Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Fiche de révision - Grammaire : Noms, articles et pronoms
Page numérique

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer


Grammaire : Noms, articles et pronoms

Sommaire

A
L'alphabet


1
Les lettres de l’alphabet

Comme en français, l’alphabet espagnol se compose de 27 lettres dont le ñ.

⚠️ Il existe aussi en espagnol des digrammes (assemblage de lettres qui forment une unité de son) : CH, LL, GU, QU, RR.

2
La prononciation des lettres

▸ Les consonnes

  • Le J se prononce comme un r français « raclé » au fond de la gorge.
  • Le R en début de mot et le RR en milieu de mot se prononcent de la même façon : il faut rouler le r français.
  • Le S se prononce toujours ss.
  • Le V et le B se prononcent de la même façon.
  • Le Z se prononce comme un S zézayé. Dans certains pays, le Z se prononce comme le S, c’est-à-dire ss.
  • Le digramme LL se prononce comme y dans « voyons ».
  • Le se prononce gn comme dans « campagne ».
  • Devant un E ou un I, le G se prononce comme la jota (r raclé).
  • Le Y se prononce i.
  • Le Y se prononce comme le LL (y français de « voyons ») lorsqu’il est utilisé comme consonne.
  • Ex : Estoy desayunando.

    ▸ Les voyelles

  • Le E se prononce toujours (pas de E muet en espagnol).
  • Le U se prononce ou.

3
Les doubles consonnes

  • C, R, L et N sont les seules consonnes qui peuvent se doubler. Pour s’en souvenir, c’est facile : ce sont les consonnes du prénom CaRoLiNa.

B
La numération


1
Les cardinaux

  • De 0 à 29 = s'écrit en un seul mot.
    Ex : catorce
  • À partir de 30, « dizaine + unité » = trois mots avec un y au milieu.
    Ex : treinta y uno

  • Les nombres sont invariables en genre et en nombre, sauf uno/una, les centaines et les millions.
    Ex : doscientas personas, dos millones de personas.

  • Uno devient un:
    devant un nom masculin singulier (un chico)
    entre une dizaine et un nom masculin (veintiún alumnos / treinta y un libros).

  • 100 se dit:
    ciento entre 101 et 199 (ciento uno, etc.).
    cien devant un nom (cien chicas) et quand il multiplie un nombre (cien mil, cien millones, etc.).

  • 1000 (mil) est invariable sauf dans l’expression « milliers de » (miles de manifestantes).

  • « Virgule » se dit coma comme en anglais.
    Ex : : 10,25 se lit « diez coma veinticinco ».

2
Les ordinaux

Les nombres ordinaux permettent de marquer le rang, l’ordre.

primero

sexto

segundo

séptimo

tercero

octavo

cuarto

noveno

quinto

décimo


  • On n’utilise que les dix premiers.
    Ex : Juan Carlos I (lire Juan Carlos primero).

  • À partir du onzième, on utilise le cardinal placé après le nom.
    Ex : Alfonso XIII (lire Alfonso trece).

3
L’heure

▸ Demander l'heure :

  • Informel : ¿Qué hora es?
  • Formel : Disculpe, ¿qué hora es por favor?

▸ Donner l'heure :

  • On donne d’abord l’heure...
  • 13:00 ➞ Es la una.
    14:00 ➞ Son las dos.
  • ... puis les minutes :
  • 16:05 ➞ Son las cuatro y cinco.
    09:30 ➞ Son las nueve y media.

  • Lorsque les minutes dépassent la moitié du cadran, on utilise menos :
  • 14:40 ➞ Son las tres menos veinte.
  • On précise au besoin le moment de la journée :
  • avant le déjeuner = «de la mañana» ;
    après le déjeuner = « de la tarde » ;
    à partir de la nuit = « de la noche ».
    10:00 ➞ Son las diez de la mañana.
    18:00 ➞ Son las seis de la tarde.
    22:00 ➞ Son las diez de la noche.

4
La date

  • La date en espagnol se dit : le jour de la semaine + virgule + le chiffre du mois + de + le mois + de + l’année.
    Ex : Lunes, 5 de marzo de 2018.

  • Pour demander la date on peut dire : ¿Qué día es hoy?

