Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Copie modèle : analyse de document
Page numérique

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

LIVRET BAC
BAC


Copie modèle : question problématisée





Un contremaître : il y a une infirmerie gratuite, un chirurgien, gratuit aussi, pour les opérations, parce que vous savez, ici, les accidents ne sont pas rares [...].

Député, conseiller général et maire du Creusot, M. Schneider est le seigneur de la contrée, dans toute l’acception du mot. [...]

M. Schneider : « On tâche, ici, de corriger, le plus qu’on peut, cette inégalité... mais comment la supprimer ? Oh ! à cet égard le Pape a dit tout ce qu’il y avait à dire [...]. Il explique que le patron a des devoirs étroits à remplir vis‑à‑vis des salariés. [...] Mes ouvriers me montrent bien qu’ils sont contents de moi [...]. »

– Oui, je sais, ils vous ont nommé député, conseiller général et maire.

– L’intervention de l’État ? Très mauvaise ! Je n’admets pas un préfet dans les grèves ; c’est comme la réglementation du travail des femmes et des enfants : on met des entraves inutiles, trop étroites, on décourage les patrons de les employer.

– La journée de huit heures ?

– Oh, je veux bien. [...] Seulement, les salaires diminueront ou le prix des produits augmentera. [...] Pour moi, la vérité, c’est qu’un ouvrier bien portant peut très bien faire ses dix heures par jour. [...] Les ouvriers ont le plus profond mépris pour toutes ces théories socialistes, vous pouvez me croire.


Jules Huret, Enquête sur la question sociale en Europe, 1897.

Consigne

Montrez la façon dont les ouvriers sont perçus par le patronat français à la fin du XIXe siècle.
Copie modèle : question problématisée
Copie modèle : question problématisée
Copie modèle : question problématisée
Copie modèle : question problématisée
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.