Histoire-Géographie-EMC 2de Bac Pro

Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Histoire
Th. 1
L'expansion du monde connu (XVᵉ-XVIIIᵉ siècle)
Th. 2
L'Amérique et l'Europe en révolution (des années 1760 à 1804)
Th. 3
Métiers, compagnons, compagnonnage et chef-d’œuvre au XIXᵉ siècle
Géographie
Th. 1
Des réseaux de production et d’échanges mondialisés
Th. 2
Une circulation croissante et diverse des personnes à l’échelle mondiale
EMC
Th. 2
La laïcité
Annexes
Atlas, biographie, lexique
EMC - Thème 1
Je mémorise

La Liberté, nos libertés, ma liberté

13 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

A
Les libertés fondamentales, socle de la démocratie

  • La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, inspirée par la philosophie des Lumières, définit un certain nombre de droits fondamentaux , repris ensuite par le préambule de la Constitution de 1946 et la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948. La France est une démocratie et un État de droit qui s'engage à respecter ces libertés, tout en donnant toujours la priorité à l'intérêt général .
Une date clé
26 août 1789 : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Les mots-clés

Démocratie
Droits fondamentaux
État de droit
Intérêt général
  • Démocratie : régime politique dans lequel le pouvoir est exercé par l'ensemble des citoyens de manière directe (démocratie directe) ou par l'intermédiaire de représentants (démocratie représentative).

  • Droits fondamentaux : principes essentiels de la vie en société, reconnus en France par le préambule de la Constitution et la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

  • État de droit : un État de droit suppose une séparation entre les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, l'égalité de l'ensemble des individus devant la loi et une hiérarchie entre les différentes normes juridiques limitant le pouvoir de décision.

  • Intérêt général : intérêt de la collectivité des citoyens en tant que telle.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

B
Libertés individuelles, libertés collectives

  • Les libertés individuelles et collectives , comme les droits et devoirs des citoyens , doivent être équilibrées. En France, cet équilibre est défini par la loi et défendu par la justice  : « je suis libre de faire tout ce qui n'est pas explicitement interdit. » Jamais figé, le corpus des lois évolue en fonction des transformations de la société : les libertés sont donc elles aussi en évolution, comme le montre, par exemple, l'adoption de la loi du 4 août 2014 pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes.
Une notion clé
Libertés individuelles et collectives : les libertés individuelles concernent le droit de chaque individu tandis que les libertés collectives s'expriment à l'échelle d'un groupe (liberté d'association ou de manifestation).
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Les mots-clés

Droits et devoirs du citoyen
Justice
Libertés individuelles et collectives
Loi
  • Droits et devoirs du citoyen : sur le territoire de la République, chaque citoyen français possède des droits (voter pour élire des représentants du peuple), ainsi que des devoirs (participer aux jurys d'assises).

  • Justice : ensemble d'institutions chargé de s'assurer du respect de la loi et de l'égalité de l'ensemble des citoyens devant la loi.

  • Libertés individuelles et collectives : les libertés individuelles concernent le droit de chaque individu tandis que les libertés collectives s'expriment à l'échelle d'un groupe (liberté d'association ou de manifestation).

  • Loi : règle établie par l'autorité législative d'un pays.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

C
Des libertés à défendre

  • Des organisations supranationales, comme l'Union européenne ou les Nations unies, s'engagent pour défendre ces grandes libertés, avec la Convention de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales (4 novembre 1950) ou la Convention internationale des droits de l'enfant (20 novembre 1989).

  • Les évolutions technologiques imposent également d'actualiser le cadre légal face aux nouveaux enjeux. Ainsi, le 20 juin 2018 a été adoptée en France une loi pour protéger les données personnelles. Le 22 décembre 2018, une loi relative à la lutte contre la manipulation de l'information pour faire face à la prolifération des fake news a été promulguée.

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.