5
Les pourcentages

  • Pourcentage précis = précédé de l’article défini el.
  • Ex : El 15.8% de la población activa está en el paro.

  • Pourcentage approximatif = précédé de l’article indéfini un.
  • Ex : Un 40% de los habitantes está en contra.

6
Les fractions

  • Une fraction s'écrit : article défini ou indéfini + l’ordinal + parte/s : la quinta parte (15)(\dfrac{1}{5}) / las tres octavas partes (38).(\dfrac{3}{8}).

  • La moitié : la mitad (12)(\dfrac{1}{2})
  • Le tiers : el tercio (13)(\dfrac{1}{3})
  • Le quart : el cuarto (14)(\dfrac{1}{4}).

7
Les proportions

  • On exprime la proportion avec de cada.
  • Ex : un Espagnol sur deux ➞ uno de cada dos españoles.
  • Le double : el doble.

C
Le genre et le nombre


▸ Le masculin et le féminin

  • Souvent, l’opposition masculin / féminin est marquée par la terminaison -o pour les noms masculins, -a pour les noms féminins.
  • Ex : chico / chica.
    Exceptions : una mano, un mapa, un problema, un día, un tema, un sistema, un idioma...

  • Il existe aussi d’autres terminaisons masculin / féminin : e / a (Ex : el jefe / la jefa) et consonne + a (Ex : el señor / la señora).

  • Sont aussi féminins :
    les noms terminés en -ción, -sión (una canción, la comisión, etc.) ; en -dad, -tad, -tud (la voluntad, la juventud, etc.) ; en -ez (la acidez) ; en -umbre (la muchedumbre) ; en -is (una crisis) ; en -triz (una actriz).

  • Sont aussi masculins :
  • les noms terminés en -or (el valor, el calor, el color, etc.).
    Attention, il y a quelques exceptions : la flor (la fleur), la coliflor (le chou-fleur), la labor (le travail) et la sor (la « sœur » en religion).

  • La variation du genre peut marquer un changement de sens.
  • Ex : el capital (le capital) / la capital (la capitale)

⚠️ Certains noms sont identiques au masculin et au féminin et ne se distinguent que par l’article qui les précède : un joven / una joven ainsi que les noms terminés en -ante et -ista.

▸ Le singulier et le pluriel

  • Pour former le pluriel des mots terminés par une voyelle sauf -í et -y, on ajoute -s.
    Ex :
    la casa ➞ las casas

  • Pour former le pluriel des mots terminés par une consonne (sauf -s et -x) ou par -í et par -y, on ajoute -es.
    Ex :
    el color ➞ los colores

  • Pour les mots dont le singulier a une terminaison en -x ou -s, deux cas se présentent:
    si la dernière syllabe est accentuée, on forme le pluriel en ajoutant -es.
    Ex : el francés ➞ los franceses.
    si la dernière syllabe n’est pas accentuée, le mot reste invariable.
    Ex : la crisis ➞ las crisis.

  • Pour former le pluriel des mots terminés en -z, on forme le pluriel en remplaçant le -z par -ces.
  • Ex : la actriz ➞ las actrices.

D
L'accentuation


1
L’accentuation tonique

  • Les mots ont une syllabe tonique, sur laquelle se positionne l’accent tonique.
  • Mots terminés par une voyelle, un n ou un s = accent tonique sur l’avant-dernière syllabe.
  • Ex : un chico, las calles.
  • Mots terminés par une consonne autre que n ou s = accent tonique sur la dernière syllabe.
  • Ex : el profesor, aprender.

2
L’accentuation écrite

  • Les autres mots portent un accent écrit sur leur syllabe tonique :
  • Ex : fútbol
  • Lorsque le mot subit une transformation il faudra parfois ajouter ou supprimer l’accent écrit.
  • Ex : la canción ➞ las canciones / el joven ➞ los jóvenes

3
L’accentuation diacritique

  • L’accent diacritique permet de distinguer deux homonymes qui ont une fonction grammaticale différente. Il existe aussi en français : la / là, ou / où.
  • Ex : el (le, article défini) / él (il, pronom personnel)
  • Les mots qui introduisent une exclamation ou une interrogation, directe ou indirecte, portent aussi un accent diacritique.
  • Ex : ¡Qué bien! / ¿Dónde vives? / No sé cómo haces.

