Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Exercice bac 2
P.263

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

EXERCICE BAC 2
Préparation aux épreuves de contrôle continu

Je m’entraîne



Réponse à une question problématisée

Sujet
Quel rôle jouent le Proche et le Moyen-Orient dans les déséquilibres mondiaux de 1973 à 1980 ?

Voir les réponses

Analyse de document

Sujet
Commentez la façon dont lʼauteure décrit la chute du mur de Berlin et analysez le rôle des autorités politiques est‑allemandes.

L’analyse du document constitue le cœur de votre travail, mais nécessite pour être menée la mobilisation de vos connaissances.

La chute du mur de Berlin racontée en direct par l’ambassadrice française

10h13

« Ouverture » du mur de Berlin. [...] Les Berlinois de l’Est ont, cette nuit, avec trois heures de décalage, donné l’interprétation la plus libérale possible à la réglementation sur les sorties et visites annoncée hier soir par les autorités est-allemandes, négligeant les aspects administratifs restrictifs qu’elle contient. Toute la nuit, la population est passée à pied et en voiture d’un côté à l’autre du Mur, le plus souvent pour une simple promenade chargée d’émotion. Les fonctionnaires de l’Est, manifestement dépassés et sans instructions pour faire face à l’événement, ont laissé faire, et ce n’est que vers trois heures du matin, selon les témoins oculaires de l’ambassade, que la police a de nouveau pris position porte de Brandebourg, faisant refluer en douceur les quelques centaines de personnes qui, de ce côté-ci, avaient occupé la place qui entoure la porte de Brandebourg, habituellement interdite d’accès.

Combien de temps cela va-t-il durer ? [...] L’important pour les autorités de RDA est de maintenir l’idée qu’il existe toujours une frontière entre les deux États allemands et entre les deux parties de Berlin.

18h20

Par un temps magnifique, Berlin-Est continue avec sérieux de vivre une fête. Le déferlement se poursuit vers tous les points de passage, où l’on se présente à pied ou en voiture avec les enfants, mais le plus souvent sans bagage, avec apparemment la seule intention d’aller voir « l’autre côté ». [...] Les forces de l’ordre, discrètes, se contentent de régler la circulation. [...] Certains s’inquiètent de la désorganisation économique du pays et craignent qu’avec l’entrée dans l’hiver on n’affronte une situation très difficile avec des problèmes d’approvisionnement et de carences de certains services. Des éléments de l’armée et même de la Stasi ont été mobilisés pour faire face aux situations les plus difficiles. On a conscience que le redressement demandera au moins deux ou trois ans. Mais actuellement, c’est tout de même la joie qui domine chez ce peuple qui découvre de façon inattendue une liberté tant convoitée.

Télégrammes de Joëlle Timsit, ambassadrice de France à Berlin, à Roland Dumas, ministre des Affaires étrangères, le 10 novembre 1989.


Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.