Histoire-Géographie-EMC 4e

Feuilleter la version papier



















Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Combattre l’esclavage
Page numérique

Dossier numérique
Enquête


Combattre l'esclavage




Compétence

  • Je réalise une production écrite ainsi qu'un croquis et une carte.

Tâche à réaliser

À partir de la vie d'Olaudah Equiano, puis en la confrontant aux arguments de William Snelgrave, rédigez un discours pour l'abolition de la traite et de l'esclavage.

Portrait de Olaudah Equiano

Doc. 1
Le témoignage d'un esclave

Olaudah Equiano a été réduit en esclavage très jeune. Affranchi par l'un de ses maîtres, il s'engage dans la lutte pour l'abolition de l'esclavage.

Capture et transport jusqu'au golfe de Guinée, 1756-1757.
« Un jour où tous nos parents étaient allés à leurs travaux comme d'habitude, deux hommes et une femme franchirent nos murs et, en un instant, sans nous laisser le temps de nous défendre, ils nous bâillonnèrent1, nous lièrent les mains et nous emportèrent vers la forêt [...]. La première chose que je vis en arrivant à la côte [...], six ou sept mois après ma capture [...], fût un navire négrier qui attendait son chargement. »

Traversée sur un navire négrier, 1757.
« Lorsque j'observai tout autour du bateau, je vis une multitude de Noirs de tous âges enchaînés les uns aux autres [...]. Dans la cale, régnait une insupportable et écœurante puanteur. L'étroitesse de l'endroit, la chaleur et l'entassement [...] nous étouffaient presque [...]. »

Marché aux esclaves de Bridgetown, à la Barbade, 1757.
« Après notre débarquement, on nous dirigea vers la cour d'un marchand où nous fûmes parqués comme des moutons, sans souci du sexe ni de l'âge. Nous étions là depuis quelques jours quand on procéda à notre vente. »

L'esclavage, à la Barbade, à Montserrat, puis à Philadelphie, 1757-1766.
« Je fus employé à désherber et à ramasser des pierres dans une plantation. [...] M. King, mon nouveau maître, m'avait acheté car comme je comprenais un peu l'arithmétique, [...] il m'inscrirait à l'école, et me formerait au métier de commis. Il me rebaptisa Gustave Vasa. »

Le maître d'Olaudah Equiano accepte de l'affranchir contre la somme de 70 livres, 10 juillet 1766.
« Ces mots de mon maître furent comme une voix céleste pour moi : en un instant toute mon appréhension2 se transforma en un indescriptible bonheur absolu. »

Olaudah Equiano, Ma véridique histoire, 1789.

1. Empêcher quelqu'un de parler.
2. La peur.

Étape 1 : Illustrez votre discours

1
Doc. 1 Retracez, sous la forme d'une carte, la vie d'Olaudah Equiano. Vous présenterez cette carte pendant votre discours.

  • Localisez les grands repères géographiques : océans, continents. Placez les colonies des pays européens au temps d'Olaudah Equiano.

  • Retracez différentes étapes de sa vie sous forme de points. Décrivez en quelques mots ces étapes et datez-les si possible.

  • Reliez alors ces points par des flèches, qui symbolisent les différents voyages d'Olaudah Equiano. Choisissez deux couleurs différentes pour les périodes où il est libre et pour les périodes d'esclavage.

  • Écrivez à côté de chaque étape ou de chaque voyage les éléments utiles pour critiquer la traite négrière et l'esclavage.

  • Enfin, n'oubliez pas la légende de votre carte !



Voir la correction

Numérique

Pour réaliser la carte, utilisez l'outil numérique Scribble Map.

Doc. 2
L'esclavage selon William Snelgrave

William Snelgrave est un négrier anglais : dans son livre, il raconte ses voyages au cœur du commerce triangulaire.

Premièrement, on sait d'une manière à n'en pouvoir douter qu'un grand nombre de captifs pris à la guerre seraient exposés à être massacrés cruellement, si les vainqueurs ne trouvaient pas à s'en défaire, en les vendant aux Européens. Voilà donc un commerce qui sauve la vie à une quantité de personnes, uniquement redevables de ce bienfait à ceux qui font la traite des nègres.

En second lieu, quand ils sont rendus aux colonies, généralement parlant, ils y mènent une vie plus douce et plus commode qu'ils n'avaient jamais fait dans leur propre pays. La raison en est claire. Comme les maîtres de ces colonies achètent leurs esclaves fort cher, il est naturellement de leur intérêt d'en prendre tout le soin possible.

Troisièmement, le secours de ces esclaves a fait tant de bien aux colonies anglaises, qu'on aurait de la peine à croire l'avantage considérable que la nation en a tiré, surtout par rapport aux îles où l'on fait le sucre. Comme ces îles sont dans un climat presque aussi chaud que la côte de Guinée, les Nègres y sont plus propres à cultiver les terres que les Blancs.


William Snelgrave, Nouvelle relation de quelques endroits de Guinée et du commerce d'esclaves qu'on y fait, Amsterdam, 1735.

Étape 2 : Informez-vous sur les idées adverses

1
Doc. 2 Relevez les arguments de William Snelgrave en faveur de l'esclavage.
Ce document résume les arguments des esclavagistes. Classez-les dans le tableau suivant :

Les arguments des esclavagistes Vos contre-arguments
Arguments économiques
Arguments moraux
Autres arguments
Voir la correction

Étape 3 : Présentez vos arguments dans votre discours

1
Doc. 1 et Doc. 2 Confrontez les arguments de William Snelgrave au récit d'Olaudah Equiano.
  • Relevez dans la deuxième colonne les éléments du récit d'Olaudah Equiano qui permettent de contredire les arguments de William Snelgrave.

  • À l'aide de votre carte et de votre tableau, présentez votre discours à l'oral !



Voir la correction

En menant cette enquête, j'ai appris à :

  • réaliser une production écrite, cartographique et orale ;
  • écrire pour argumenter ;
  • m'exprimer à l'oral ;
  • confronter des documents.
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.