Couverture

Enseignement scientifique 1re

Feuilleter la version papier

















Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


OBJECTIF BAC

Thème 1 : une longue histoire de la matière


❯❯❯ Préparation aux épreuves communes de contrôle continu
s'entraîner au BAC

S'entraîner pour le BAC

Exercice 5
Composé ionique
calculatrice autorisée


Données

  • Arête de la maille de MgO\mathrm{MgO} : a=4,21×1010a=4\text{,}21 \times 10^{-10} m
  • Masse atomique moyenne de l’oxygène : m(O)=2,66×1026m(\text{O})=2\text{,}66 \times 10^{-26} kg
  • Masse atomique moyenne du magnésium : m(Mg)=4,04×1026m(\text{Mg})=4\text{,}04 \times 10^{-26} kg

Cristaux de périclase
Doc. 3
Cristaux de périclase

Maille de l’oxyde de magnésium
Doc. 1
Maille de l’oxyde de magnésium

Briques réfractaires à base de périclase


Les briques réfractaires ont la particularité de conserver leurs propriétés mécaniques à très haute température. Elles sont utilisées pour la réalisation de fours, de hauts fourneaux ou de conduits de cheminées.
Doc. 2
Briques réfractaires à base de périclase

L’oxyde de magnésium  MgO \text { MgO } est un cristal ionique. Il est constitué d’un réseau d’anions O2\text{O}^{2-} ormant une structure cubique à faces centrées, les cations magnésium Mg2+\mathrm{Mg}^{2+} occupant le centre du cube et le milieu de chaque arête. La périclase est une espèce minérale de formule MgO\mathrm{MgO} avec des traces de fer. Elle est produite naturellement dans les roches métamorphiques par plusieurs réactions secondaires.


Questions

1. À l’aide d’un comptage précis, montrer qu’il y a 4 ions O2\mathrm{O}^{2-} et 4 ions Mg2+\text{Mg}^{2+} par maille. Cette structure est-elle en accord avec la formule chimique de l’oxyde de magnésium ?


2. Déterminer la masse volumique de MgO\mathrm{MgO} en kg·m-3.


3. Quelles sont les conditions de refroidissement lors de la formation de la roche qui justifie la création de cristaux de périclase ?


4. En s’appuyant sur l’usage que l’on fait du périclase dans les briques réfractaires, que peut-on dire de la température de fusion du cristal d’oxyde de magnésium ?
Exercice 4
Nucléosynthèse stellaire
calculatrice non autorisée

L’objectif de cet exercice est d’étudier les réactions nucléaires qui se produisent dans l’Univers, notamment dans les étoiles, et qui engendrent la synthèse des éléments.


Nucléosynthèse stellaire


Doc. 1
Nucléosynthèse stellaire

Questions

Quelques secondes après l’explosion originelle, les seuls éléments chimiques présents étaient l’hydrogène, l’hélium et le lithium.

1. La synthèse des éléments chimiques plus lourds se fait par des réactions nucléaires. Pourquoi cette synthèse ne peut-elle pas se faire par des réactions chimiques ?


2. Lorsque le cœur d’une étoile est à une température de l’ordre de 1,5×1071\text{,}5 \times 10^{7} K, les noyaux d’hydrogène subissent des réactions de fusion conduisant à la formation de noyaux d’hélium selon le processus en chaîne suivant :
a. 11H+11H12H+10e _{1}^{1} \mathrm{H}+_{1}^{1} \mathrm{H} \rightarrow\,_{1}^{2} \mathrm{H}+_{1}^{0} \mathrm{e}.

b. 11H+12H23He+γ_1^{1} \mathrm{H}+_{1}^{2} \mathrm{H} \rightarrow\,_{2}^{3} \mathrm{He}+\gamma.

c. 32He+23He24He+211H_{3}^{2} \mathrm{He}+_{2}^{3} \mathrm{He} \rightarrow\,_{2}^{4} \mathrm{He}+2\,_{1}^{1} \mathrm{H}
À partir d’une combinaison des équations précédentes, retrouver le bilan de la réaction de formation des noyaux d’hélium à partir de noyaux d’hydrogène : 411H24He+210e.4\,_{1}^{1} \mathrm{H} \rightarrow\,_{2}^{4} \mathrm{He}+2\,_{1}^{0} \mathrm{e}.


3. Lorsque la température atteint environ 10810^{8} K, deux noyaux d’hélium se transforment en béryllium 88 radioactif, de très courte période de demi-vie (T=6,9×1017T=6{,}9 \times 10^{-17} s), suivant la réaction nucléaire d’équation : 24He+24He48Be_{2}^{4} \mathrm{He}+_{2}^{4} \mathrm{He} \rightarrow\,_{4}^{8} \mathrm{Be}. Cette réaction est-elle une réaction de fusion ou de fission ? Justifier la réponse.


4. Si on note N0N_{0} le nombre de noyaux de béryllium 8 initialement formés, quelle fraction en reste-t-il après 6,9×10176\text{,}9 \times 10^{-17} s ?


5. Le béryllium 8 s’associe avec un noyau d’hélium déjà présent au cœur de l’étoile pour former du carbone 12 612C\,_6^{12} \mathrm{C}. Proposer une équation à cette réaction.


6. La dernière étape, la nucléosynthèse stellaire explosive, permet la formation des noyaux lourds. Lors de la désintégration radioactive du noyau de cobalt 2756Co_{27}^{56} \mathrm{Co}, du fer 2656Fe_{26}^{56} \mathrm{Fe} et une autre particule se forment. Sachant que le nombre total de nucléons et de charges se conservent au cours de la réaction, déterminer si la particule formée est un électron 01e_{0}^{-1} e, un proton 11p_{1}^{1} \text{p} ou un neutron 01n_{0}^{1} \text{n}.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?