Étude de cas 2


Les espaces ruraux canadiens : une multifonctionnalité marquée




Canada

Canada
  • Superficie : 9,985 millions de km²
  • Population : 7,06 millions d'hab.
  • Capitale : Ottawa
  • PIB/hab : 45 000 $
  • IDH : 0,92 (Rang : 12)

B
Des fonctions difficiles à concilier ?


10
Les relations entre néoruraux, anciens ruraux et élus à Brome‑Missisquoi (Québec)

L’avidité des nouveaux résidents pour les espaces verts occasionne une augmentation de la valeur foncière, l’exclusion des moins nantis, le remplacement des commerces locaux par d’autres plus luxueux et un sentiment de dépossession des ruraux de longue date : « Les jeunes ne peuvent pas rester ici, les maisons ne sont plus achetables », dénonce l’un d’eux […]. Cela attise l’animosité envers les nouveaux arrivants fortunés […]. Une réduction des tensions à une opposition duale entre nouveaux résidents et ruraux de longue date serait cependant abusive. La situation est plus complexe car des collaborations existent au Québec lors d’engagements citoyens pour la protection de l’environnement […]. Par exemple, une mobilisation, organisée à partir de 2006, par des citoyens du groupe Sauvons les cantons pour lutter contre un projet de carrière en zone agricole dans Brome‑Missisquoi, regroupait tant néoruraux que ruraux de longue date des quatre villages touchés par ce projet.


Myriam Simard, « Environnement, conflits et tractations entre divers acteurs ruraux au Québec : une mobilisation inégale du capital environnemental ? », Norois, 2017

Questions

7. Quelles fonctions les parcs nationaux remplissent-ils ? (Doc. 6 et 8)

8. Identifiez les différents acteurs de l’espace rural dans l’Alberta. En quoi leurs usages de cet espace peuvent-ils être contradictoires ? (Doc. 6 à 9)

9. Montrez que les anciens ruraux, les néoruraux et les élus ont des priorités différentes. Quelles fonctions de l’espace rural privilégie chacun de ces acteurs ? (Doc. 10)

7
Exploitation des ressources et protection de l’environnement en Alberta

« En 2017, plus de vingt personnes sont mortes à Fort Chip, presque toutes d’un cancer. C’est devenu une chose normale », relève Warren Simpson. À 48 ans, cet ancien salarié de plusieurs entreprises de sables bitumineux, qui fait face lui‑même à son deuxième cancer, admet que peu de ses concitoyens osent pointer du doigt les industries. […] Ici comme partout ailleurs en Alberta, le pétrole règne en maître. […] « Notre industrie est le plus gros employeur de personnes autochtones au Canada », avance Terry Abel, vice-président de l’Association des producteurs de pétrole du Canada. […] Le Canada possède la troisième réserve pétrolière de la planète […]. Plus de 95 % de cet or noir imprègne les sables bitumineux, l’hydrocarbure non conventionnel composé de sable, de bitume et d’eau. […] Regroupé dans le parc national Wood Buffalo, le plus grand troupeau du monde de bisons des bois en liberté pourrait être la prochaine victime collatérale de l’industrie pétrolière. Inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983, cette aire naturelle n’est qu’à 30 km d’un énorme projet d’exploitation de sables bitumineux porté par le consortium sino‑canadien Teck Resources. Cette mine à ciel ouvert, d’une superficie de 290 km2, permettrait d’extraire 260 000 barils de pétrole par jour pendant plus de quarante ans.


Simon Roger, « Au Canada, troisième réserve pétrolière mondiale, le poison de l’or noir de l’Alberta », Le Monde, 6 septembre 2018

8
Bisons réintroduits dans le Banff National Park (août 2018)

Bisons réintroduits dans le Banff
National Park (août 2018)

Alors que ceux-ci avaient disparu bien avant la création du parc national en 1885, une trentaine de bisons de pâturage ont été réintroduits en 2018.

6
Les parcs nationaux au Canada

Les parcs nationaux au Canada

9
L’extraction du pétrole dans les sables bitumineux en Alberta

L’extraction du pétrole dans les sables bitumineux en Alberta
À l’arrière-plan, l’usine de traitement des sables bitumineux de la société Syncrude, inaugurée en 1978 à Fort McMurray.

