Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

8 - Les formes en -ant
P.350-351

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Fiche orthographe


7 - Les formes en -ant





Réviser

Voir les réponses

Exercice 1


A. Le soir, les lapins, quittant les fourrés, viennent s’asseoir sur le sable.
B. Il marchait lourdement, en trainant un peu les pieds comme un ours traine les pattes.
C. Ses bras, sans osciller, pendaient ballants à ses côtés.

1
Qu’est-ce qui permet de différencier la première forme en -ant de la deuxième ? Observez les mots qui les entourent dans la phrase.



2
Qu’est-ce qui permet de différencier les deux premières formes de la troisième ?



3
Quelle est la classe grammaticale de la troisième forme ?

Voir les réponses

Leçon


Il existe trois formes en -ant : le participe présent, le gérondif et l’adjectif verbal.

Les formes invariables

Le participe présent
  • Le participe présent est formé du radical du verbe (forme de la 1re personne du pluriel du présent de l’indicatif) et de la terminaison -ant.
  • Il présente l’action en train de se faire.
      > 
    Il réussit le concours de cuisine, devançant ses concurrents.
  • Il est invariable.
      > 
    Le chocolatier, confectionnant ces sucreries, est concentré.
Le gérondif
  • Le gérondif est formé du participe présent précédé de la préposition en.
      > Elle l’a rencontré en sortant du restaurant. 

L’adjectif verbal variable

  • Il est un participe présent employé comme adjectif.
      > Il est souffrant.
  • À la différence du participe présent, il peut être remplacé par un autre adjectif ou être accordé au féminin.   
      > Quel fruit étonnant ! ➝ Quel fruit étrange ! ➝ Quelle recette étonnante !
  • Comme l’adjectif qualificatif, il s’accorde en genre et en nombre avec le mot auquel il se rapporte.
      > Elles jouent des matchs épatants !
ATTENTION, il existe parfois des différences orthographiques entre l’adjectif verbal et le participe présent :     
>
Fatiguer
: fatiguant (participe présent) ; fatigant (adjectif verbal).     
>
Convaincre :
 convainquant (participe présent) ; convaincant (adjectif verbal).

Certains adjectifs verbaux ont leur forme en -ent : adhérent, coïncident, différent, équivalent, excellent, influent, négligent, précédent, résident, violent.

S'exercer

Voir les réponses

Exercice 2

Ai-je bien compris la leçon ?

1
Le participe présent s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte.







2
Le gérondif se démarque du participe présent par la préposition en qui le précède.







3
L’adjectif verbal s’accorde seulement en nombre avec le nom auquel il se rapporte.







4
Le participe présent exprime l’action en train de se terminer.



Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 3

Je reformule la leçon.

1
Réduisez la page et, par deux, reformulez la leçon selon la forme qui vous convient (carte mentale, tableaux, phrases, etc.).



2
À partir de vos notes, expliquez la leçon à l’oral.

Voir les réponses

Vérifier

Voir les réponses

Exercice 4

Consigne
Donnez la classe grammaticale des mots terminant par -ant ci-contre.

1. Attention, ce plat est brulant !
2. Il est arrivé le dernier au restaurant, dépassant légèrement l’heure du rendez-vous.
3. Ses théories sont surprenantes !
4. Ce résultat est très encourageant pour la suite.
5. En fondant, la glace a taché toute sa chemise.
6. Le narguant, il sortit avec sa casquette toute neuve.
7. En se balançant sur sa chaise, il est tombé et s’est foulé le poignet.
8. Nous nous sommes promenées dans les forêts environnantes.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 5

Consigne
Pour chaque verbe, donnez le participe présent puis l’adjectif verbal, et employez-les dans des phrases en les orthographiant correctement.

1. Naviguer.
2. Adhérer.
3. Influer.
4. Expédier.
5. Différer.
6. Émerger.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 6

Consigne
Relevez tous les mots en -ant, et donnez leur classe grammaticale.

Le tremblement de terre écrasant sous les maisons croulantes un peuple entier ; le fleuve débordé qui roule les paysans noyés avec les cadavres des bœufs et les poutres arrachées aux toits, ou l’armée glorieuse massacrant ceux qui se défendent, emmenant les autres prisonniers, pillant au nom du sabre et remerciant un dieu au son du canon, sont des fléaux effrayants qui déconcertent toute croyance à la justice éternelle, toute la confiance qu’on nous enseigne en la protection du ciel et en la raison de l’homme. En quittant la ville, la voiture manqua verser dans les profondes ornières du chemin ; se signant, les passagers prièrent pour que le trajet se passe sans encombres.


D’après G. de Maupassant, Boule de Suif, 1880.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 7

1
Choisissez dans les phrases suivantes la forme qui convient

1. Admirez ces drôles de singes s dans les arbres, qu’ils sont habiles !
2. Les enfants,  après ce long repas, sont mis au lit.
3. Les élèves ne peuvent pas suivre correctement.
4. Mon choix  du tien, il va falloir que tu le prennes en compte.
5. Nous avons des avis .
6. Il y a tant de monde dans ce tramway que l’atmosphère en devient .
7. La secrétaire,  à ses occupations journalières, ne nous vit pas arriver.
8. Elle a pu utiliser un bureau .

2
Justifiez votre choix.



Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 8

1
Orthographiez correctement les participes présents, gérondifs ou adjectifs verbaux formés sur les verbes entre parenthèses.

1. Les navires (voguer) sur les mers se dirigeaient vers le Nouveau Monde.
2. On entendait sa voix (apaiser) dans toute la maison.
3. Les soldats, (partir) à la guerre, sont malheureux.
4. De la ville se dégageaient des lumières (éblouir).
5. En (boire) et en (manger), les soucis s’envolent : Vincent était (rayonner).
6. En (freiner), Maria s’aperçut que sa voiture était abimée.
7. (Savoir) que George Sand était une femme, expliquez la vie de cette femme (passionner).
8. Roméo, ne (pouvoir) pas vivre sans Juliette, décida de mourir pour elle.

2
Justifiez votre choix.



Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 9

1
Complétez par un participe présent ou un adjectif verbal.

1. La cuisine est reliée au salon par une porte (communiquer).
2. Son opinion t (différer) de la sienne, elle s’est brouillée avec lui.
3. La mère (gronder) son fils, la grand-mère en profita pour sortir de la pièce.
4. La présidente étant (influencer), elle réussit à les faire changer d’avis.
5. Les enfants (résider) dans l’internat, ils ont leur pyjama dans l’école.
6. Le journaliste (communiquer) les informations, l’invité du plateau ne peut pas intervenir.
7. L’entrée du port est interdite à la circulation, les bateaux (naviguer).
8. Le revenu d’une journée de jardinage (équivaloir) à un paquet de bonbons, je ne suis pas riche.

2
Justifiez votre choix.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 10

Consigne
Accordez si nécessaire les formes en -ant dans ces vers de Racine.

Figure-toi Pyrrhus, les yeux étincelant,
Entrant à la lueur de nos palais brûlant,
Sur tous mes frères morts se faisant un passage,
Et de sang tout couvert échauffant le carnage.
Songe aux cris des vainqueurs, songe au cri des mourant,
Dans la flamme étouffés, sous le fer expirant.

J. Racine, Andromaque, III, 8, 1667
Voir les réponses

Écrire

Voir les réponses

Exercice 11

Racontez un repas en famille ou entre amis qui vous a marqué.

Consigne
Vous utiliserez au moins deux participes présents, deux gérondifs et deux adjectifs verbaux. L’ensemble devra comporter une dizaine de lignes.

Voir les réponses

Ex. 11 Un repas entre amis

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.