Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

L’abolition de l’esclavage en France
P.126-127

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Dossier


L’abolition de l’esclavage en France




Compétence

J'identifie les grandes ruptures et les évolutions historiques.

Introduction

L’esclavage est pratiqué dans les colonies françaises depuis le début du XVIIe siècle. Au total, il concerne environ 4 millions de personnes d’origine africaine, indienne ou amérindienne. Avec la diffusion des idées des Lumières et la Révolution française, des voix s’élèvent contre l’esclavage et la traite en France et dans les colonies. Pourtant, l’esclavage n’est aboli définitivement en France qu’en 1848.


Problématique

Quelles sont les principales étapes de l’abolition de l’esclavage en France ?

Doc. 1
La lutte contre la traite négrière

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> La lutte contre la traite négrière
La Société des amis des Noirs, créée en 1788, s’adresse à l’Assemblée nationale.

La Société des amis des Noirs [espère] que vous accueillerez avec bienveillance sa réclamation en faveur de cette nombreuse portion du genre humain, si cruellement opprimée depuis deux siècles [...]. Pour retrouver la liberté à laquelle sans doute on doit sacrifier la vie même, vous n’avez pas balancé1 à suspendre le mouvement d’une immense société, pourriez-vous balancer, lorsqu’il s’agit du sang de milliers d’hommes, à suspendre le commerce de quelques individus, par la crainte de compromettre leur fortune ! Ils sont pères de famille !


Société des amis des Noirs, Adresse à l’Assemblée nationale pour l’abolition de la traite des Noirs, 5 février 1790.

Doc. 2
La première abolition de l’esclavage (1794)

Durant la Révolution française, la Première République proclamée en 1792 encourage les mouvements en faveur de l’abolition. Dès 1793, l’esclavage est aboli à Saint-Domingue.

La Convention nationale déclare que l’esclavage des Nègres1 dans toutes les colonies est aboli ; en conséquence elle décrète que les hommes, sans distinction de couleur, domiciliés dans les colonies, sont citoyens français, et jouiront de tous les droits assurés par la constitution.


Décret de la Convention nationale du 16 Pluviôse an II (4 février 1794).

Doc. 2
La première abolition de l’esclavage (1794)

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> La première abolition de l’esclavage (1794)

Doc. 3
Napoléon Bonaparte rétablit l’esclavage (1802)

Napoléon Bonaparte met fin au conflit avec la Grande-Bretagne en 1802. Ses ambitions se tournent alors vers l’Amérique. C’est dans ce contexte qu’il rétablit l’esclavage dans les colonies françaises. À Saint-Domingue, le soulèvement des esclaves et des libres de couleur aboutit à l’indépendance de l’ile en 1804. L’ile de Saint-Domingue prend alors le nom d’Haïti.

Article premier. Dans les colonies restituées à la France en exécution du traité d’Amiens1, du 6 germinal an X, l’esclavage sera maintenu conformément aux lois et règlements antérieurs à 1789.
Art. 2. Il en sera de même dans les autres colonies françaises au-delà du cap de Bonne-Espérance2.
Art. 3. La traite des noirs et leur importation dans les dites colonies, auront lieu, conformément aux lois et règlements existants avant ladite époque de 1789.


Décret du 20 mai 1802.

Doc. 4
La Deuxième République abolit l’esclavage (1848)

Au nom du peuple français,
Le gouvernement provisoire, considérant que l’esclavage est un attentat contre la dignité humaine [...], qu’il est une violation flagrante du dogme républicain : Liberté, Égalité, Fraternité, décrète :
Article premier. L’esclavage est entièrement aboli dans toutes les colonies et possessions françaises.


Victor Schœlcher, décret d’abolition, 27 avril 1848.

Image interactive

Doc. 4
La Deuxième République abolit l’esclavage (1848)

La Deuxième République abolit l’esclavage (1848)
1
2
3
4

Doc. 5
Les devoirs des hommes libres

La liberté, vous le savez, vous impose des obligations. Soyez dignes d’elle, en montrant à la France et au monde qu’elle est inséparable de l’ordre et du travail [...]. Vous me prouverez que vous m’aimez en remplissant les devoirs que la société impose aux hommes libres [...] ; travailler en bons ouvriers comme vos frères de France, pour élever vos familles, voilà ce que la République vous demande [...]. Reconnaissance éternelle à la République française qui vous a fait libres ! Et que votre devise soit toujours Dieu, la France et le Travail.


Proclamation de l’abolition à l’ile Bourbon (actuelle Réunion), par Joseph Sarda Garriga (administrateur colonial), le 20 décembre 1848.

Vocabulaire

  • L’abolition : la suppression. 
  • L’esclavage : fait de priver un individu de sa liberté et de le considérer comme une marchandise que l’on vend et dont on utilise la force de travail. 
  • Un libre de couleur : terme employé aux XVIIIe et XIXe siècles pour désigner les métis libres et les esclaves affranchis. 
  • La traite négrière : commerce d’esclaves noirs par les négriers africains, arabes et européens. 
Voir les réponses

Exercice

1
Doc. 1 (⇧) Contre quelle pratique et au nom de quels principes la Société des amis des Noirs lutte-t-elle ?



2
Doc. 2 (⇧) Quand l’esclavage est-il aboli pour la première fois en France ? Sous quel régime politique ?



3
Doc. 3 (⇧) Quelle décision Napoléon Bonaparte prend-il en 1802 ? Quelles en sont les conséquences ?



4
Doc. 4 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Quand et par qui l’esclavage est-il définitivement aboli en France ? Au nom de quels principes ?



5
Doc. 4 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Quelles sont les conséquences de cette décision ?



6
Doc. 1 à 5 (⇧) Racontez en quelques lignes les principales étapes de l’abolition de l’esclavage en France.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.