Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Exercices

Exercice corrigé

Étapes de la méthode

  • Si le système étudié se situe à la surface de la Terre, cette dernière et l’air qui l’entoure font partie des systèmes à considérer dans le diagramme objet-interaction.
  • Certaines interactions sont négligeables. Par exemple :
    celle avec l’air pour des objets de petit volume ou de grande masse ;
    celle avec la Terre pour des objets de faible masse.
  • Le système étudié doit être placé au centre du DOI. Les autres objets se placent autour. Seules les interactions non négligeables doivent impérativement être représentées.

Corrigé :

  • L’haltère est en contact avec l’air et la main de l’athlète. Elle est, de plus, soumise à l’attraction de la Terre : ces trois systèmes sont en interaction avec l’haltère.
  • L’air ne déforme pas l’haltère et ne modifie que très peu son mouvement : on peut donc négliger l’interaction air/haltère.
  • L’athlète soulève l’haltère : il la met donc en mouvement. Parallèlement, la Terre attire l’haltère vers le bas ce qui freine et modifie donc son mouvement.
  • L’interaction haltère/air est négligeable : on peut choisir de ne pas la représenter.
    L’interaction haltère/main est une interaction de contact : utiliser une flèche en trait plein.
    La Terre exerce une action à distance : représenter l’interaction haltère/Terre par une flèche en pointillés.

Je m'entraine

10

Mouvement d’un voilier.

Pour couvrir à bonne allure de longues distances, rien de mieux qu’une mer calme, un vent fort et régulier et une coque propre ! Celle-ci doit notamment être régulièrement débarrassée des petits organismes marins qui s’y accrochent. Le diagramme suivant présente les interactions du système voilier avec les objets qui l’entourent.
11

Tafoni.

Les tafoni sont des formations rocheuses, dont la taille va de quelques centimètres à plusieurs mètres, présentes sur certains littoraux. Ils résultent de l’érosion du grès ou du granit par le vent, le ruissellement de l’eau, l’action corrosive du sel ou d’autres agents chimiques.
12

Engins de chantier.

Sur les chantiers, on privilégie l’emploi d’engins à chenilles dès que le terrain est meuble (sable, terre) ou boueux afin d’éviter l’enlisement.
16

Grues de chantier.

Les grues permettent le déplacement de lourdes charges sur les chantiers. Le système qu’on choisit d’étudier ici est la charge soulevée par la grue.
18

Véhicule lunaire.

Lors des missions spatiales Apollo, les astronautes américains disposaient pour se déplacer sur le sol lunaire d’un « rover », petit véhicule à quatre roues. On choisit d’étudier le système rover (avec son passager).

J'approfondis

21

Architecture : la tour Eiffel, c’est dépassé !

Les tours atteignent désormais des hauteurs vertigineuses et plusieurs centaines d’entre elles surclassent désormais l’emblème de Paris. Avec ces hauteurs démesurées (plus de m pour un gratte-ciel de Dubaï), de nouvelles contraintes sont apparues, dont il faut tenir compte: le vent fait ainsi osciller certaines tours de plus d’un mètre à leur sommet.
22

Maglev L0.

Le train japonais JR-Maglev L0 détient le record de vitesse avec ses 603 km/h. Le précédent record était détenu par le TGV avec 575 km/h. Le train japonais n’est pas en contact direct avec son rail puisqu’il est maintenu en sustentation à quelques centimètres au-dessus de lui par de puissants électro-aimants ! On choisit d’étudier le système Maglev.
23

Architecture.

L’équilibre d’une voute en pierre repose sur le voussoir central (la « clé de voute ») qui est aussi la dernière des pierres posées lors de sa construction. On choisit cette clé de voute comme système d’étude.
24

Planeur.

Pour prendre de l’altitude, les planeurs ont eu pendant longtemps recours au remorquage par un petit avion au moyen d’un filin (câble). On étudie le filin en tant que système.
26

Tir à l’arc.

On choisit d’étudier la corde de l’arc en tant que système juste avant que la flèche ne soit lâchée par l’archer.
30

Sortie dans l’espace.

Lors des sorties extravéhiculaires, un astronaute doit impérativement rester relié au vaisseau sous peine de le voir s’éloigner et de risquer de ne plus pouvoir le rejoindre.
31

Décollage d’une fusée.

Lors du décollage d’une fusée, les moteurs de celle-ci éjectent une énorme quantité de gaz vers le bas. Ces gaz propulsent alors la fusée vers le haut : c’est le principe de réaction.

Je résous un problème

Le saut à l’élastique apporte le grand frisson de la chute libre. Celle-ci est ensuite freinée progressivement par l’élastique dès qu’il commence à se tendre. Si l’élastique, entièrement constitué de fils de latex, peut endurer plusieurs centaines de sauts, il est toutefois remplacé bien avant pour la sécurité des pratiquants.
Doc. 2
Le principe.

Parcours de compétences

Parcours de compétences

Laura a frotté une aiguille sur un aimant pendant 30 secondes, puis l’a fixée à une rondelle de liège et l’a posée sur de l’eau dans un bol. Elle remarque que l’aiguille s’oriente toujours selon la même direction et dans le même sens. Son père lui explique que c’est dû à l’action du champ magnétique de la Terre.

Niveau 1 - Je complète une représentation qui m’est proposée.

Coup de pouce : Recopie et complète le DOI :

Niveau 3 - Je réutilise les règles apprises pour produire ou transformer des représentations.

Coup de pouce : Complète le DOI en prenant en compte les deux interactions entre la Terre et l’aiguille.

Niveau 2 - Je respecte les consignes pour produire ou transformer une représentation.

Coup de pouce : Ajoute au DOI le cadre et la double-flèche qui concernent la rondelle de liège.

Niveau 4 - Je produis ou je transforme parfaitement des représentations, en choisissant celles qui seront les plus adaptées.

Coup de pouce : Efface les interactions négligeables.

Aucun document lié
Les documents ne sont pas disponibles
Aucun document lié
DYS

Exercice 21 : Architecture : la tour Eiffel, c’est dépassé !

Les tours atteignent désormais des hauteurs vertigineuses et plusieurs centaines d’entre elles surclassent désormais l’emblème de Paris. Avec ces hauteurs démesurées (plus de m pour un gratte-ciel de Dubaï), de nouvelles contraintes sont apparues, dont il faut tenir compte: le vent fait ainsi osciller certaines tours de plus d’un mètre à leur sommet.

Question 1

Énoncé
Représente le DOI d’une tour de grande hauteur.

Question 2

Énoncé
Décris l’interaction entre le vent et la tour avec les mots du cours.

Question 3

Énoncé
Quelle solution technique les architectes peuvent-ils proposer pour limiter l’interaction tour/vent ?
Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?