Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Leçon

La mondialisation en débats

DYS

`.

A. Le débat sur les effets de la mondialisation

  • Les effets sociaux, économiques et environnementaux de la mondialisation « libérale » sont au cœur du débat. La question des liens entre mondialisation et inégalités est posée. Si les États qui réussissent à s'intégrer aux échanges mondiaux se développent, les inégalités se creusent entre les États d'un même continent et à l'intérieur même des États (doc. 1).
  • Une prise de conscience émerge à l'échelle mondiale sur les questions environnementales, notamment le thème du changement climatique (doc. 2 et 3).

B. Une « gouvernance mondiale » contestée

  • Les États ont de plus en plus de mal à s'accorder sur des normes sociales et environnementales communes. Pour établir une « gouvernance mondiale », les États les plus riches du monde ont créé le G20, dont l'objectif est de favoriser la concertation entre les acteurs de la mondialisation à l'échelle internationale.
  • Une société civile mondiale émerge, favorisée par les progrès des télécommunications. Elle s'appuie sur de nouveaux moyens de communication à l'échelle mondiale, et est portée par de nouveaux acteurs.
  • Ainsi, des organisations non gouvernementales ou des associations estiment qu'une autre mondialisation est possible plus respectueuse des sociétés et de l'environnement. Ces mouvements, dont les revendications sont diverses, sont appelés altermondialistes (doc. 5).

C. Des actions à différentes échelles

  • Les initiatives à l'échelle locale se développent : certaines associations tentent ainsi de défendre les paysans dont les terres sont cédées à d'autres pays ou à des entreprises étrangères. D'autres développent un commerce plus équitable entre producteurs du Sud et consommateurs du Nord.
  • Les mouvements altermondialistes organisent régulièrement des forums sociaux. D'autres manifestent, parfois violemment, lors des réunions des principales instances internationales (doc. 4) : c'est l'antimondialisation.

a. Mondialisation et aggravation des inégalités

La mondialisation est généralement créditée d'un rôle positif dans la résorption de la pauvreté : l'ouverture, le commerce, les échanges sont considérés dans la théorie économique comme le moyen le plus efficace d'accroître les richesses. […] La dernière mondialisation [celle des années 1990] a permis à un grand nombre de pays de s'arracher au sous-développement, ceux qu'on appelait il y a peu les « pays émergents ».

[…] La convergence ne concerne pas tous les pays : le nombre de pays répertoriés comme très pauvres diminue certes (ils ne sont plus que 25 contre 55 en 1990), mais leur écart s’accentue avec les pays riches : en 1990, l’Américain moyen est 40 fois plus riche que le Tanzanien moyen, en 2010, 60 fois !

[…] La diminution globale de la pauvreté à l’échelle mondiale s’accompagne cependant d’un accroissement des inégalités internes. […] Les politiques de libéralisations ont favorisé le désengagement des États et d’adoption de politiques dites « de flexibilité » : diminution ou suppression des revenus minimum, des indemnités de chômage et de tous les dispositifs d'aide visant à favoriser le retour rapide au travail. […] La mondialisation a créé des exclusions, sociales ou spatiales. Les exclusions spatiales s'observent à différentes échelles : interrégionales (entre États à l'intérieur d'un même continent) ou intra-étatiques, avec l'accroissement des inégalités régionales à l'intérieur même des pays.

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.