prendre - à supposer, toutefois, que je fusse pris, il était parfaitement évident que les grandes puissances, la France, l’Angleterre, l’Amérique, allaient présenter un ultimatum1 pour exiger ma libération.


R. Gary, La Promesse de l’aube, Gallimard, 1960.



Voir les réponses

Exercice 4

Je travaille sur les fonctions liées au nom

Consigne
Dans la phrase ci-dessous a) identifiez les expansions du nom et le nom qu’elles complètent ; b) indiquez la classe grammaticale et la fonction de chaque expansion.

Debout dans la jeep, ce fut seulement sur les pontons du Var que je cessai de voir les mains et les visages, que je ne cherchai plus à reconnaître les mille coins familiers, que je ne répondis plus aux signes joyeux des femmes et des enfants, et que je demeurai là, debout, accroché au parebrise, tendu tout entier vers la ville qui approchait, vers le quartier, la maison, la silhouette aux bras ouverts qui devait m’attendre déjà sous le drapeau victorieux.


R. Gary, La Promesse de l’aube, Gallimard, 1960.




Voir les réponses

Exercice 5

Je travaille les chaines d’accord

Consigne
Réécrivez la phrase suivante en remplaçant « je » par « nous » et en faisant toutes les modifications nécessaires.

Dans les couloirs de l’école, sous le regard de mes camarades éblouis, je jonglais à présent avec cinq ou six oranges et, quelque part, au fond de moi, vivait la folle ambition de parvenir à la septième et peut-être à la huitième, comme le grand Rastelli1, et même, qui sait, à la neuvième, pour devenir enfin le plus grand jongleur de tous les temps. Ma mère méritait cela et je passais tous mes loisirs à m’entraîner.


R. Gary, La Promesse de l’aube, Gallimard, 1960.


Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.