Changer d'échelle

11. Du national au mondial. Proposez une typologie (catégorisation) des conflits d’usage dans les espaces ruraux.


Au Canada, moins d’1 habitant sur 5 habite dans un espace rural et seulement 2 % de la population active travaille dans l’agriculture. Dans les espaces ruraux canadiens, les activités agricoles ne sont plus dominantes, bien qu’elles marquent fortement certains paysages. D’autres fonctions rurales se sont développées. Ainsi, les campagnes font désormais l’objet d’usages diversifiés, de la part d’acteurs variés.

Comment les acteurs concilient-ils les différents usages des espaces ruraux au Canada ?

A
Une multifonctionnalité rurale affirmée dans une société urbanisée


3
La multifonctionnalité, facteur de renouveau et de dynamisation des espaces ruraux ?

La ruralité actuelle est plurielle […]. Partout, la multifonctionnalité s’est imposée. Ainsi cohabitent l’agriculture, l’activité commerciale, les fonctions résidentielle, de villégiature, récréative […]. Cette multifonctionnalité croissante des espaces ruraux pose le défi de la cohabitation harmonieuse entre les différentes fonctions et l’usage des sols. […] Plusieurs secteurs d’activités économiques se dématérialisent […]. Ces activités économiques dématérialisées, dont le nombre est en croissance, […] peuvent s’établir n’importe où, mais pas à n’importe quelles conditions (infrastructures, services, main-d’oeuvre, formation, télétravail, coworking…). Cette libération de la contrainte de la concentration pour de nombreuses entreprises, conjuguée à la quête d’une meilleure qualité de vie chez les travailleurs et les familles, crée les conditions d’un exode urbain vers les régions, leurs petites villes et petits villages. […] Pour l’État, des actions sont à entreprendre afin que s’accomplisse cette révolution des territoires : doter les régions des infrastructures, équipements et services publics, dont Internet haute vitesse et la téléphonie mobile, pour accroître l’attractivité et la compétitivité économique des espaces habités hors des grands centres.


Bernard Vachon (professeur de l’UQAM), «  Comprendre le potentiel de la ruralité actuelle », Le Devoir, 30 mai 2018

5
Encourager le tourisme rural au Québec

Encourager le tourisme rural au Québec
Compte Twitter de l’office du tourisme du Québec.

Questions

1. Décrivez la répartition de la population canadienne. (Doc. 1)

2. Quelles sont les principales fonctions des espaces ruraux ? (Doc. 2 à 5)

3. Qu’est-ce que l’agritourisme ? Quel est l’intérêt pour les agriculteurs de le développer ? (Doc. 4)

4. Montrez que les différentes formes de tourisme rural correspondent à différentes fonctions des espaces ruraux. (Doc. 4 et 5)

5. Selon l’auteur, pourquoi la multifonctionnalité des espaces ruraux est-elle amenée à se développer ? À quelles conditions ? (Doc. 3)

Changer d'échelle

6. Du national au mondial. Les évolutions des espaces ruraux canadiens sont‑elles représentatives de celles que connaissent les pays développés ?

4
Pluriactivité des agriculteurs et agritourisme

Au Québec, l’agritourisme est en plein essor. La population est de plus en plus curieuse au sujet de l’agriculture et de la vie dans une ferme. Le terroir a beaucoup à offrir […] et permet à plusieurs entreprises de diversifier leurs sources de revenus tout en favorisant l’habitation dynamique du territoire rural. […] Ainsi, partout au Québec, les circuits thématiques et les routes gourmandes se multiplient et l’industrie agritouristique s’organise. Les fédérations régionales et les syndicats de l’UPA sont bien présents sur le terrain. Ils s’associent avec les organisations touristiques de leur région pour appuyer les producteurs ayant choisi d’ajouter ce volet à leur entreprise.


Marcel Groleau (président général de l’Union des producteurs agricoles – UPA), Revue de l’Union des producteurs agricoles, 2017

Numérique

Découvrez les paysages périurbains du Canada.

Bientôt disponible !

2
Des espaces plus ou moins marquées par la fonction agricole

fond de carte
fond de carte
moins de 5%
de 5 à 50%
plus de 50%
des fortes contraintes physiques
fond de carte texte

1
Une population concentrée dans les villes

fond de carte
fond de carte
très faible part de ruraux
très faible part de ruraux texte
faible part de ruraux
faible part de ruraux texte
part moyenne de ruraux
part moyenne de ruraux texte
forte part de ruraux
forte part de ruraux texte
zones de fortes densités
zones de fortes densités texte
fond de carte texte
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?