COURS 1


1
Des espaces de production hiérarchisés dans la mondialisation



Vocabulaire

  • Division internationale du travail (DIT) : séparation des fonctions productives en fonction des spécialités des espaces.
  • Firme transnationale (FTN) : entreprise implantée dans le monde entier à travers des usines et des filiales.
  • Investissement direct à l’étranger (IDE) : investissement réalisé par une firme transnationale pour créer ou racheter une entreprise dans un autre pays.

Comment les firmes transnationales hiérarchisent-elles les espaces de production dans le monde ?


C
Des périphéries accueillant la production

Une concentration dans les Suds. Les fonctions de production se situent majoritairement dans des pays en développement (par exemple le Maroc) ou des pays émergents (par exemple le Mexique). La main-d’œuvre y est abondante, peu chère et le prix du foncier pour implanter les usines est peu élevé. Ces pays sont bien desservis par les transports afin de faciliter les exportations.

Un essor des investissements directs à l’étranger (IDE). L’essor des industries dans ces espaces est financé par des investissements directs à l’étranger. Le stock des IDE dans le monde a été multiplié par 12 entre 1990 et 2016. (Doc. 2)

L’exploitation des ressources minières. Bon nombre de territoires sont seulement exploités pour leurs ressources minières. C’est le cas du lithium dans le désert d’Atacama (Doc. 1). Il en va de même avec les hydrocarbures du Nigeria et du Venezuela, l’uranium du Niger ou le coltan de la République Démocratique du Congo. Certains pays dénoncent cette asymétrie.

Chiffres-clés

26 200 milliards

de dollars d’IDE en 2016 (2 200 milliards en 1990)

80 %

des échanges internationaux sont liés aux FTN



B
Des centres décisionnels dans la mondialisation

Des pôles de décision. À l’échelle mondiale, des centres émergent : ils sont essentiellement animés par des activités tertiaires qui assurent le commandement des espaces de production dans le monde, c’est-à-dire la prise de décision pour la gestion des entreprises, des sites de production et des personnels travaillant dans le monde entier. Ces centres concentrent notamment les sièges sociaux des FTN, les laboratoires de recherche et développement, les établissements bancaires permettant le financement de la production, les centres de logistique organisant les flux mondiaux. (Étude de cas 2)

Au sommet, les villes globales. Cinq villes globales concentrent ces fonctions dans le monde : New York, Tokyo, Londres, Paris et Shanghai. New York concentre ainsi de nombreux sièges sociaux de FTN et de banques internationales à Manhattan.

1
Un espace de production minière : le désert d'Atacama

Un espace de production minière : le désert d'Atacama

Le désert d’Atacama (Chili, Argentine, Bolivie) est la plus grande réserve mondiale de lithium, un métal indispensable à la fabrication des batteries de téléphones portables, d’ordinateurs, etc. Le lithium est ensuite transformé dans d’autres espaces de production pour lesquels la vente des batteries entraînera davantage de profit.

A
Une hiérarchisation des espaces de production

Les firmes transnationales, des acteurs majeurs. Les firmes transnationales (FTN) structurent les marchés du travail à l’échelle mondiale. Il existe environ 100 000 FTN, qui comptent 900 000 filiales à travers le monde. 75 % sont localisées dans les pays développés.

De nouveaux facteurs de localisation. Dans le contexte de la mondialisation, les espaces de production sont de plus en plus hiérarchisés. Les entreprises, confrontées à la concurrence et en recherche de compétitivité, sélectionnent les espaces de production. Cette sélection spatiale est corrélée à la division internationale du travail (DIT), qui conduit à la spécialisation des espaces de production dans des activités spécifiques en fonction d’avantages comparatifs (coût et disponibilité de la main‑d’œuvre, du foncier, etc.). Dans le cadre de la DIT, on observe une répartition entre les espaces productifs qui ont la fonction de commandement, ceux qui ont la fonction de recherche et développement (R&D) et ceux qui ont la fonction manufacturière, agricole ou extractive.

Durant les trente dernières années, le monde occidental a assisté à l’ascension de pays auparavant sous ou mal‑développés, qui se sont imposés comme des acteurs majeurs de la scène économique mondiale, au point que leur irruption a parfois été confondue avec le processus même de la mondialisation.
Julien Vercueil, économiste

2
Les IDE au Vietnam

fond de carte
fond de carte
IDE faible
IDE moyen
IDE important
IDE très important
Provenance des IDE

Géo-histoire

Une histoire des espaces de production de nos petits déjeuners

Une histoire des espaces de production de nos petits-déjeuners

Le géographe Christian Grataloup, dans son ouvrage Le Monde dans nos tasses, revient sur la division entre espaces de production et espaces de consommation des denrées qui composent nos petits‑déjeuners. Les produits qui composent nos petits‑déjeuners occidentaux sont produits dans les pays des Suds : café (Afrique de l’Est, Brésil), thé (Asie du Sud et de l’Est), cacao (Amérique latine et Afrique de l’Ouest) et sucre (Antilles, Brésil). L’histoire du petit‑déjeuner permet aussi de retracer l’histoire de la mondialisation. La découverte des denrées exotiques a été permise par les premiers voyages vers les Indes fin XVe et début XVIe siècle (première phase de la mondialisation). Ces produits se sont diffusés au XIXe siècle, avec la Révolution industrielle et l’essor des transports maritimes et routiers (la deuxième phase de la mondialisation). Avec la troisième phase de la mondialisation, ce sont les pratiques culturelles et notamment les habitudes alimentaires qui sont modifiées avec la généralisation du sucré dans les petits‑déjeuners.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?