Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Le plan Marshall
P.140-141

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

DOSSIER 2



Le plan Marshall





Le 5 juin 1947, le secrétaire d’État américain George Marshall annonce un grand plan d’aide financière à l’Europe, le « plan Marshall ». Treize milliards de dollars sont débloqués pour aider l’Europe à se reconstruire. Une assistance technique est également prévue avec des stages aux États-Unis pour les ingénieurs et les industriels européens. Mais le plan Marshall attise les tensions entre l’Est et l’Ouest : en janvier 1949, l’URSS réplique par la création du Comecon (coopération économique des pays de l’Est).

mini frise chronologique

❯ Quel rôle joue le plan Marshall dans la reconstruction de l’Europe occidentale ?


1
Le lancement du plan Marshall

Je n’ai pas besoin de vous dire, Messieurs, que la situation mondiale est très grave. Lorsqu’on a étudié les besoins de la reconstruction de l’Europe, les pertes en vies humaines, les destructions de villes, d’usines, de mines et de voies ferrées ont été estimées de façon assez exacte, mais il est devenu évident au cours des mois qui viennent de s’écouler que ces destructions visibles sont probablement moins graves que la dislocation de toute la structure de l’économie européenne.

[...] La vérité, c’est que les besoins de l’Europe pendant les trois ou quatre prochaines années en vivres et en autres produits essentiels importés de l’étranger, notamment d’Amérique, sont beaucoup plus grands que sa capacité actuelle de paiement, c’est pourquoi elle devra recevoir une aide supplémentaire très importante ou s’exposer à une dislocation économique, sociale et politique très grave. Le remède consiste à briser le cercle vicieux et à restaurer la confiance des habitants de l’Europe en l’avenir économique de leur propre pays et de l’Europe tout entière. [...] Il est logique que les États-Unis fassent tout ce qu’ils peuvent pour aider à rétablir la santé économique du monde, sans laquelle il ne peut y avoir aucune stabilité politique et aucune paix assurée. Notre politique n’est dirigée contre aucun pays, aucune doctrine, mais contre la famine, la pauvreté, le désespoir et le chaos. Son but doit être la renaissance d’une économie active dans le monde, afin que soient créées les conditions politiques et sociales où de libres institutions puissent exister.

George C. Marshall, discours prononcé à l’université d’Harvard le 5 juin 1947.

2
La répartition des aides

La répartition des aides

3
Le plan Marshall, symbole de prospérité et de liberté

Le plan Marshall, symbole de prospérité et de liberté

4
La critique communiste du plan

Nous sommes contre le plan Marshall, ce qui ne veut pas dire contre l’aide américaine. Dès qu’il a été question du plan Marshall, nous avons expliqué que nous souhaitions l’aide américaine pour la raison que nous sortions très affaiblis de la guerre alors que les États-Unis n’étaient pas, fort heureusement pour eux, dans la même situation. C’était en juillet 1947. Tel qu’on nous l’annonçait, le plan Marshall semblait devoir porter atteinte à l’indépendance économique et politique de la France, liquider les réparations allemandes, entraîner la France dans un bloc de guerre. Tous les faits ont montré depuis 18 mois, hélas ! que nos appréhensions étaient pleinement justifiées. [...] Nous avions pensé que l’aide américaine aurait dû être organisée dans le cadre de l’ONU. [...] S’il n’y a pas d’aide américaine en dehors du plan Marshall, c’est souligner implicitement le côté extra-économique du plan Marshall. Car il est évident que l’Amérique est au moins aussi intéressée à placer ses marchandises que nous à les acheter.

« La position des communistes face au plan Marshall et à ses conséquences définie par Maurice Thorez », Le Cri des travailleurs, 26 décembre 1948.

5
L’Europe, victime du plan Marshall ?

Le secrétaire d’État installé sur la vache Marshall

Questions

Analyser des documents

1
Doc. 1 (⇧) et doc. 2 (⇧) Détaillez le contenu de l’aide du plan Marshall.


2
Doc. 1 (⇧) Expliquez pourquoi George Marshall fait le lien entre « santé économique » et « stabilité politique ».


3
Doc. 4 (⇧) et doc. 5 (⇧) Expliquez comment les pays et les partis communistes réagissent au plan Marshall.


4
Doc. 1 (⇧) , doc. 3 (⇧) et doc. 4 (⇧) Relevez la manière dont est perçu l’impact du plan sur la paix européenne.


Question de synthèse

5
Ministre de l’économie de l’Italie en 1948, vous intervenez à la radio pour expliquer en quelques minutes l’importance du plan Marshall.
Enregistreur audio
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.