POINT DE PASSAGE 3



1916 - La Somme, bataille la plus meurtrière de la guerre





Les chiffres clés de la bataille de la Somme

5
Les chiffres clés de la bataille de la Somme

Activité numérique


Violences de guerre et jeux vidéos.
Travaillez sur les différentes représentations de la Grande Guerre dans les jeux vidéos.

Bientôt disponible !

1
L’expérience d’un soldat allemand

L’image de ce paysage est inoubliable pour celui qui l’a vu. Il y a peu, cette contrée possédait encore des prairies, des forêts et des champs de blé. Désormais, plus rien à voir, mais strictement plus rien. Littéralement pas un brin d’herbe, pas l’ombre du plus petit brin. Chaque millimètre du sol a été retourné encore et encore, les arbres sont arrachés, déchiquetés et pulvérisés comme sciure. Les maisons rasées par les obus, les pierres broyées en poussière. Les rails du chemin de fer tordus en spirales, les collines déplacées, bref, tout a été transformé en désert. Et tout est rempli de morts qui sont à nouveau cent fois retournés et déchiquetés de plus belle. Des lignes entières de fantassins sont étendues devant les positions ; notre chemin creux, rempli de morts qui s’entassent les uns sur les autres par couches. Devant, nous ne pouvons pas donner trois coups de bêche sans tomber sur un tronçon de cadavre.


Ernst Jünger, Carnets de guerre, entrée du 28 août 1916, publication posthume.

Image interactive

2
Destructions et vestiges

François Flameng, Bataille de la Somme : troupes françaises dans le village détruit de Dompierre
1
2
3
4
François Flameng, Bataille de la Somme : troupes françaises dans le village détruit de Dompierre, dessin aquarellé, paru dans la revue L’Illustration, 17 mars 1917.

Pourquoi cette bataille est‑elle la plus meurtrière du conflit ?


carte La Somme

En février 1916, les Allemands ont choisi d’attaquer à Verdun mais les Français résistent et empêchent les troupes ennemies d’avancer. Durant l’été, les Français et les Britanniques décident à leur tour de passer à l’offensive. L’attaque se déroule dans la Somme à partir du 1er juillet 1916. Dès les premiers combats, les morts se comptent par dizaines de milliers. Malgré quelques gains de terrains, la bataille de la Somme se termine le 18 novembre 1916 sans que les forces de l’Entente ne réussissent à percer le front.

3
La Somme vue par un soldat français

Dans la Somme, alors là nous avions beaucoup de boue. Quand il pleuvait, c’était de la boue, c’était un terrain gras. Sur les routes, on croisait les convois, avec les chevaux – parce que ce n’étaient pas les autos encore à ce moment‑là, c’étaient les chevaux – eh bien ! On passait là à côté, on avait vingt centimètres de boue. Et dans les tranchées, eh bien ! Tu étais dans la boue, il n’y avait pas à discuter. Dans une compagnie, ils avaient coupé les capotes. Tellement qu’ils avaient de la boue, c’était lourd, ils ne pouvaient plus marcher ! Parce que les molletières – on avait des molletières qui étaient autour des jambes – eh bien ! C’était de la boue ; du genou en bas, c’était pareil ! Pareil ! Et voilà ! On était là, on attendait, on prenait patience ! […]

Je vis arriver, venant des lignes, trois habitants des tranchées. Je les regardais avec effroi ; ils étaient couverts de boue de la pointe de leurs souliers à la calotte de leur képi, comme s’ils venaient de traverser un lac de vase. Leurs mains, leur visage, moustaches, cils, cheveux étaient également couverts de boue visqueuse. Parfois l’un glissait, tombait et ne pouvait plus se relever. Il fallait lui porter secours, écrasé sous le poids de sa charge, englué dans la boue. Et perdant notre dignité, notre conscience humaine, nous n’étions plus que des bêtes de somme, avec comme elles, leur passivité, leur indifférence, leur hébétude.


Louis Barthas, Carnets de guerre, publication posthume.

Questions

Voir les réponses

Comparer des documents

1. Présentez les deux textes et soulignez leurs points communs. (Doc. 1 et 3)
2. Expliquez pourquoi la bataille de la Somme est, pour les soldats, l’une des plus difficiles de la Grande Guerre. (Doc. 1, 3, 4 et 5)

3. Décrivez le paysage de la Somme après quelques jours de combat. (Doc. 1, 2 et 3)


Question de synthèse

4. Répondez à la problématique de l’étude sous la forme d’un développement construit.

4
De nouvelles armes meurtrières

Soldats britanniques pendant la bataille de la Somme
Soldats britanniques pendant la bataille de la Somme, photographie anonyme, 1916.

BAC
Analyse de documents

Voir les réponses
Doc 1 et 2. Comparez les documents et montrez que la bataille de la Somme est destructrice tant pour le territoire que pour les soldats.

Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?