Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Pris au piège
Page numérique

Texte 4


Pris au piège





Pris au piège


Une longue partie du récit est consacrée à la tentative d’explorer les pensées de Jean‑Claude Romand, pris dans l’engrenage de ses mensonges.

Extrait indisponible en version numérique sur demande de l'éditeur.

Téléchargez‑le en version PDF depuis votre espace enseignant.

Joan Miró, Illustration pour Parler seul de Tristan Tzara, 1950, lithographie, Bibliothèque Jacques Doucet, France.

Texte écho
Emmanuel Carrère, L'Adversaire (2000)

Enfermé dans une spirale tragique, Romand est suspecté d’avoir assassiné son beau-père pour masquer ses détournements d’argent. Ce comportement criminel, s’il est avéré, entâche l’envergure tragique du personnage.

  Moralement ou, si on préfère, pour l’image qu’il donne de lui et qui lui importe, ce n’est pas du tout pareil d’être le héros d’une tragédie, poussé par une fatalité obscure à commettre des actes suscitant terreur et pitié, et un petit escroc qui par prudence choisit ses dupes, des personnes âgées et crédules, dans le cercle familial, et qui pour préserver son impunité pousse son beau‑père dans l’escalier. Or, si ce crime n’est pas prouvé, le reste est vrai : Romand est aussi ce petit escroc et il lui est beaucoup plus difficile d’avouer cela, qui est sordide et honteux, que des crimes dont la démesure lui confère une stature tragique.


Emmanuel Carrère, L’Adversaire, 2000 © P.O.L. Éditeur.

Voir les réponses

Entrer dans le texte

1
Quel sentiment domine le personnage dans cet extrait ? Justifiez votre réponse.


Sous la peau du personnage

2
Quelle est la focalisation (voir Fiche p. 512) adoptée dans cet extrait ?


3

a. Entre les lignes 23 et 27 (« Alors [...] disparaître. »), par quel moyen le narrateur nous fait‑il entendre les pensées du personnage ?

b. Que traduisent‑elles de sa situation ?


Vers où courir ?

4

a. Quelles échappatoires le personnage prend‑il en considération ?

b. Pourquoi les refuse‑t‑il ?


5
GRAMMAIRE
Quelles sont les valeurs du présent du conditionnel dans le deuxième paragraphe ?


6

a. Jean-Claude Romand envisage‑t‑il finalement d’échapper à son destin ?

b. En quoi l’attitude qu’il exprime dans le dernier paragraphe peut‑elle paraître surprenante ?


Vers le commentaire

7
Peut-on dire que, dans ce passage, Jean-Claude Romand est une figure tragique (voir Fiche p. 510) ?


ORAL
Lisez le texte tous ensemble. Un premier élève lit la première phrase, un deuxième élève lit la suivante, et ainsi de suite jusqu'à la fin du texte.
Enregistreur audio

Francis Bacon, Trois études pour un autoportrait, 1979-80, huile sur toile, 37,5 × 31,8 cm, Metropolitan Museum of Art, New York.
Voir les réponses

L'image

1

a. Qu’est-ce qu’un triptyque ?

b. Pourquoi selon vous l’artiste a‑t‑il fait ce choix ?


2
En quoi cette démarche peut-elle se rapprocher de celle de l’auteur dans son récit pour cerner le personnage de Jean-Claude Romand ?
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.