Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Les relations de parenté au sein des primates
P.206-207

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

ACTIVITÉ DOCUMENTAIRE


1
Les relations de parenté au sein des primates




Avant de reconstituer l’histoire évolutive des humains, il faut en premier lieu préciser leur place au sein du monde vivant actuel : les humains font partie du groupe des primates avec lesquels ils partagent de manière exclusive certains caractères.

➜ Comment préciser les liens de parenté des humains au sein des primates ?



Doc. 1
Quelques espèces de primates


Lémur catta

Lémur catta (Lemur catta)

Macaque crabier

Macaque crabier (Macaca fascicularis)

Gorille de l’Ouest

Gorille de l’Ouest (Gorilla gorilla)

◗Chimpanzé commun

Chimpanzé commun (Pan troglodytes)

Doc. 2
Matrice de caractères morpho-anatomiques de six espèces de primates et du chat

Caractères \rightarrow
\downarrow Espèces
Nez (remplaçant la truffe) Pouce opposable Coccyx Ongles plats Sinus frontal
(cavité crânienne)
Chat (extra-groupe) Absence Absence Absence Absence Absence
Lémur Absence Présence Absence Présence Absence
Chimpanzé Présence Présence Présence Présence Présence
Macaque Présence Présence Absence Présence Absence
Gorille Présence Présence Présence Présence Présence
Gibbon Présence Présence Présence Présence Absence
Humain Présence Présence Présence Présence Présence

Doc. 3
Construction et lecture d’un arbre phylogénétique

arbre phylogénétique


Un arbre phylogénétique est une représentation graphique des liens de parenté existant entre les espèces étudiées. Chaque nœud représente un ancêtre commun hypothétique défini par rapport aux caractères morphoanatomiques partagés par ses descendants, situés au bout de chaque branche.
L’arbre ci-dessus indique par exemple que le chat est plus proche du macaque que du saumon, car le macaque et le chat partagent le caractère « poils », contrairement au saumon.

➜ Voir fiches méthode page 278

Doc. 4
Arbre de parenté établi selon des données moléculaires

arbre de parenté


La COX2 (cytochrome oxydase) est une enzyme indispensable à la respiration cellulaire. Elle est présente chez tous les êtres vivants. La comparaison des séquences protéiques de COX2 pour différents primates a permis de construire l’arbre moléculaire ci-dessus. La longueur des branches est proportionnelle au pourcentage de différences (c’est-à-dire de mutations) dans les séquences protéiques des espèces étudiées. Les données moléculaires ont permis d’estimer que la lignée humaine s’est séparée de celle des chimpanzés il y a plus de sept millions d’années.

D’après le logiciel Phylogène.

Ressource complémentaire

Construisez un arbre phylogénétique détaillé des primates avec le logiciel Phylogène

Doc. 5
Comparaison des génomes de l’humain et du chimpanzé

L’étude des caryotypes de l’humain et du chimpanzé met en évidence des réarrangements d’ADN de grande ampleur. Le séquençage complet des génomes permet quant à lui de comparer l’intégralité des séquences de manière détaillée. Les résultats indiquent environ 4 % de différence sur l’ensemble du génome, mais seulement 1 % de différence au niveau des séquences nucléotidiques des portions d’ADN communes aux deux espèces.


génomes

Comparaison des caryotypes de l’humain (en bleu) et du chimpanzé (en orange).

Vocabulaire

Caractère morpho-anatomique : attribut relatif à la forme et à la structure d’un être vivant.
Hominidés (grands singes) : famille de grands primates à l’allure humaine possédant notamment un coccyx à la place de la queue et un sinus frontal. Ce groupe comprend l’être humain, des espèces fossiles et certains grands singes comme le gorille et le chimpanzé.
Phylogénie : étude des relations de parenté entre êtres vivants.

Questions

1. Doc. 1 (⇧) Lister tous les caractères morpho-anatomiques visibles partagés par les animaux présentés et les humains.


2. Doc. 2 (⇧) et Doc. 3 (⇧) Construire l’arbre phylogénétique des espèces présentées dans le tableau, en plaçant les ancêtres communs et les innovations évolutives.
Couleurs
Formes
Dessinez ici

3. À l’aide de la définition, entourer ensuite le groupe des hominidés sur l’arbre.

4. Doc. 4 (⇧) Déterminer quel est le plus proche parent de l’humain.


5. Doc. 5 (⇧) Expliquer ce que révèle l’étude des caryotypes du chimpanzé et de l’humain.
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.