Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Étude de cas guidée


Louvre-Lens : un aménagement au service de la région




Compétence

Je travaille en autonomie

Introduction

Le musée Louvre-Lens a été inauguré en 2012, en plein cœur du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais-Picardie. La région et l’État ont financé cette annexe du Louvre parisien, bâtie sur d’anciennes mines. C’est un symbole de la reconversion du bassin minier et de la décentralisation.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 6</stamp>

Problématique

Comment le nouveau musée permet-il de dynamiser une région en reconversion ?

Image interactive

Doc. 1
Un musée à l’architecture moderne, bâti sur une ancienne mine

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp>
1
2
3
Voir les réponses

Exercice 1 : Un musée à l’architecture moderne, bâti sur une ancienne mine

1
Pourquoi la ville de Lens a-t-elle été choisie pour accueillir le nouveau musée ?



Voir les réponses

Doc. 2
Un enjeu pour le territoire et ses habitants

L’arrivée du Louvre à Lens représente une exceptionnelle occasion de développement pour un territoire fortement marqué par la crise industrielle. [...] Redonnant fierté aux habitants du bassin minier et offrant à leur territoire une nouvelle image, c’est aussi un outil de cohésion sociale1. Surtout, le Louvre-Lens renforce l’attractivité culturelle de la région dans une zone où la présence des grands équipements culturels reste encore faible.


Dossier de présentation du Louvre-Lens, juin 2008.
Voir les réponses

Exercice 2 : Un enjeu pour le territoire et ses habitants

1
Quels sont les objectifs de cet aménagement ?



Voir les réponses

Doc. 3
Un aménagement financé par différents acteurs

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp> Un aménagement financé par différents acteurs
Voir les réponses

Exercice 3 : Le financement du Louvre-Lens

1
Montrez que de nombreux acteurs ont participé au financement du musée.



Voir les réponses

Doc. 4
Premier bilan du Louvre-Lens

Le premier anniversaire de l’ouverture du Louvre-Lens, le 4 décembre 2012, fête de la Sainte-Barbe, patronne des mineurs, est fièrement fêté au musée : près de 900 000 visiteurs accueillis au cours de cette première année, 200 000 de plus qu’espéré. Dont plus de la moitié est originaire du Nord-Pas-de-Calais. [...] Passé l’attrait de la nouveauté, le pari est non seulement d’attirer mais de faire revenir le public [...]. Ni réhabilitations1, ni hôtels pour inciter les visiteurs à rester plus longtemps sur place et irriguer l’économie locale n’ont encore vu le jour.


Guillemette De La Borie, « Le bilan contrasté du Louvre-Lens, un an après », La Croix, décembre 2014.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp>
Voir les réponses

Exercice 4 : Premier bilan du Louvre-Lens

1
Quelles sont les limites de cet aménagement ?



Voir les réponses

Vocabulaire

  • La décentralisation : transfert de certaines compétences de l’État aux collectivités locales ou territoriales. Régions, départements et communes peuvent alors prendre des décisions au niveau local.
  • Une reconversion : changement d’activité d’un territoire.

Synthèse

Expliquez pourquoi le nouveau musée représente un atout économique pour la région et la ville de Lens.