Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Les relations internationales de 1990 à 2020
P.302-303

Contexte

Les relations internationales de 1990 à 2020



Évènements

L’espoir d’un nouvel ordre mondial

Anonyme, affiche américaine anti-communiste, 1951

F. Deligne, caricature parue dans La Croix, 11 octobre 2015.

❯❯ La chute du bloc de l’Est et la disparition de l’URSS marquent la fin de la Guerre froide. Les États‑Unis s’affirment comme la seule hyperpuissance de l’époque et assument leur rôle de « gendarmes du monde » en intervenant contre l’Irak durant la première guerre du Golfe.

❯❯ La communauté internationale se réorganise : de nouvelles organisations voient le jour, comme l’OMC, tandis que d’autres se transforment, comme la CEE qui devient en 1992 l’Union européenne.

❯❯ Le président américain G. H. Bush défend l’idée d’un « nouvel ordre mondial » marqué par le multilatéralisme, la mondialisation économique et la diffusion de la démocratie libérale occidentale.

Des crises et des conflits

❯❯ Néanmoins, la décennie 1990 reste marquée par de nombreux conflits. Des pays se déchirent dans des guerres civiles endémiques qui touchent lourdement les populations civiles.

❯❯ En 1994, plus d’un million de Tutsi sont victimes d’un génocide au Rwanda. La communauté internationale n’intervient que trop tard.

Jacques Nkinzingabo, crânes exposés au Mémorial du génocide des Tutsi, à Ntarama, Rwanda,
23 mars 2019, photographie.

Jacques Nkinzingabo, crânes exposés au Mémorial du génocide des Tutsi, à Ntarama, Rwanda, 23 mars 2019, photographie.

❯❯ La guerre civile en ex‑Yougoslavie est elle aussi marquée par des crimes de masse très meurtriers. Là encore, la communauté internationale, divisée, ne parvient à intervenir que trop tardivement.

Les années 2000

❯❯ Le 11 septembre 2001, les États‑Unis sont frappés par un attentat très meurtrier qui touche notamment le World Trade Center à New York. Le président américain G. W. Bush déclare alors une « guerre mondiale contre le terrorisme ».

Robert Firch, 11 septembre 2001, photographie.

Robert Firch, 11 septembre 2001, photographie.

❯❯ À partir de 2008, l’économie mondiale, de plus en plus connectée du fait du processus de mondialisation, est déstabilisée par une grave crise bancaire et économique.

❯❯ Une coalition internationale envahit l’Afghanistan, puis l’Irak, bases supposées des terroristes islamistes responsables du 11 Septembre. Cette politique divise profondément la communauté internationale et les pays coalisés ne parviennent pas à construire des démocraties stables dans les territoires envahis.

Les tensions contemporaines

❯❯ La suprématie des États‑Unis est remise en question par l’ascension de la Chine et par le retour sur la scène internationale de la Russie. L’équilibre géopolitique mondial est fragile et l’ONU a du mal à jouer son rôle d’arbitre.

❯❯ Des foyers de conflits se multiplient, en particulier au Moyen-Orient, à la suite des printemps arabes qui font tomber de nombreuses dictatures mais déstabilisent la région. L’Asie centrale et l’Afrique sont également marquées par de nombreuses guerres, tandis que le nombre dʼattentats terroristes, notamment islamistes, augmente.

Mohamad Abazeed, rebelle syrien, 14 mars 2017, photographie.

Mohamad Abazeed, rebelle syrien, 14 mars 2017, photographie.

❯❯ La communauté internationale fait face à de nouveaux défis. La menace du réchauffement climatique global pousse par exemple les États à signer l’accord de Paris en 2015, mais celui-ci n’est pas respecté et les catastrophes climatiques sont de plus en plus graves.

Frise interactive
Télécharger la frise en pdf.

Frise chronologique

1990 - 1991
□ Guerre du Golfe
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.