Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

L’art aztèque et la conquête espagnole
P.126-127

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Histoire des Arts


L’art aztèque et la conquête espagnole




Compétence

J'explique un document, je vois son intérêt et ses limites, je porte un regard critique (image, texte, carte)

Problématique

Comment l’art aztèque témoigne-t-il de la rencontre entre deux mondes ?

Doc. 1
Une représentation aztèque de la conquête espagnole

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> Une représentation aztèque de la conquête espagnole

Hernán Cortés (1) conquiert la capitale aztèque Tenochtitlan en 1521. Il est représenté avec la Malinche (2), sa maitresse indienne et interprète.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> Une représentation aztèque de la conquête espagnole

Sur la deuxième image, il est en train d’être sauvé de la noyade par des indiens (3) !

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> Une représentation aztèque de la conquête espagnole

Au pied de Templo Mayor, la grande pyramide à degrés de Tenochtitlan (4), est représentée la mort de l’empereur aztèque Moctezuma (5).

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> Une représentation aztèque de la conquête espagnole

Des scènes de conversion et de baptêmes (6) montrent la christianisation et l’acculturation.

Doc. 2
La description de Tenochtitlan par Cortés

Cette ville est si grande et si belle [...], elle est plus grande que Grenade [...]. On y voit des joyaux d’or, d’argent, de pierres précieuses et des ouvrages de plume d’un fini merveilleux [...]. Parmi [les] temples, il y en a un, le principal, dont nulle langue humaine ne pourrait dire la grandeur et la beauté ; car il est si vaste [qu’on] pourrait y installer une ville de 1 500 habitants [...]. Je fis jeter par les escaliers les plus importantes de leurs idoles et je mis à leur place des images de la sainte Vierge.


Hernán Cortés, lettre adressée à Charles Quint, 1519.

Doc. 3
Détruire la culture de l’autre

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp> Détruire la culture de l’autre

Des moines venus d’Europe brûlent des masques des dieux aztèques. L’auteur du codex est un mestizo, né d’un père espagnol et d’une mère indigène.

Doc. 4
Après la conquête, un art original

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp> Après la conquête, un art original

Ce tableau est à la fois une des dernières oeuvres aztèques (technique de la plumasserie, style pictural) et une des premières œuvres chrétiennes d’Amérique.

Synthèse

  • Les codex aztèques (cahiers formés de pages manuscrites reliées ensemble) consacrent des pages à l’arrivée des conquistadores. Ils représentent la violence de la conquête et des destructions.
  • Cette rencontre est faite de violence, mais aussi de fascination : la religion et la culture aztèques sont étrangères aux Espagnols, qui admirent ces trésors mais procèdent souvent à des destructions.
  • Les Aztèques sont fascinés par ces hommes vêtus de fer et montés sur des bêtes étranges (les chevaux), qu’ils représentent dans leurs oeuvres.
Voir les réponses

Exercice 1

1
Doc. 1, 3 et 4 (⇧) Identifiez les oeuvres à l’aide du tableau suivant :

Doc. 1 Doc. 2 Doc.3
Titre, auteur, date
Technique et style
Thème


2
Doc. 1 et 3 (⇧) Comment les artistes représentent-ils la rencontre ?



3
Doc. 2 (⇧) Comment Cortés considère-t-il la culture aztèque ?



4
Doc. 1, 2 et 4 (⇧) Classez les éléments aztèques et les éléments chrétiens dans ces œuvres.

Éléments aztèques Éléments chrétiens
Document 1
Document 2
Document 3


5
Doc. 1 à 4 (⇧) Vous êtes un scribe-peintre (tlacuilo) au service de l’empereur Moctezuma. Racontez et illustrez l’arrivée des Espagnols.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.