Histoire-Géographie-EMC 4e
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Histoire
Thème I : Le XVIIIᵉ siècle. Expansions, Lumières et révolutions
Ch. 1
Grand commerce, traites et esclavage au XVIIIᵉ siècle
Ch. 2
L'Europe des Lumières
Ch. 3
La Révolution française et l’Empire
Thème II : L'Europe et le monde au XIXᵉ siècle
Ch. 4
Les sociétés à l'âge industriel
Ch. 5
Conquêtes et sociétés coloniales
Thème III : Société, culture et politique dans la France du XIXᵉ siècle
Ch. 6
Une difficile conquête : le droit de vote
Ch. 7
La Troisième République
Ch. 8
La place des femmes dans la société au XIXᵉ siècle
Géographie
Thème I : L'urbanisation du monde
Ch. 9
Espaces et paysages de l'urbanisation
Ch. 10
Les villes dans la mondialisation
Thème II : Les mobilités humaines transnationales
Ch. 11
Un monde de migrants
Ch. 12
Le tourisme et ses espaces
Thème III : Des espaces transformés par la mondialisation
Ch. 13
Mers et océans : un monde maritimisé
Ch. 14
Les États-Unis dans la mondialisation
Ch. 15
L'Afrique dans la mondialisation
EMC
Dossiers EMC
Annexes
Activités EPI
Annexes
Chapitre 7
Dossier

La séparation des Églises et de l'État

Je me pose des questions et je fais des hypothèses
Introduction
Sous la Troisième République, les républicains anticléricaux luttent contre l'influence de l'église dans la société et souhaitent que la République ne soutienne aucune religion. Les républicains radicaux gagnent les élections en 1902 et mettent en place un État laïque.
Comment la culture républicaine est-elle adoptée par les Français ?

Doc. 1
Les idées anticléricales

Ferdinand Buisson est un intellectuel protestant, député républicain. Il explique ainsi la laïcité en 1903.

Nous n'entendons nullement faire la guerre à l'idée religieuse et encore moins supprimer la liberté religieuse. Ce que nous voulons combattre [...], c'est l'idée ecclésiastique, l'organisation cléricale1 [...], tout un système de contre-éducation qui, sous prétexte de religion, perpétue les superstitions, les préjugés et les fanatismes.
Discours de Ferdinand Buisson à la Chambre des députés, 27 janvier 1903.

Ce que j'entends « détruire », ce n'est ni telle croyance, ni tel culte2, ni telles pratiques, c'est une institution officielle prétendant régler ces croyances, célébrer ce culte, ordonner ces pratiques avec un privilège spécial de l'État. Ce n'est pas la religion qu'il faut détruire, ce n'est pas même l'association religieuse : c'est l'association [...] ayant droit aux honneurs publics comme si elle remplissait un service public, mise au rang d'une institution de l'État.
Lettre de Ferdinand Buisson au journal L'Action, 22 aout 1903.

1. L'Église
2. Religion

Doc. 2
Une caricature sur la séparation

Une caricature sur la séparation
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Dessin de Léandre, Séparation de l'Église et de l'État, 20 mai 1905.

Le prêtre symbolise la religion catholique (1). Marianne symbolise la République (2). Le ministre de l'Instruction publique, des Beaux-Arts et des Cultes, Bienvenu-Martin, défend le projet de loi sur la séparation (3).

Doc. 3
La loi de 1905

Article premier. La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes [...].

Art. 2. La République ne reconnait, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte [...]. Seront supprimées des budgets de l'État, des départements et des communes toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes.
Journal officiel, 11 décembre 1905.

Passerelle EMC

Grâce au dossier EMC de votre manuel, étudiez les principes de la laïcité aujourd'hui et organisez la journée de la laïcité dans votre collège !

Doc. 4
L'État et l'Église catholique

L'État et l'Église catholique
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Doc. 5
La rupture des relations entre la France et le Vatican

La rupture des relations entre la France et le Vatican
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : Coll. IM/Kharbine-Tapabor
Carte postale de 1905.

Les relations entre la France et le Vatican, où siège le pape, sont régies par le Concordat signé par le pape et Napoléon Ier en 1801. Celui-ci est rompu en 1905.

Doc. 6
Un village proteste contre les inventaires

Un village proteste contre les inventaires
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : Gusman/Leemage
Le village de Cominac (Ariège), 1906, carte postale.

L'État lance des inventaires pour évaluer les richesses de l'Église catholique en France. De nombreux villages montrent alors leur attachement à leur curé et leur église. Ici, dans un petit village de montagne, des ours des Pyrénées encadrent le prêtre.

Vocabulaire

  • Anticlérical : individu qui s'oppose à l'influence des églises sur la vie publique. 
  • Le Concordat : accord sur l'organisation du clergé catholique, signé en 1801 entre Napoléon et le pape Pie VII. 
  • La laïcité : neutralité et indépendance de l'état vis-à-vis des religions. 
  • La liberté de conscience : liberté de chacun de croire en ce qu'il veut. 

Questions

1
Que critiquent les anticléricaux ? Que veulent-ils ? (Doc. 1)

2
Qui est le personnage central ? Que fait-il ? (Doc. 2)

3
Quel nouveau rapport est instauré entre l'État et les religions ? (Doc. 3)

4
Quels sont les effets de la loi de 1905 ? Est-elle opposée aux religions ? (Doc. 4 et doc. 5)

5
Que font les villageois ? Pourquoi ? (Doc. 6)

6
En groupe, complétez le tableau avec les arguments en faveur de la loi de 1905 et les réponses de ceux qui s'y opposent. Expliquez ensuite pourquoi cette loi est encore importante aujourd'hui. (Doc. 1, doc. 2, doc. 3, doc. 4, doc. 5 et doc. 6)

Arguments en faveur de la loi de 1905 Arguments contre la loi de 1905

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.