Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Sainte-Sophie : un monument à la croisée des cultures
P.34-35

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Histoire des Arts


Sainte-Sophie : un monument à la croisée des cultures




Compétence

J'explique un document et je perçois son point de vue (image, texte, carte)

Problématique

Comment la basilique Sainte-Sophie témoigne-t-elle des relations entre différentes cultures ?

Doc. 1
La basilique Sainte-Sophie

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> La basilique Sainte-Sophie

Construite au VIᵉ siècle, la basilique est le lieu de culte des chrétiens (en grec, Hagia Sophia signifie « la Sainte Sagesse de Dieu ») jusqu’au XVᵉ siècle. Le croissant et les minarets témoignent de la transformation de la basilique en mosquée après la prise de Constantinople par le sultan Mehmet II (1453). Aujourd’hui, Sainte-Sophie est un musée.

Doc. 2
De riches décors en mosaïque

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> De riches décors en mosaïque

En 330, Constantin (1) fonde Constantinople et y fait ériger une première basilique. En 537, l’empereur byzantin Justinien (2) fait édifier une nouvelle basilique à l’emplacement de l’ancienne. Sur cette mosaïque du Xᵉ siècle, les deux empereurs offrent leur création au Christ (3).

Doc. 3
Sainte-Sophie lors de la prise de Constantinople par les croisés (1204)

On ne saurait songer sans horreur à la profanation [que les croisés1] firent de la grande église Sainte-Sophie. Ils rompirent l’autel, qui était composé de diverses matières très précieuses, et qui était le sujet de l’admiration de toutes les nations, et en partagèrent entre eux les pièces, comme le reste des ornements dont mon discours ne peut égaler la beauté ni le prix. Ils firent entrer dans l’église des mulets et des chevaux, pour emporter les vases sacrés, l’argent ciselé et doré qu’ils avaient arraché de [...] et une infinité d’autres meubles.

Nicétas Chôniatès (historien byzantin), Histoire, XIIᵉ -XIIIᵉ siècle.

1. Une personne participant à une croisade. Voir p. 52

Doc. 4
Le décor intérieur : un mélange des styles

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp> Le décor intérieur : un mélange des styles

En 1453, lorsque Mehmet II fait recouvrir la plupart des mosaïques, la mosaïque byzan-tine de la coupole est recouverte d’une calligraphie arabe (1).
L’abside (2) est un espace sacré, orienté vers Jérusalem, dans lequel se trouvait l’autel.
La nef (3) est l’espace où les fidèles pre-naient place.
Les quatre « pendentifs » (4) sont décorés de mosaïques figurant des anges.
La mosquée est décorée de calligraphies des noms d’Allah, du prophète et de sa famille (5) (panneaux du XIXᵉ siècle).
Voir les réponses

Exercice 1

1
Doc. 1 (⇧) et doc. 3 p. 29 Localisez la basilique Sainte‑Sophie. D’après vos connaissances de 6ᵉ, rappelez quelle est la fonction d’une basilique.



2
Doc. 3 (⇧) Pourquoi Sainte-Sophie symbolise-t-elle la rupture entre chrétiens d’Orient et d’Occident ?



3
Doc. 1 à 4 (⇧) Décrivez l’intérieur et l’extérieur du monument en complétant le tableau suivant :

Décors chrétiens Décors musulmans
Extérieur :
Intérieur :


4
Doc. 1 à 4 (⇧) Réalisez une frise chronologique de Sainte-Sophie. Mettez en évidence les fonctions successives du monument.

Voir les réponses

Synthèse

  • Sainte-Sophie est d’abord une basilique chrétienne, construite en 537 par l’empereur byzantin Justinien. La structure principale du bâtiment et les nombreuses mosaïques à fond d’or témoignent de cette origine.
  • En 1204, lors de la quatrième croisade, la ville de Constantinople et sa basilique sont mises à sac par les croisés occidentaux.
  • En 1453, le sultan ottoman Mehmet II s’empare de Constantinople. La basilique Sainte-Sophie est transformée en mosquée, avec des minarets, des décors géométriques et des calligraphies à la place des mosaïques.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.