Histoire-Géographie-EMC Terminale

Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
HISTOIRE
Ch. 1
L’impact de la crise de 1929 : déséquilibres économiques et sociaux
Ch. 2
Les régimes totalitaires
Ch. 3
La Seconde Guerre mondiale
Ch. 4
La fin de la Seconde Guerre mondiale et les débuts d’un nouvel ordre mondial
Ch. 5
Une nouvelle donne géopolitique : bipolarisation et émergence du tiers-monde
Ch. 6
La France : une nouvelle place dans le monde
Ch. 7
La modification des grands équilibres économiques et politiques mondiaux
Ch. 8
La France de 1974 à 1988, un tournant social, politique et culturel
Ch. 10
La construction européenne entre élargissement, approfondissement et remises en question
Ch. 11
La République française
GÉOGRAPHIE
Thème 1
Mers et océans : au cœur de la mondialisation
Ch. 1
Mers et océans : vecteurs essentiels de la mondialisation
Ch. 2
Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation
Ch. 3
La France, une puissance maritime ?
Thème 2
Dynamiques territoriales, coopérations et tensions dans la mondialisation
Ch. 4
Des territoires inégalement intégrés à la mondialisation
Ch. 5
Coopérations, tensions et régulations aux échelles mondiale, régionale et locale
Ch. 6
La France : un rayonnement international différencié et une inégale attractivité dans la mondialisation
Thème 3
L’Union européenne dans la mondialisation : des dynamiques complexes
Ch. 7
Des politiques européennes entre compétitivité et cohésion des territoires
Ch. 8
L’Union européenne, un espace plus ou moins ouvert sur le monde
Ch. 9
La France : les dynamiques différenciées des territoires transfrontaliers
Ch. 10
La France et ses régions dans l’Union européenne et dans la mondialisation
Bac
Exercices Bac
EMC
Axe 1
Fondements et expériences de la démocratie
Axe 2
Repenser et faire vivre la démocratie
Chapitre 9
Point de passage 2

Le 11 septembre 2001

17 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Introduction
Le 11 septembre 2001, les États‑Unis sont victimes de plusieurs attentats simultanés, revendiqués par Oussama ben Laden, le chef de l'organisation terroriste al‑Qaïda. Quatre avions de ligne sont détournés et sʼécrasent respectivement sur les tours du World Trade Center à New York, sur le Pentagone à Washington, D.C. et en Pennsylvanie. Ces attaques font environ 3 000 morts et 6 300 blessés. Le monde est sous le choc. Le président états‑unien George W. Bush déclare alors « la guerre mondiale contre le terrorisme ».
En quoi le 11 Septembre bouleverse-t-il le « nouvel ordre mondial » promu par les États‑Unis depuis 1991 ?
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Carte New-York Washington
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 1
Manhattan, le 11 septembre 2001

Placeholder pour Masatomo Kuriya, 11 septembre 2001, photographie.Masatomo Kuriya, 11 septembre 2001, photographie.
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Masatomo Kuriya, 11 septembre 2001, photographie.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 2
Manhattan, le 11 septembre 2014

Placeholder pour Anthony Quintano, Hommage 11 septembre 2014, photographie.Anthony Quintano, Hommage 11 septembre 2014, photographie.
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Anthony Quintano, 11 septembre 2014, photographie.

Chaque 11 septembre, deux projecteurs sont allumés là où se dressaient les deux tours. À gauche, le nouveau One World Trade Center, inauguré en 2014.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 3
Le 11 Septembre vu par Plantu

Placeholder pour Plantu, caricature dans Le Monde, 16-17 septembre 2001.Plantu, caricature dans Le Monde, 16-17 septembre 2001.
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Plantu, caricature dans Le Monde, 16‑17 septembre 2001.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Supplément numérique

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 4
Le président états-unien déclare la guerre au terrorisme

Notre chagrin s'est transformé en colère, et notre colère en détermination. Que nous traduisions nos ennemis en justice ou que nous administrions la justice à nos ennemis, justice sera faite. [...] Le 11 septembre, les ennemis de la liberté ont commis un acte de guerre contre notre pays. [...] Notre guerre contre la terreur commence par al‑Qaïda, mais elle ne se termine pas là. Elle ne se terminera que lorsque chaque groupe terroriste capable de frapper à l'échelle mondiale aura été repéré, arrêté et vaincu. [...]

Cette guerre ne ressemblera pas à la guerre d'il y a dix ans contre l'Irak, avec sa libération décisive de territoires et sa conclusion rapide. [...] Les Américains ne doivent pas s'attendre à une seule bataille, mais à une longue campagne, sans précédent. [...] Nous poursuivrons les nations qui assurent une aide ou un asile au terrorisme. Chaque pays, dans chaque région, doit maintenant prendre une décision. Ou bien vous êtes avec nous, ou bien vous êtes avec les terroristes. À partir de maintenant, tout pays qui continue d'abriter ou de soutenir le terrorisme sera considéré par les États-Unis comme un régime hostile.[...] Cette lutte est celle du monde entier. C'est une lutte de civilisation.
George W. Bush
Discours devant le Congrès, 20 septembre 2001.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 5
Un bilan du monde, 10 ans après le 11 Septembre

Peut-on s'imaginer un monde sans 11 Septembre ? Des vies humaines dont les parcours n'auraient pas été brutalement interrompus ou endeuillés. Bien sûr. Mais au-delà : pas de guerre en Afghanistan, assurément [...]. Probablement pas d'invasion de l'Irak non plus, ni de renversement du régime [...]. Le surinvestissement des États‑Unis dans la région, son essoufflement militaire et diplomatique, sa perte de légitimité, donc d'autorité et d'influence : tout cela peut également être rattaché aux décisions qui suivirent l'attaque contre les deux tours jumelles de Manhattan [...].

Sans al‑Qaïda, [...] pas d'élection de Barack Obama. Le jeune homme de Chicago fit irruption sur la scène politique nationale avec un discours dénonçant — courageusement et avec clairvoyance — la guerre en Irak et l'utilisation abusive du spectre d'al‑Qaïda afin de la justifier. [...]

Non qu'une élection ait supprimé l'héritage du 11 Septembre. L'actuel locataire de la Maison‑Blanche n'a pu à ce jour mettre fin à la présence américaine en Afghanistan ni en Irak ; Guantánamo reste en service ; et les drones ne cessent de tuer les militants djihadistes en Afghanistan, au Pakistan ou au Yémen — et, au passage, nombre de civils [...]. La mort d'Oussama ben Laden ne signifie pas la fin du djihadisme ; il y a longtemps qu'il a appris à faire sans lui.
Robert Malley, ancien conseiller du président Clinton
« Ce que le 11 Septembre a changé », Le Monde, 10 septembre 2011.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Questions

Analyser des documents

1. Doc. 1, Doc. 2 et Doc. 3 Présentez les sites frappés par les terroristes et expliquez les raisons pour lesquelles ces sites ont été visés.

2. Doc. 4 Expliquez la manière dont le président états-unien perçoit le monde après le 11 Septembre.

3. Doc. 3 et Doc. 5 Notez les critiques adressées à la politique étrangère des États-Unis depuis 2001.

4. Doc. 2 Analysez de quelle manière la mémoire des attentats est encore présente à New York aujourd'hui.

Question de synthèse

5. Répondez à la problématique sous la forme dʼun développement construit.
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.