Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Des crises aux enjeux locaux et mondiaux
P.164-165

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Lecture de docs


Des crises aux enjeux locaux et mondiaux





Doc. 1
L'ONU, une nouvelle organisation internationale (1945)

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> L'ONU, une nouvelle organisation internationale (1945)

L’Organisation des Nations unies (ONU) compte 51 États membres en 1945. Elle est dotée d’une force militaire (les casques bleus). Toute décision de l’ONU implique l’accord unanime du conseil de sécurité comprenant notamment cinq membres permanents (États-Unis, Royaume-Uni, France, URSS, Chine).
La Charte des Nations unies est adoptée le 25 juin 1945. Elle affirme la nécessité de « préserver les générations futures du fléau de la guerre qui deux fois en l’espace d’une vie humaine a infligé à l’humanité d’indicibles souffrances ». Elle vise également à garantir les droits de l’homme et à favoriser le progrès économique et social.

Doc. 2
L’ONU intervient dans la guerre de Corée (1950)

Après la Seconde Guerre mondiale, la Corée est divisée en deux zones d’occupation, soviétique au nord et américaine au sud.

Le Conseil de sécurité,

Ayant constaté que l’attaque dirigée contre la république de Corée par des forces armées venues de Corée du Nord constitue une rupture de la paix [...],

Recommande aux membres de l’Organisation des Nations unies d’apporter à la république de Corée toute l’aide nécessaire pour repousser les assaillants et rétablir dans cette région la paix et la sécurité internationales.

Adoptée à la 474e séance par 7 voix contre 1 (Yougoslavie) [...]. Deux des membres (Égypte, Inde) n’ont pas participé au vote ; un des membres (URSS) était absent.


Résolution 83 du Conseil de sécurité des Nations unies, 27 juin 1950.

Doc. 3
La crise de Cuba, l’apogée de la guerre froide (1962)

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp> La crise de Cuba, l’apogée de la guerre froide (1962)

Depuis 1959, l’ile de Cuba est dirigée par Fidel Castro, proche des Soviétiques. Cela inquiète les Américains, car l’ile est située à 150 km de leurs côtes.
En octobre 1962, des avions de renseignement américains repèrent des rampes de lancement de missiles en cours d’installation à Cuba.
Des cargos soviétiques chargés de missiles font route vers Cuba.

L’ONU, saisie par plusieurs membres du conseil de sécurité, est impuissante à résoudre la crise, car les États-Unis et l’URSS y sont en opposition.
Le président américain Kennedy décide du blocus de l’ile et menace d’employer la force nucléaire en cas d’agression (doc.  1 p.  167), pratiquant une politique « au bord du gouffre ». Moscou finit par reculer.

Doc. 4
L’équilibre de la terreur

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp> L’équilibre de la terreur

Les bombes H sont des bombes nucléaires très puissantes. Les deux dirigeants Kennedy et Khrouchtchev ont le doigt prêt à appuyer sur le bouton de mise à feu. Ils sont engagés dans un bras de fer, car le contexte est celui de la crise de Cuba.

Passerelle EMC

étudiez le fonctionnement de l’ONU et ses institutions dans le dossier d’EMC p. 418-419.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.