Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Une nouvelle société urbaine
P.94-95

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Lecture de docs


Une nouvelle société urbaine




Compétence

J'utilise un document : je cite, j'extrais et j'exploite des informations (image, texte, carte)

Doc. 1
La vie d’un grand marchand : Jacques Cœur

Au XVe siècle, les grands marchands deviennent des hommes d’affaires. Le marchand français Jacques Cœur est l’un des plus célèbres : il développe ses activités dans toute l’Europe, devient banquier et prête de l’argent au roi Charles VII.

Il y avait alors un homme industrieux1 et avisé, Jacques Cœur, de Bourges, d’origine plébéienne, mais de grande et vive intelligence, et d’une prodigieuse habileté. Il était argentier du roi [...]. C’est lui qui, le premier de tous les Français de son temps, équipa et arma des galées qui, chargées de lainages et d’autres produits manufacturés français, parcouraient les rivages d’Afrique et d’Orient jusqu’à Alexandrie d’Égypte et en rapportaient, en remontant le Rhône, des étoffes de soie et toute espèce d’aromates, toutes marchandises [...] répandues ensuite non seulement en France, mais en Catalogne et dans les contrées voisines. Jacques Cœur s’était donc enrichi et illustré par ce commerce maritime. La magnifique demeure qu’il a fait construire dans sa ville de Bourges en est le plus clair témoignage.


Thomas Basin, Histoire de Charles VII, trad. C. Samaran, Les Belles Lettres, 1965.

1. Entreprenant, ingénieux.

Doc. 2
La vie des étudiants

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> La vie des étudiants

Les livres sont chers. Chaque étudiant a intérêt à copier lui-même les livres dont il a besoin, à partir d’un exemplaire prêté par un libraire.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> La vie des étudiants

Des religieux et des bourgeois fondent des maisons, « les collèges », où vivent les étudiants. On y entre à partir de 13 ans. La discipline est stricte : nettoyer la chapelle, entretenir la basse-cour. La journée s’achève par des prières.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> La vie des étudiants

Les étudiants de l’université doivent faire des oeuvres de charité : à la Toussaint, ils donnent 20 paires de souliers neufs aux pauvres.

Doc. 3
Les bourgeois et la liberté communale

Ce comte est soutenu par le roi de France, mais contesté par d’autres princes. Encore peu assuré de son pouvoir, il cherche à renforcer la fidélité des principales villes de son comté, en leur octroyant des privilèges.

Moi, Guillaume, comte des Flamands par la grâce de Dieu, ne voulant pas m’opposer à la requête des bourgeois de Saint-Omer, d’autant moins [...] qu’ils se sont toujours conduits envers moi avec plus de loyauté et fidélité que les autres Flamands, je leur reconnais à titre perpétuel les lois et coutumes suivantes que j’ordonne demeurer fermes et définitives [...]. Tous ceux qui habitent et qui par la suite habiteront à l’intérieur des murs de Saint-Omer, je les déclare libres de chevage, c’est-à-dire de cens.


Charte accordée aux habitants de Saint-Omer, 1127.

Doc. 4
L’Hôtel-Dieu de Paris (XVᵉ siècle)

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp> L’Hôtel-Dieu de Paris (XVᵉ siècle)

Au Moyen Âge, l’Église s’occupe des pauvres et des malades. Dans les villes, ceux-ci sont accueillis dans des hôtels-Dieu, qui dépendent de l’évêque. Ils sont nourris et soignés par des religieuses, grâce à des donations de fidèles et aux revenus de l’Église.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.