Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Fiche de grammaire

L'apposition

DYS

a. Définition

  • L’apposition se rattache à un nom auquel elle apporte un complément d’information ; elle le caractérise.
  • Sa position, le plus souvent isolée du nom qu’elle caractérise, la met en valeur. 
      > Jeune femme usée par les épreuves, Fantine ne pouvait s’occuper de Cosette.
       Jeune femme usée par les épreuves est le premier élément de la phrase : le narrateur insiste dessus.

b. Place et rôle dans la phrase

  • L’apposition développe une qualité du GN, comme une équivalence : elle est facultative, on peut donc la supprimer sans que la phrase ne perde son sens. 

  • L’apposition, qui ne fait pas corps avec le nom (apposé signifie « posé à côté »), est le plus souvent mobile dans la phrase.
  • L’apposition est isolée du nom qu’elle caractérise de plusieurs manières :
    • par une virgule 
          > Sa fille ne l’intéressait plus, enfant condamnée avant l’heure.
    • par deux points, notamment dans une énumération
          > La Thénardier exigeait de nombreuses tâches de Cosette : balayer, nettoyer, frotter, astiquer.
    • par un de explétif (qui n’a qu’une valeur de lien)
          > la ville de Chartres le mois de juillet
    • Il peut aussi n’y avoir aucune ponctuation
          > Fantine s’occupait elle-même de sa fille.
    • Remarque : certaines appositions, accolées au nom qu’elles complètent, ne sont pas mobiles.
          > le romancier Victor Hugo le Roi Louis XIV

c. Les classe grammaticales de l’apposition

  • L’apposition peut être :
    • un nom ou un groupe nominal
          > Sa fille, pauvre enfant malade, ne suscitait que la pitié.
    • un pronom
          > Fantine devait s’occuper elle-même de sa fille.

  • Lorsque l’apposition est un pronom et est placée après le verbe, il faut faire attention à ne pas la confondre avec l’attribut du sujet : le pronom en fonction d’apposition ne peut suivre qu’un verbe d’action, jamais un verbe d’état.
    • un verbe à l’infinitif 
          > Elle cherchait à satisfaire le premier des besoins, manger.

  • Remarque : Dans le cas d’un adjectif qualificatif hors du GN, on parlera plutôt d’épithète détachée (leçon n° 17).
      > Épuisée, la jeune femme ne pouvait s’occuper de Cosette. 

  • Attention : Ne pas confondre apposition et complément du nom.
      > la ville de Chartres : Chartres est une apposition au nom ville.
      > la cathédrale de Chartres : Chartres et cathédrale désignent deux réalités différentes,
       la préposition
de indique une relation d’appartenance.
       Chartres
est complément du nom cathédrale.

  • Ne pas confondre apposition et attribut, notamment lorsque l’apposition est un pronom situé après le verbe.
      > Fantine s’occupait elle-même de sa fille.
       Fantine et elle-même désignent bien la même personne. L’apposition elle-même peut être supprimée.
       Par ailleurs, s’occuper est un verbe d’action et non un verbe d’état : de sa fille est le COI de ce verbe.
      > Fantine était une femme très maternelle.
       Fantine et une femme très maternelle désignent bien la même personne, mais le verbe est un verbe d’état,
       et l’attribut du sujet
une femme très maternelle ne peut être supprimé, il n’est pas non plus mobile dans la phrase.
Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?