Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

L'atelier des apprentis
P.183

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer




L'atelier des apprentis




8
La méthode de capture-marquage-recapture en épidémiologie (⇧)

Quantifier l’effectif d’une population, d’un taxon ou la fréquence d’un caractère, à partir de résultats d’échantillonnages

Capture-marquage-recapture en épidémiologie


L’épidémiologie est un domaine d’étude des problèmes de santé humaine et notamment de la fréquence des maladies. Cette discipline utilise des méthodes d’évaluation d’abondance empruntées à l’écologie pour évaluer la prévalence d’une maladie dans une population.
Deux listes de patients souffrant de diabète de type 2 sont obtenues par des sources indépendantes. Les personnes présentes sur les deux listes sont considérées comme étant « recapturées ».

Source : Ismail (A.-A.), et al., International Journal of Epidemiology, 2000.

Questions

1. Expliquer pourquoi la méthode CMR peut être utilisée ici.


2. Estimer le nombre de malades souffrant de diabète de type 2 à Liverpool.
Voir les réponses

9
Consanguinité dans une population de cerfs (⇧)

Identifier des critères de gestion durable d’un écosystème et comprendre les mesures de protection des populations à faible effectif
Retrouvez cet exercice en version initié en cliquant ici
.

Population de cerfs

Les populations du nord de l’Allemagne.
La population de Hasselbusch a provient de celle de Segeberg b.

Dans le nord de l’Allemagne, la population de cerfs de Hasselbusch présente un nombre important d’individus ayant des malformations physiques. Ces déformations sont souvent associées à une forte consanguinité et à une perte de diversité génétique.


Questions

1. Comparer les populations de cerfs de Hasselbusch et de Segeberg.


2. Proposer une explication aux malformations physiques observées.
Voir les réponses

10
Gérer l’écosystème marin (⇧)

Identifier des critères de gestion durable d’un écosystème et comprendre les mesures de protection des populations à faible effectif

Morues du Canada

Quantité de morues du Canada pêchées de 1850 à 2000.
À la fin des années 1950, les techniques de pêche traditionnelle sont remplacées par des chalutiers. Des TAC sont mis en place à partir des années 1980. En 1992, devant l’effondrement du stock de morues, la principale zone de pêche est fermée.

Tous les ans, des TAC (Totaux autorisés de capture) sont mis en place par accords entre pays partageant une zone de pêche. Ils correspondent au maximum de poissons pouvant être pêchés.


Questions

1. Décrire l’évolution de la quantité de morues pêchées.


2. Expliquer l’intérêt des quotas de pêche autorisés.


3. Montrer que ces mesures sont arrivées trop tard ou n’ont pas suffi.
Voir les réponses

Ressource complémentaire

Cliquez ici pour visionner une vidéo sur les aires marines éducatives.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.