Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

S'aventurer dans d'autres mondes
P.28-29

Texte et image

S'aventurer dans d'autres mondes




J.R.R. TOLKIEN

J.R.R. TOLKIEN

(1892‑1973)


J.R.R. TOLKIEN (1892‑1973) est un écrivain et professeur d’université anglais. Avec Bilbo le Hobbit et sa suite Le Seigneur des anneaux, d’abord écrits pour ses enfants, il crée un univers entier, la légendaire Terre du Milieu.

J.R.R. TOLKIEN, Bilbo le Hobbit

Pris au piège dans une caverne, Bilbo le Hobbit découvre un mystérieux anneau. Mais son propriétaire, une créature nommée Gollum, se rend compte qu’il l’a perdu et le cherche. Bilbo suit secrètement Gollum, espérant retrouver ainsi la sortie de la caverne. C’est alors qu’il découvre que cet anneau a un pouvoir...

  Gollum s’élança en avant et s’en fut à grandes enjambées. Bilbo le suivit, toujours avec prudence, même s’il craignait surtout à présent de faire du bruit en trébuchant sur une autre saillie1. Ses pensées s’agitaient dans un tourbillon d’espoir et de questionnements. L’anneau qu’il avait trouvé semblait être un anneau magique : il vous rendait invisible ! Il avait entendu parler de tels objets, bien sûr, dans de très vieux contes, mais ne pouvait croire qu’il en avait réellement trouvé un, et ce, tout à fait par hasard. Néanmoins, il fallait se rendre à l’évidence : Gollum, avec ses yeux brillants, était passé tout près de lui sans le remarquer.
Ils poursuivirent, Gollum en tête, claquant des pieds, jurant et sifflant ; Bilbo derrière, marchant aussi silencieusement que le peut un hobbit.
Bientôt […] ils s’arrêtèrent pour de bon. Gollum avait fini par amener Bilbo jusqu’à la sortie, mais il lui barrait la route ! Gollum s’était assis en boule tout juste devant l’ouverture, et ses yeux brillaient froidement dans son visage tandis qu’il tournait la tête de chaque côté, visible entre ses genoux.
Bilbo s’éloigna du mur plus silencieusement qu’une souris ; mais Gollum se raidit à l’instant et renifla, et ses yeux prirent une teinte verdâtre. Il siffla doucement, mais avec malveillance. Il ne pouvait voir le hobbit, mais était désormais sur ses gardes ; et il avait deux autres sens que les ténèbres avaient aiguisés : l’ouïe et l’odorat. Il semblait s’être accroupi tout contre terre, les mains posées sur la pierre et la tête relevée, presque au ras du sol. Ce n’était qu’une ombre noire à la lueur de ses propres yeux, mais Bilbo sentait qu’il était tendu comme un arc, prêt à bondir.
Bilbo arrêta presque de respirer et se raidit à son tour. Il n’avait plus le choix. Il devait fuir, quitter cette terrible obscurité pendant qu’il en avait encore la force. […] Il trembla. Puis soudain, [...] un nouveau courage s’éleva en lui, et il sauta.
Ce n’était pas un bien grand saut, mais un saut à l’aveugle. Il bondit par-dessus la tête de Gollum, sept pieds2 en avant et trois dans les airs ; en fait, il ne s’en doutait pas, mais il manqua de se fendre le crâne sur la voûte basse à l’entrée du tunnel.
Gollum se jeta vers l’arrière et tenta de l’attraper au vol, mais trop tard : ses doigts se refermèrent sur le vide, et Bilbo, retombant d’aplomb sur ses pieds robustes, fila à toute vitesse dans le tunnel de sortie. Il ne se retourna pas pour voir ce que faisait Gollum. Il y eut des sifflements et des jurons à ses trousses, mais pas pour longtemps. Tout à coup s’éleva un cri, un cri à faire glacer le sang, rempli de haine et de désespoir. Gollum était vaincu. Il n’osait aller plus loin. Il avait perdu – perdu sa proie, perdu aussi la seule chose dont il s’était jamais soucié : son trésor.


J.R.R. TOLKIEN, Bilbo le Hobbit, 1937, traduction de Daniel Lauzon, Christian Bourgois Éditeur, 2012

1. Bosse.
2. Unité de mesure anglo-saxonne ; 1 pied = env. 30 cm.

La fantasy

Le terme anglais de fantasy, qui signifie « imagination », désigne un genre développé en littérature, au cinéma, dans les bandes dessinées, les jeux vidéos, etc. S’inspirant du monde merveilleux des contes, de l’univers médiéval ou des mythes, la fantasy fait évoluer les personnages dans des mondes surnaturels, imaginaires.

Le Hobbit : un voyage inattendu


Le Hobbit : un voyage inattendu

Voir les réponses

Questions

Un univers de fantasy

1
a) Quel est le pouvoir magique de l’anneau ?
b) Comment Bilbo découvre-t-il son pouvoir ?



2
a) Quelle partie du visage du Gollum est évoquée à plusieurs reprises ?
b) Sur quel aspect le texte insiste-t-il ?
c) Quelle impression cela donne-t-il du personnage ?



3
Gollum est-il plus proche d’un être humain ou d’un animal ? Justifiez votre réponse.



Une course poursuite

4
a) Résumez les différentes étapes du texte.
b) Comment le narrateur crée-t-il du suspense ?



5
À quel temps les verbes sont-ils principalement conjugués dans les passages d’action ? Relisez par exemple le début du dernier paragraphe.



6
a) Parmi les cinq sens, lesquels sont évoqués ? Relevez les mots appartenant au champ lexical de chaque sens évoqué.
b) Montrez que le narrateur utilise les sens pour créer de la tension, de la peur.



7
a) Qu’éprouve Gollum à la fin du texte ?
b) Pourquoi ? Donnez deux raisons.

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.