E
Les suffixes


1
Les diminutifs

Les plus courants sont -ito/-ita et ils ont souvent une nuance affective.
Ex : abuela ➞ abuelita.
  • Formation :
  • Pour les monosyllabes, le suffixe est -ecito/-ecita.
    Ex : flor ➞ florecita.

    Pour les mots terminés par -n, -r ou -e, le suffixe le plus courant est -cito/-cita.
    Ex : suave ➞ suavecito.

    Pour les mots terminés par une voyelle sauf -e ou une consonne autre que -n et -r, les suffixes les plus courants sont -ito/-ita et -illo/-illa.
    Ex : libro ➞ librito / perro ➞ perrillo.

2
Les augmentatifs

  • Beaucoup moins fréquents que les diminutifs.

  • Les plus courants sont -ón /-ona ; -azo/-aza ; -ote/-ota.
  • Ex : ¡Qué calorazo! / un nubarrón / chillón.

  • Certains augmentatifs sont devenus des mots à part entière.
  • Ex : palabra (mot) ➞ palabrota (gros mot).

3
Les suffixes à sens particulier

Les suffixes -azo et -ada désignent « donner un coup de ».
Ex : cabeza cabezazo / balónbalonazo

F
Le vouvoiement


  • Vosotros/as = le tutoiement collectif.

  • Pour vouvoyer :
    Usted + 3e personne du singulier (une personne).
    Ustedes + 3e personne du pluriel (plusieurs personnes).

  Tutoiement

Vouvoiement

  Singulier

Pluriel

Singulier

Pluriel
Pronom sujet Vosotros
Vosotras
Usted Ustedes
Pronom réfléchi Te Os Se Se
Pronom COD Te Os Lo/La Los/Las
Pronom COI Te Os Le Les
Adjectif possessif Tu/s Vuestro/a
Vuestros/as
Su/s Su/s

G
Les articles


1
Les articles définis

  Masculin Féminin Neutre
Singulier el la lo
Pluriel los las -
  • Devant un nom féminin singulier commençant par un a- ou ha- tonique, on utilise l’article masculin.
    Ex : el hacha, el agua.
    Le genre du nom reste féminin et l'adjectif qualiticatif sera au féminin.
    Ex : el agua clara.
    L’article féminin est rétabli au pluriel.
    Ex : las hachas, las aguas.

  • Il n'y a pas d'article défini devant un nom de pays.
    Ex : España ganó el Mundial en 2010.
    Mais on le conserve s’il y a une détermination du pays ou devant les noms de pays au pluriel.
    Ex : la España árabe / los Estados Unidos.

▸ Cas particuliers

  • L’article neutre lo : signifie « ce qui est ».
  • Ex : Lo más raro es que nunca sabe nada.
  • Lo que : s’emploie pour dire « ce que », « ce qui ».
  • Ex : Lo que me molesta es ...
  • La contraction : précédé des prépositions a ou de, l’article masculin singulier el se contracte en al (a + el) ou del (de + el).
  • Ex : Voy al supermercado del pueblo.
  • Le partitif : on ne traduit pas du / de la en espagnol.
  • Ex : Quiero queso. Voy a tomar agua.

2
Les articles indéfinis

  Masculin Féminin
Singulier un/uno

una

Pluriel

∅ (unos)

∅ (unas)

  • Devant un nom féminin singulier commençant par un a- ou ha- tonique, on utilise l’article indéfini masculin, mais son genre reste féminin.
  • Ex : un águila.

  • Les articles indéfinis pluriels sont peu utilisés.
  • Ex : un chico ➞ chicos.

  • Unos et unas : « quelques », « certains / certaines », « environ ».
  • Ex : unos minutos, unas naranjas.

  • Pas d’article indéfini devant cierto, igual, otro, medio, semejante, tal.
  • Ex : otra vez, medio pomelo.

H
Les démonstratifs et possessifs


1
Les démonstratifs

▸ Formes

  Singulier Pluriel
Masculin

este, ese, aquel

estos, esos, aquellos

Féminin

esta, esa, aquella

estas, esas, aquellas

Neutre

(uniquement pronom) esto, eso, aquello


▸ Valeurs

      Este Ese Aquel
    Les trois personnes

    Correspond au locuteur (je, nous).

