Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Sujet brevet 1
P.46-47

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Brevet


Sujet brevet 1




« Mon enfance »

Jacques Brel (1929-1978) est un auteur-compositeur-interprète belge. Il quitte l’Europe à bord de son voilier en 1974 et s’installe en Polynésie, où il est enterré.

Mon enfance passa
De grisailles en silences
De fausses révérences
En manque de batailles [...]
L’été à moitié nu
Mais tout à fait modeste
Je devenais indien
Pourtant déjà certain
Que mes oncles repus
M’avaient volé le Far West

Mon enfance passa
Les femmes aux cuisines
Où je rêvais de Chine
Vieillissaient en repas
Les hommes au fromage
S’enveloppaient de tabac
Flamands1 taiseux et sages
Et ne me savaient pas

Moi qui toutes les nuits
Agenouillé pour rien
Arpégeais2 mon chagrin
Au pied du trop grand lit
Je voulais prendre un train
Que je n’ai jamais pris

[...]

Mon enfance éclata
Ce fut l’adolescence
Et le mur du silence
Un matin se brisa [...]
Je volais je le jure
Je jure que je volais
Mon cœur ouvrait les bras
Je n’étais plus barbare

Et la guerre arriva

Et nous voilà ce soir.


JACQUES BREL, « Mon enfance », Jacques Brel 67, 1967.


1. Habitants de la Flandre, en Belgique.
2. Ici : jouer sur un air de musique.

The Blanket signal

The Blanket signal

1ᵉ partie : compréhension, analyse et interprétation (1 h)

Voir les réponses

Questions (20 points)

1
Dans cette chanson, Jacques Brel évoque son enfance. Relevez plusieurs marques de l’écriture autobiographique. (1 point)



2
Qu’est-ce qui fascine le jeune Jacques Brel ? Relevez notamment un champ lexical. (1,5 point)



3
a) Comment décririez-vous sa famille ? Appuyez-vous sur des citations précises du texte pour répondre. b) En quoi cette description s’oppose-t-elle totalement au monde qui fascine l’enfant ? (2,5 points)



4
Quel regard l’enfant porte-t-il sur le monde des adultes ? Nuancez votre réponse. (2 points)



5
Comment Brel vit-il le passage à l’adolescence ? Commentez notamment les vers suivants : « Je volais je le jure / Je jure que je volais » (2 points)



6
Quel sens Brel donne-t-il au mot « barbare », dans le vers « Je n’étais plus barbare » parmi ces trois sens donnés par le dictionnaire ? (0.5 point)









7
Expliquez ce que Brel veut dire ici. (1.5 points)



8
a) Quels sont les temps verbaux employés pour ce récit d’enfance ? b) Pourquoi peut-on dire que le temps semble s’accélérer à la fin du texte ? Appuyez votre réponse sur les indications temporelles et la longueur des phrases. (2,5 points)



9
a) Comment l’ensemble du texte est-il construit ? Relevez les répétitions et commentez-les. b) Quelle image de son enfance Brel donne-t-il ainsi ? (3,5 points)



10
À propos de l’image. Jacques Brel évoque les indiens (vers : « Je devenais indien ») dans ce texte. Selon vous, en quoi ce tableau de Frederic Remington pourrait-il traduire les rêves de Jacques Brel lorsqu’il était jeune ? Qu’est-ce qui aurait pu l’attirer dans cette représentation d’un indien d’Amérique ? (3 points)



Voir les réponses

2ᵉ partie : rédaction et maitrise de la langue (2 h)

Voir les réponses

Dictée et réécriture (10 points)

1
Dictée : MARCEL PROUST, Du côté de chez Swann, 1913.

Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Parfois, à peine ma bougie éteinte, mes yeux se fermaient si vite que je n’avais pas le temps de me dire : « Je m’endors. » Et, une demi-heure après, la pensée qu’il était temps de chercher le sommeil m’éveillait ; je voulais poser le volume que je croyais avoir encore dans les mains et souffler ma lumière ; je n’avais pas cessé en dormant de faire des réflexions sur ce que je venais de lire, mais ces réflexions avaient pris un tour un peu particulier ; il me semblait que j’étais moi-même ce dont parlait l’ouvrage : une église, un quatuor, la rivalité de François Ier et de Charles Quint.

M. Proust, Du côté de chez Swann, 1re partie, 1913.



2
Réécrivez l’extrait suivant en commençant par : « Notre enfance passa » et faites toutes les modifications nécessaires.

Mon enfance passa
Les femmes aux cuisines
Où je rêvais de Chine
Vieillissaient en repas
Les hommes au fromage
S’enveloppaient de tabac [...]
Moi qui toutes les nuits
Agenouillé pour rien
Arpégeais mon chagrin
Au pied du trop grand lit
Je voulais prendre un train
Que je n’ai jamais pris

Voir les réponses
Voir les réponses

Travail d’écriture (20 points)

Vous traiterez au choix l’un des deux sujets suivants. Votre texte aura une longueur minimale de deux pages.

Sujet de réflexion


Selon vous, qu’est-ce qui caractérise l’enfance ? En avez-vous la même perception que ce qu’en dit Jacques Brel dans sa chanson, ou bien le regard que vous posez sur cette période de la vie est-il radicalement différent ? Pour répondre, vous pouvez utiliser votre expérience personnelle, mais aussi faire référence à vos lectures. Organisez votre propos de manière logique et structurée.



Sujet d'invention


À la manière de Jacques Brel, vous composerez un poème (en vers réguliers ou en vers libres) dans lequel vous évoquerez votre petite enfance et la fin de celle-ci. Vos vers ne devront pas forcément rimer, mais vous porterez une attention particulière aux sonorités, au rythme des phrases, aux champs lexicaux utilisés et au choix des figures de style.



Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.