Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Le droit de vote et les citoyens
P.150-151

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Lecture de docs


Le droit de vote et les citoyens




Compétence

  • Je comprends et j'interprète des documents non littéraires et des images
  • Je comprends et j'interprète un texte littéraire

Image interactive

Doc. 1
L'urne et le fusil (1848)

Louis Marie Bosredon, Le Vote ou le fusil, 1848
1
2
3

En 1848, le suffrage universel apparait pour certains comme une solution face à la répétition des révolutions (en 1789, en 1830 et en 1848). Le peuple laisse de côté la violence : plus besoin de renverser un dirigeant par la force, la République permet d’en changer par le vote. L’ouvrier représenté ne se débarrasse pas pour autant de son arme qu’il garde pour les ennemis extérieurs qui pourraient menacer la France. Victor Hugo défend la même idée dans le texte p. 145 : « Le suffrage universel, en donnant un bulletin à ceux qui souffrent, leur ôte le fusil. »

Doc. 2
La candidature d'une femme (1849)

La Constitution de 1848 a légalement aboli les privilèges de race, de caste et de fortune par l’affranchissement des esclaves noirs, par l’extinction des titres de noblesse, par la suppression du cens électoral. Mais le privilège de sexe est resté sous-entendu dans cette Constitution qu’il sape donc dans sa base, car il est la négation des principes sur lesquels elle est fondée.


Jeanne Deroin dans son journal, L’Opinion des Femmes, 1849.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp>

Le caricaturiste Daumier se moque des femmes engagées en politique, qui affichent leur désir d’émancipation.

Doc. 3
Les exclus du droit de vote

Nous avons exclu cette classe d’hommes dont on ne peut saisir le domicile nulle part : c’est cette classe qu’on a déjà nommée, celle des vagabonds [...]. Je sais tout ce qu’on pourrait dire de respectable et d’intéressant en parlant du pauvre et ce qu’on dira en faveur de la pauvreté. Nous le prendrons toujours en sérieuse considération [...]. Oui, il faut tout faire pour le pauvre ; mais il ne faut pas lui laisser décider des grandes questions politiques.


Adolphe Thiers, débat à l’Assemblée nationale, 1849.

Doc. 4
Les bulletins de vote, une arme contre le Second Empire

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp> Les bulletins de vote, une arme contre le Second Empire

En 1869, les élections marquent une victoire des opposants à l’empereur Napoléon III dans les grandes villes. C’est lors de ces élections qu’est mis au point le premier programme républicain (le programme de Belleville), qui revendique l’application du suffrage universel à toutes les élections, l’instruction permanente et gratuite ainsi que les libertés de la presse ou d’association pleines et entières. Dans sa caricature, Daumier imagine le scrutin comme une mitrailleuse : les bulletins de vote sont les balles qui abattent les hommes de l’Empire.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.