Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

bilan

Bilan

Compétence : Travailler en autonomie.
1.

Chute et attraction terrestre

  • Un système abandonné sans vitesse initiale et sans support a un mouvement rectiligne vertical et dirigé vers le centre de la Terre.
  • La valeur de sa vitesse augmente à chaque instant.
  • La force d’attraction que la Terre exerce sur les objets à sa surface est appelée le poids.
  • Le poids s’exerce verticalement vers le bas et son point d’application est fictif car c’est une force répartie.

Le saviez-vous ?

La chute des objets abandonnés sans support est le résultat de la force d’attraction que la Terre exerce sur eux, nommée le poids.
2.

Relation poids-masse

  • Le poids est une force. Son intensité P se mesure avec un dynamomètre.
  • Le poids et la masse d’un objet sont deux grandeurs proportionnelles. Cela s’écrit P = m × g où :
     P est l’intensité du poids (en N) ;
    ▪ m est la masse (en kg) ;
    ▪ g est l’intensité de pesanteur (en N/kg). À la surface de Terre, g ≈ 9,8 N/kg.

Le saviez-vous ?

Le poids est une force. Son intensité est proportionnelle à la masse de l’objet.
3.

Force de gravitation

  • Isaac Newton a compris au XVIIe siècle qu’il existait toujours une interaction attractive entre deux objets, du fait de leur masse. Il a appelé cette force la force de gravitation.
  • L’intensité de cette force s’écrit : F=GmA×mBd2F = G \dfrac{m_{A} \times m_{B}}{d^{2}}.
  • Cette force est universelle: on la retrouve en tout lieu et à toute époque de l’Univers.

Le saviez-vous ?

La masse des objets cause leur attraction naturelle, qui est modélisée par la force de gravitation. Cette force permet de comprendre la chute des corps et le mouvement des astres.
4.

Valeur du poids et intensité de pesanteur

  • À la surface d’un astre, le poids d’un système est proportionnel à sa masse. Le coefficient de proportionnalité dépend de l’astre. On l’appelle l’« intensité de la pesanteur », et on la note g.
  • L’intensité de pesanteur g, et donc le poids P, varient d’un astre à l’autre.