    Correspond aux interlocuteurs (tu, vous).

    Correspond
    à une ou des tierces personnes (lui, elle, eux, elles).

    Ex : Este es mi libro. Y ese, ¿es tuyo?
    Valeur spatiale

    Le plus proche.

    Intermédiaire.

    Le plus éloigné.

    Valeur temporelle

    Le plus proche dans le temps, le plus récent.

    Annonce le futur.

    Période intermédiaire, valeur plus floue.

    Le plus éloigné dans le temps, le plus ancien.

    ⚠️ N’est pas toujours employé pour ce qui se réfère au passé.

    Ex : Este verano viajé a México. / Colón descubrió América en 1492. En aquellos tiempos los viajes eran muy largos.

    Renvoi dans le discours

     

    Remplace l’élément le plus proche dans la phrase.

     

    Renvoie à l’élément le plus 
    éloigné dans la phrase.

    Ex : Las tres carabelas de Colón fueron la Pinta, la Niña y la Santa María. Cristóbal Colón viajó en esta.


  • Autres valeurs de ese et aquel :
  • Ese désigne quelque chose dont tout le monde parle, ainsi que ce qui fait partie d’une catégorie. Ese peut désigner ce que l’on méprise (valeur péjorative).
    Ex : ¡No digas esas tonterías!
    Au contraire, aquel peut désigner ce que l’on admire (valeur laudative).
    Ex : Aquel hombre es un héroe.

2
Les adjectifs possessifs

mi mis
tu tus
su sus
nuestro/a nuestros/as
vuestro/a vuestros/as
su sus
  • S’accordent en genre et en nombre.
  • Ex : mi madre/nuestros abuelos

  • Les formes de la troisième personne (su/sus) se rapportent à usted et ustedes. Si ambiguïté = faire suivre le nom de la préposition de et du pronom personnel adéquat.
  • Ex : Su trabajo (de usted) me parece interesante.

  • Quand la relation de possession est évidente, l’espagnol remplace le possessif par l’article défini et peut utiliser une construction verbale pronominale.
  • Ex : El niño se metió la cabeza entre los brazos.
    (L’enfant mit sa tête entre ses bras.)


  • Si l’adjectif possessif est placé après le nom, on emploie la même forme que pour le pronom possessif.
  • Ex : ¡Dios mío! (Mon Dieu !)

3
Les pronoms possessifs

mío/a míos/as
tuyo/a tuyos/as
suyo/a suyos/as
nuestro/a nuestros/as
vuestro/a vuestros/as
suyo/a suyos/as
  • S’accordent en genre et en nombre.
  • Ex : Mi madre se llama Sara. ¿Y la tuya?

  • Précédé de l’article indéfini lo, le pronom possessif peut signifier « mes affaires », « mon domaine », etc.
  • Ex : No te metas en lo mío. (Ne te mêle pas de mes affaires.)

I
Les équivalents de « on »


  • 1re personne du pluriel = lorsque « on » équivaut à « nous ».
  • Ex : Vamos al cine.

  • 3e personne du pluriel = lorsque « on » représente une ou plusieurs personnes à l’exception du locuteur. « On » traduit souvent « quelqu’un », « les gens ».
  • Ex : Llaman a la puerta.

  • SE + 3e personne = pour exprimer un fait d’ordre général. Le « on » peut inclure le locuteur.
  • Ex : Aquí, se habla español.
    ⚠️ Si le COD français est un complément de personne indéterminé ou un complément de chose, il devient le sujet du verbe en espagnol.
    Ex : Se oyó un grito. ➞ Se oyeron gritos.

  • Uno/Una + 3e personne du singulier
    = pour exprimer une généralité et lorsque « on » inclut le locuteur (s’emploie lorsque le verbe est pronominal).
  • Ex : En este tipo de situaciones, uno se organiza.

  • 2e personne du singulier = emploi familier. Le sujet parlant implique l’interlocuteur.
  • Ex : Nunca sabes lo que va a ocurrir.

