Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Étude de cas guidée


Louvre-Lens : un aménagement au service de la région




Compétence

Je travaille en autonomie

Introduction

Le musée Louvre-Lens a été inauguré en 2012, en plein cœur du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais-Picardie. La région et l’État ont financé cette annexe du Louvre parisien, bâtie sur d’anciennes mines. C’est un symbole de la reconversion du bassin minier et de la décentralisation.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 6</stamp>

Problématique

Comment le nouveau musée permet-il de dynamiser une région en reconversion ?

Image interactive

Doc. 1
Un musée à l’architecture moderne, bâti sur une ancienne mine

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp>
1
2
3
Voir la correction

Exercice 1 : Un musée à l’architecture moderne, bâti sur une ancienne mine

1
Pourquoi la ville de Lens a-t-elle été choisie pour accueillir le nouveau musée ?



Voir la correction

Doc. 2
Un enjeu pour le territoire et ses habitants

L’arrivée du Louvre à Lens représente une exceptionnelle occasion de développement pour un territoire fortement marqué par la crise industrielle. [...] Redonnant fierté aux habitants du bassin minier et offrant à leur territoire une nouvelle image, c’est aussi un outil de cohésion sociale1. Surtout, le Louvre-Lens renforce l’attractivité culturelle de la région dans une zone où la présence des grands équipements culturels reste encore faible.


Dossier de présentation du Louvre-Lens, juin 2008.
Voir la correction

Exercice 2 : Un enjeu pour le territoire et ses habitants

1
Quels sont les objectifs de cet aménagement ?



Voir la correction

Doc. 3
Un aménagement financé par différents acteurs

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp> Un aménagement financé par différents acteurs
Voir la correction

Exercice 3 : Le financement du Louvre-Lens

1
Montrez que de nombreux acteurs ont participé au financement du musée.



Voir la correction

Doc. 4
Premier bilan du Louvre-Lens

Le premier anniversaire de l’ouverture du Louvre-Lens, le 4 décembre 2012, fête de la Sainte-Barbe, patronne des mineurs, est fièrement fêté au musée : près de 900 000 visiteurs accueillis au cours de cette première année, 200 000 de plus qu’espéré. Dont plus de la moitié est originaire du Nord-Pas-de-Calais. [...] Passé l’attrait de la nouveauté, le pari est non seulement d’attirer mais de faire revenir le public [...]. Ni réhabilitations1, ni hôtels pour inciter les visiteurs à rester plus longtemps sur place et irriguer l’économie locale n’ont encore vu le jour.


Guillemette De La Borie, « Le bilan contrasté du Louvre-Lens, un an après », La Croix, décembre 2014.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp>
Voir la correction

Exercice 4 : Premier bilan du Louvre-Lens

1
Quelles sont les limites de cet aménagement ?



Voir la correction

Vocabulaire

  • La décentralisation : transfert de certaines compétences de l’État aux collectivités locales ou territoriales. Régions, départements et communes peuvent alors prendre des décisions au niveau local.
  • Une reconversion : changement d’activité d’un territoire.

Synthèse

Expliquez pourquoi le nouveau musée représente un atout économique pour la région et la ville de Lens.
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.