Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Une nouvelle donne géopolitique : bipolarisation et émergence du tiers-monde
P.134-135

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Thème 2 | Un monde bipolaire
Chapitre 5


Une nouvelle donne géopolitique : bipolarisation et émergence du tiers-monde





À la fin des années 1940, le monde se divise en deux blocs opposés : l’Est et l’Ouest. Les États-Unis et l’URSS se livrent à un affrontement, le plus souvent indirect, connu sous le nom de Guerre froide. La rivalité entre les deux Grands se traduit par une série de crises locales ayant des répercussions à l’échelle mondiale. Dans le même temps, le processus de décolonisation donne naissance à de nouveaux États, qui tentent d’affirmer leur indépendance face aux deux superpuissances.

❯ Quels sont les principaux enjeux et acteurs de l’équilibre géopolitique mondial dans les premières décennies de la Guerre froide ?


1
Le mur de Berlin et la porte du Brandebourg, symboles de la division de l’Allemagne

Le mur de Berlin et la porte du Brandebourg

L’Allemagne reste divisée entre les deux blocs. À Berlin, cette division se matérialise par le mur de Berlin, construit en août 1961. Coupant la ville en deux, le mur devient un véritable symbole de la bipolarisation du monde.

Image interactive

2
Le président égyptien Gamal Abdel Nasser à la conférence de Belgrade

Selva/Leemage
1
2
3

Les pays de ce qu’on commence à appeler le « tiers‑monde », la plupart nés de la décolonisation, tentent d’affirmer leur place dans les relations internationales.

Entrée numérique

James Bond
Cliquez ici pour retrouver une émission de France Info consacrée aux films de la saga James Bond, qui analyse ses liens avec le contexte géopolitique de la Guerre froide.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.