J
Les pronoms personnels


1
Les pronoms personnels sujets

  • Ils sont facultatifs.

yo nosotros, nosotras
vosotros, vosotras
él, ella, usted ellos, ellas, ustedes

2
Les pronoms personnels COD, COI et réfléchis

    Pronoms COD

    Pronoms COI

    Pronoms réfléchis

    me me me
    te te te
    lo/la le se
    nos nos nos
    os os os
    los/las les se

  • Devant une préposition, les pronoms COD et COI me et te deviennent mí et ti.
  • Ex : Me acuerdo de ti./A mí, no me importa.

  • À la troisième personne, lorsque le sujet et le pronom complément désignent la même personne, on utilise le pronom sí. Il peut être renforcé par mismo.
  • Ex : Mira ante sí./Se pregunta a sí mismo.

  • Avec la préposition con, les pronoms personnels singuliers deviennent conmigo, contigo et consigo.
  • Ex : Se porta bien conmigo./Trabaja contigo.

3
L’ordre des pronoms

  • Lorsque deux pronoms compléments se suivent, le premier est le pronom COI et le deuxième est le pronom COD.
  • Ex : Te lo doy.
  • Si les deux pronoms qui se suivent sont de la troisième personne, le pronom COI devient se.
  • Ex : Se lo doy.

4
L’enclise

  • L’enclise apparait à l’impératif, au gérondif et à l’infinitif
  • Ex : Date prisa. Se rompió la pierna cayéndose en las escaleras. No puedes irte ahora.

  • Cas particuliers de l’enclise :

  • On supprime le -s final de la 1re personne du pluriel de l’impératif devant le pronom nos.
    Ex : Levantémonos (levons-nous).

    On supprime le -d final de la 2e personne du pluriel de l’impératif devant le pronom os.
    Ex : Levantaos.

  • L’accentuation : il est parfois nécessaire d’ajouter un accent écrit au verbe, sur la syllabe où il se trouvait initialement.
  • Ex : Escuchando (gérondif) ➞ ¿Estás escuchándonos?

    K
    Les pronoms relatifs


    1
    Que

    Le plus souvent employé.
    • Quand il est sujet, il signifie « qui » et s’emploie pour les personnes et les choses.
    • Ex : El chico que está hablando es mi vecino. La casa que es amarilla es la de mis padres.

    • Quand il est COD, il signifie « que » et s’emploie uniquement pour des choses.
    • Ex : La casa que se compró está muy cerca de aquí.

    • Que peut être précédé d’un article : el que, la que, los que, las que, lo que, etc.
    • Ex : No entiendo lo que me dices.
      ⚠️ El, la, los, las peuvent représenter des personnes comme des choses.

    2
    Quien, quienes

    On l’utilise uniquement pour des personnes.
    • Quien/quienes peut être sujet ou complément.
    • Ex : Es quien quería ver.

    • Après une préposition, si l’antécédent est une personne, on emploie quien/quienes ou el que/la que/los que/las que.
    • Ex : La amiga para quien / la que organizamos esta fiesta cumple 20 años hoy.

    • Quien sans antécédent a le sens de « celui qui ».
    • Ex : Quien fue a Sevilla perdió su silla.

    3
    Cual, la cual, los cuales, las cuales

    • Se traduit par « lequel », « laquelle », « lesquels », « lesquelles ».
    • Ex : Se lo expliqué todo a esta señora, la cual me acompañó a la comisaría.

    4
    Cuyo, cuya, cuyos, cuyas

    • Se traduit selon les cas par : « dont le...», « dont la...», « dont les...»
    • ⚠️ Il ne s’emploie que pour traduire « dont » quand il est complément d’un nom précédé d’un article défini. Sinon, on emploie el que/la que/quien avec préposition.
      Ex : Estos chicos cuyos hermanos conoces viven aquí. / Este chico del que conoces un hermano vive aquí.

    • Il s’accorde en genre et en nombre avec le nom qui suit et n’est jamais précédé d’un article.
    • Ex : El chico cuya madre es famosa se llama Roberto.

    • Il peut être précédé d’une préposition.
    • Ex : Es una persona de cuyo nombre no me acuerdo.
    Utilisation des cookies
    En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
    Pour plus d’informations, cliquez ici.