Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Le Japon à l’heure américaine
P.148-149

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

DOSSIER 4



Le Japon à l’heure américaine





Après la défaite japonaise, les États-Unis occupent le Japon. Le général Douglas MacArthur s’emploie à démilitariser et à démocratiser le pays. Il gagne le cœur des Japonais en prenant soin des civils, en refusant que l’URSS occupe l’île d’Hokkaido et en s’appuyant sur l’empereur Hirohito pour faire passer des réformes. Même si l’économie du pays est très affaiblie, le Japon se redresse peu à peu. En 1952, les Américains se retirent du Japon, mais y conservent plusieurs bases militaires.

mini frise chronologique

❯ Quelles sont les conséquences de l’occupation américaine du Japon ?


1
Une priorité : épurer l’administration

Le gouvernement japonais reçoit par la présente directive, l’ordre de révoquer des services publics et d’exclure du gouvernement toutes les personnes […] appartenant à l’une des catégories mentionnées dans l’appendice A. […] Aucune des personnes décrites dans l’Appendice A ne pourront être candidates aux élections à venir. […] Le Quartier général mènera des inspections et des contrôles pour s’assurer que cette directive sera obéie. […] Toute tentative de falsifier des informations ou de ne pas obéir à cette directive sera considérée comme une violation des termes de la reddition et entraînera des sanctions.

Appendice A : catégories à exclure et à révoquer :

Criminels de guerre ; tous les officiers de l’Armée ou de la Marine ; toute personne ayant servi parmi la police militaire ou dans les services secrets ; toute personne ayant détenu un poste important dans les ministères de la Guerre et de la Marine ; tous les membres influents d’une association ultra-nationaliste ; […] toute personne qui, par ses écrits, ses discours ou ses actions, a prouvé qu’elle soutenait le nationalisme militariste et agressif du Japon.

Mémorandum adressé par le Haut Commandement américain au gouvernement japonais, 4 janvier 1946.

2
La cohabitation avec les militaires américains

La cohabitation avec les militaires américains

3
Une nouvelle Constitution

La nouvelle Constitution du Japon est promulguée le 3 novembre 1946. Le commandement américain d’occupation a joué un rôle majeur dans la rédaction de ce texte.

Art. premier. L’Empereur est le symbole de l’État et de l’unité du peuple ; il doit ses fonctions à la volonté du peuple, en qui réside le pouvoir souverain. [...]

Art. 9. Aspirant sincèrement à une paix internationale fondée sur la justice et l’ordre, le peuple japonais renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la nation, ainsi qu’à la menace ou à l’usage de la force comme moyen de règlement des conflits internationaux. Pour atteindre le but fixé au paragraphe précédent, il ne sera jamais maintenu de forces terrestres, navales et aériennes, ou autre potentiel de guerre. Le droit de belligérance de l’État ne sera pas reconnu. [...]

Art. 14. Tous les citoyens sont égaux devant la loi ; il n’existe aucune discrimination dans les relations politiques, économiques ou sociales fondée sur la race, la croyance, le sexe, la condition sociale ou l’origine familiale. Ni nobles ni titres nobiliaires ne seront reconnus.

Art. 15. [...] Le suffrage universel est garanti aux adultes1 pour l’élection des représentants du peuple.

Art. 20. La liberté de religion est garantie à tous. Aucune organisation religieuse ne peut recevoir de privilèges quelconques de l’État, pas plus qu’elle ne peut exercer une autorité politique2.

Constitution du Japon, 1946.

1 La Constitution donne donc le droit de vote aux femmes.
2 Le shintoïsme était auparavant religion d’État.

4
Des soldats américains « japonisés » ?

Des soldats américains « japonisés » ?

Soldat américain, Bill Hume se fait connaître en publiant des dessins (des cartoons), souvent érotiques ou humoristiques, sur l’occupation américaine au Japon.

5
Les Japonais et MacArthur

Il est inévitable dans une guerre qu’un pays l’emporte. Nous, les femmes, nous savions que votre pays gagnerait. C’était évident qu’il gagnerait. J’ai perdu ma maison durant la guerre, mais je ne suis ni amère ni triste. Ce qui me gêne, c’est que des puissants usent de leur influence et de leur argent pour avoir des maîtresses, acheter des choses chères au marché noir et mener des vies extravagantes. Au Japon, d’innombrables personnes respectent le grand coeur aimant du général. Je crois qu’il n’y a plus de coeur inquiet. En perdant la guerre, combien nos esprits ont été assouplis. C’est la vérité. J’espère que vous allez me croire.

Lettre de H. K., Japonaise vivant à Tokyo, adressée au général Douglas MacArthur, commandant suprême des forces alliées, 20 octobre 1945.

Questions

Analyser des documents

1
Doc. 1 (⇧) Identifiez les objectifs de cette directive et montrez quelles sont les personnes ciblées.


2
Doc. 3 (⇧) Montrez comment la nouvelle Constitution contribue à démocratiser le Japon.


3
Doc. 2 (⇧) , doc. 3 (⇧) et doc. 5 (⇧) Expliquez pourquoi les Japonais acceptent si facilement l’occupation américaine.


4
Doc. 4 (⇧) Relevez les éléments montrant que les soldats américains sont influencés par leur séjour au Japon.


Question de synthèse

5
Répondez à la problématique sous la forme d’une carte mentale. Vous pouvez utiliser le logiciel pour faire une carte mentale, ou bien la dessiner directement.
Lien de votre carte mentale :

Couleurs
Formes
Dessinez ici
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.