Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Juin 1944 : le débarquement en Normandie et l’opération Bagration
P.100-101

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

POINT DE PASSAGE 1


Juin 1944 : le débarquement en Normandie et l’opération Bagration





Au cours du mois de juin 1944, l’Allemagne doit faire face à une vaste offensive alliée coordonnée à l’Ouest, avec le débarquement en Normandie le 6 juin 1944, et à l’Est, avec la percée soviétique lors de lʼopération Bagration le 22 juin 1944. Les Alliés mobilisent près de cinq millions de soldats et prennent l’Allemagne en étau.

HIS.T.3.INF15_v2

❯ Pourquoi le mois de juin 1944 constitue-t-il un tournant dans la guerre ?


1
Les opérations Overlord et Bagration

Cliquez ici pour télécharger cette carte.

Fond de carte
I. L’opération Overlord
Les bombardements alliés
Le Royaume-Uni, base arrière de l’opération
Le débarquement en Normandie
L’offensive alliée
La libération progressive de la France
Libération de Paris, le 25 août 1944
II. L’opération Bagration
L’URSS
Offensives de l’armée rouge
Avancée des troupes soviétiques (jusqu’en janvier 1945)
L’Allemagne encerclée
L’objectif : prendre Berlin

2
La préparation de l’opération Overlord

Des reconnaissances aériennes ininterrompues nous permettaient d’être tenus au courant de la situation outre-Manche. [...] Nous ne devions pas seulement dresser des plans pour ce que nous allions réellement faire. L’ennemi allait forcément savoir que nous préparions une grande invasion ; il fallait donc lui dissimuler le lieu et la date de l’attaque lui faire croire que nous débarquerions ailleurs et à un autre moment. [...] Nous cherchions surtout à faire croire que nous allions attaquer par le Pas‑de‑Calais [...], on utilisa tous (les moyens) qui semblaient évidents : concentration simulée de troupes dans le Kent et le Sussex, navires factices rassemblés dans les Cinque Ports (Douvres, Hastings, Hythe, Romney et Sandwich), exercices de débarquement sur les plages voisines, intensification des communications radiotélégraphiques –‑tous furent utilisés ; nous effectuâmes davantage de reconnaissances au-dessus des endroits où nous ne voulions pas aller qu’au-dessus de ceux que nous avions choisis. Les résultats furent admirables : le haut commandement allemand crut fermement toutes les informations qui furent mises obligeamment à sa disposition ; Rundstedt, commandant en chef sur le front occidental, ne doutait pas que notre objectif était le Pas‑de‑Calais. La concentration des forces d’assaut – 176 000 hommes, 20 000 véhicules et plusieurs milliers de tonnes d’approvisionnements, le tout à transporter dans les deux premiers jours – constituait en elle-même une tâche prodigieuse.

Winston Churchill, Mémoires de guerre 1941-1945, tome 2.

3
Vues du débarquement en Normandie le 6 juin 1944

Chapitre 3 Assaut Debarquement
1
Chapitre 3 Débarquement
2

4
Un regard pro-allemand sur les opérations Overlord et Bagration (juillet 1944)

Français anonyme, « F.T. » soutient l’Allemagne nazie à travers ses articles.

Les troupes staliniennes ne sont pas encore à Dantzig, ni à Breslau. Leur avance qui est manifeste, n’a pas plus que les précédentes, ni provoqué la déroute des armées européennes modifié le plan stratégique de l’état-major allemand. Le décrochage ordonné et calculé auquel on assiste aux confins de la Pologne ou en d’autres points n’entame en rien les forces vives de la masse européenne. Sur le front de la Normandie, les Allemands parant au plus pressé, ont bloqué les divisions d’élite anglo-américaines, qu’il fallait bien rencontrer un jour. Et, sur notre « terre brûlée » hélas ! se règlera un jour ou l’autre le statut de l’Europe, enfin délivrée des envahisseurs et maîtresse de ses destinées. D’ici là, les Mongols de Staline auront franchi d’autres étapes. Mais alors, l’assaut anglo-américain étant brisé, les Européens, fondus dans les mêmes desseins, sauront faire refluer vers leurs steppes les Bolcheviks qui prétendaient engloutir notre civilisation.

F.T., « D’un front à l’autre », L’Ouest‑Éclair, 1‑2 juillet 1944.

5
Overlord et Bagration : chiffres et bilan

Overlord et Bagration : chiffres et bilan

Questions

Prélever des informations

1
Doc. 1 (⇧) et Doc. 2 (⇧) Décrivez la stratégie et les objectifs des Alliés.


2
Doc. 2 (⇧) , Doc. 3 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Montrez l’ampleur des moyens militaires mobilisés pour le débarquement en Normandie.


3
Doc. 4 (⇧) Présentez le document, puis montrez en quoi il relève de la propagande pro‑allemande.


4
Doc. 1 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Expliquez en quoi lʼAllemagne est dans une position difficile à partir de septembre 1944.


Question de synthèse

5
Répondez à la problématique.

Enregistreur audio
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.