Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Je vérifie mes connaissances sur les temps composés de l'indicatif
P.91

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Je vérifie mes connaissances


Je vérifie mes connaissances sur les temps composés de l'indicatif




Voir les réponses

Passé composé

1
Conjuguez les verbes entre parenthèses au passé composé.

1. Il (pleuvoir et les enfants (ne pas pouvoir)  jouer dehors.
2. Nous (retrouver)  nos amis au restaurant et nous (passer)  une excellente soirée.
3. La pièce (plaire)  au public qui (applaudir)  longuement les comédiens.
4. Grâce aux anesthésiants, le malade (ne pas souffrir)  et il (retrouver)  son domicile huit jours plus tard.
5. Nous (venir)  tout de suite quand nous (entendre)  la nouvelle.
6. Les filles (rire)  quand elles (voir)  les marques de bronzage de Gabriel.
7. Mes parents (adopter)  un chien et l’(appeler)  Bobby.
8. Les voisins (revenir)  hier et ils (faire)  une grande fête.
9. Je (rester)  coincé dans l’ascenseur pendant deux heures.
10. Les alpinistes (atteindre)  le sommet sans encombre.

Voir les réponses
Voir les réponses

Plus-que-parfait

2
Conjuguez les verbes entre parenthèses au plus-que-parfait.

1. Elle (disparaitre)  depuis trois jours.
2. Les arguments de l’avocat (remporter)  l'adhésion des jurés.
3. La femme aimée (apparaitre)  en songe au poète.
4. J’(devoir)  rattraper mon retard.
5. Mes fautes d’étourderie m’(valoir)  une note médiocre.

Voir les réponses
Voir les réponses

Synthèse

3
Relevez tous les verbes conjugués dans ce texte et donnez leur participe passé.

On attendit encore. Les invités partirent ; seuls, les parents les plus proches demeuraient. À minuit, on coucha la mariée toute secouée de sanglots. […] Le père était parti chez le commissaire de police pour chercher des renseignements. À cinq heures, un bruit léger glissa dans le corridor ; une porte s’ouvrit et se ferma doucement ; puis soudain un petit cri pareil à un miaulement de chat courut dans la maison silencieuse. […] Berthe, la première, s’élança malgré sa mère et ses tantes, enveloppée de son peignoir de nuit.


G. de Maupassant, L’Enfant, 1882.


Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.