Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

La nouvelle Russie de Vladimir Poutine
P.318-319

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

DOSSIER 3

La nouvelle Russie de Vladimir Poutine




La Fédération de Russie est née du démantèlement de l’URSS en 1991. Pauvre et désorienté dans les années 1990, le pays doit d’abord faire face à la libéralisation brutale de son économie et au conflit en Tchétchénie. En 2000, Vladimir Poutine devient président. Cet ancien membre des services secrets soviétiques cultive la nostalgie de la grandeur passée, en se référant à l’empire des tsars et à la puissance soviétique. Aujourd’hui, la Russie de Poutine est de nouveau un acteur central de la géopolitique mondiale et fait partie des dix premières puissances économiques mondiales. En 2014, l’annexion de la Crimée et le soutien aux séparatistes prorusses en Ukraine illustrent cette reconquête de la puissance.

La nouvelle Russie de Vladimir Poutine

❯ Comment la Russie est-elle redevenue une grande puissance ?


1
L’économie russe : du redressement à la morosité

Le 26 mars 2000, Vladimir Poutine est élu dès le premier tour de l’élection. [...] Il veut mettre au pas les oligarques, ces milliardaires qui ont fait fortune lors des privatisations sauvages des années 1990. [...] Pour échapper à la prison ou à l’exil, les oligarques n’ont d’autre choix que d’adouber le président Poutine [...]. Parallèlement, le président russe réforme une économie à l’agonie depuis les années 1990. Il simplifie la fiscalité [...]. L’effet de ces réformes est largement amplifié par la hausse du prix des hydrocarbures1 qui vont assurer à la Russie une très forte croissance jusqu’en 2008 (entre 5 % et 10 % par an, permettant au pays de réduire sa dette publique) [...]. La Russie a subi de plein fouet la crise économique mondiale de 2008. En 2009, son PIB chute lourdement de 7,8 %. La croissance dite « de rattrapage » du début des années 2000 disparaît, sans que la croissance d’investissement prenne le relais, faute de réformes structurelles et d’une lutte efficace contre la corruption. [...] La morosité s’installe, pesant lourdement sur une situation sociale précaire. [...] Le retour en une décennie [2009‑2019] de Moscou sur la scène diplomatique s’est accompagné d’une dégradation de la situation économique, avec deux années de récession en 2015 et en 2016 et une croissance modeste depuis. Une situation paradoxale qui pourrait illustrer le concept de « puissance pauvre » forgé par l’historien Georges Sokoloff.

Alexis Feertchak, « Poutine en Russie : retour en 20 ans d’un pouvoir de plus en plus musclé », Le Figaro, 9 août 2019.

1. En 2018, La Russie est le premier exportateur de gaz au monde, le deuxième de pétrole et le troisième de charbon. Elle n’hésite pas à utiliser ses ressources comme arme diplomatique.

2
Célébration du 74e anniversaire de la victoire des Soviétiques sur les nazis à Moscou

Célébration du 74e anniversaire de la victoire des Soviétiques sur les nazis à Moscou, Mikhaïl Svetlov, 7 avril 2019, photographie.

Ces femmes de l’armée russe arborent toutes le ruban de Saint‑Georges, ancienne décoration de l’empire tsariste, réutilisée par l’URSS pour la médaille de l’ordre de la Gloire. Ce ruban orange et noir est devenu depuis les années 2000 un symbole du patriotisme russe. Étaient présents aux côtés de Vladimir Poutine les présidents chinois et indien, ainsi que le secrétaire général de l’ONU.

3
La Russie et son environnement stratégique
Cliquez ici pour télécharger la carte.

Fond de carte
I. Anciennes et nouvelles alliances
Anciennes limites de l’URSS
Territoire de la Russie en 2020
Pays membres de l’OTAN
Pays membres de l’Organisation de coopération de Shanghai
II. Zones de conflit
Guerres civiles et litiges frontaliers
Déploiement de soldats russes
Bases russes
III. Géopolitique des hydrocarbures
Gazoducs et oléoducs existants
Gazoducs et oléoducs en projet

4
La liberté de la presse menacée

Anna Shevelyova, 2009, photographie. Liberté de la presse menacée en Russie

Manifestations à Moscou, le 7 octobre 2009, pour le troisième anniversaire de l’assassinat d’Anna Politkovskaïa, journaliste connue pour ses prises de position très critiques vis‑à‑vis de la Russie de Poutine.

5
La mémoire et la justice

Mesures diplomatiques : au lieu du sommet du G8 à Sotchi, une réunion du G7 s’est tenue à Bruxelles les 4 et 5 juin 2014. [...] Le sommet UE‑Russie s’est vu annuler. [...]

Sanctions « économiques » : [...] un embargo est en place sur les importations et exportations d’armes et de matériel connexe de et vers la Russie.

Union européenne, « Sanctions de l’UE à l’encontre de la Russie concernant la crise en Ukraine », europa.eu, 2015.

Parcours 1

Prélever des informations

1
Doc. 1 (⇧) et Doc. 2 (⇧) Montrez comment Poutine a redressé la situation économique de son pays.


2
Doc. 3 (⇧) Expliquez quelle alliance stratégique Poutine a créée pour faire face au renforcement de l’OTAN en Europe.


3
Doc. 1 (⇧) Doc. 3 (⇧) et Doc. 4 (⇧) Analysez la situation intérieure de la Russie, sur les plans politique et économique.


4
Doc. 1 (⇧) Doc. 4 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Relevez les limites de la puissance russe.
Voir les réponses

Parcours 2

Rédiger un texte

Vous êtes journaliste pour un journal spécialisé dans la géopolitique mondiale. Rédigez un article racontant le redressement de la Russie depuis 1991.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.