Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Les Européens et le monde au XVIIIᵉ siècle
P.34-35

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Histoire des Arts


Les Européens et le monde au XVIIIᵉ siècle




Compétence

J’établis des liens entre des productions littéraires et artistiques issues de cultures et d’époques diverses

Problématique

Comment les échanges commerciaux influencent-ils les arts ?

Doc. 1
Les Européens vus par les artistes japonais

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> Les Européens vus par les artistes japonais

Ce paravent japonais du XVIe siècle représente les Portugais en commerçants et missionnaires.

Doc. 2
L’influence chinoise

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> L’influence chinoise

Les faces de cette tabatière sont ornées de chinoiseries. La tabatière devient un objet très courant au XVIIIe siècle. Celle-ci, richement ornée, est un objet de luxe, offert au sein de l’élite européenne.

Doc. 3
L’influence orientale dans les jardins

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp> L’influence orientale dans les jardins

L’architecte William Chambers visite la Chine dans les années 1740. À partir de ses croquis, il réalise des bâtiments dans les jardins royaux de Kew.

Doc. 4
Un petit-déjeuner bourgeois

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp> Un petit-déjeuner bourgeois

Le tableau décrit une scène d’intimité dans un univers bourgeois. Dans un salon élégant, la famille prend le café, produit de luxe récemment importé. Le titre du tableau indique qu’il s’agit d’un déjeuner : au XVIIIe siècle, le petit-déjeuner s’appelait « le déjeuner » ou « le déjeuner à la tasse ». Meubles, objets, soieries et dentelles montrent la richesse de cette famille bourgeoise. Sur l’étagère, on reconnait une figurine asiatique.

Doc. 5
La mode des boissons exotiques en Europe

<stamp theme='his-green2'>Doc. 5</stamp> La mode des boissons exotiques en Europe

Venu d'Amérique, le chocolat est consommé en Europe à partir du milieu du XVIe siècle. Le thé et le café sont popularisés par les Hollandais. Les premiers établissements où l’on consomme du café apparaissent en Angleterre, puis à Paris à la fin du XVIIe siècle.

Synthèse

  • Dès le Moyen Âge, les échanges entre l’Europe et l’Asie s’intensifient. du fait des expéditions maritimes, images et objets circulent à partir du XVIe siècle. 
  • L’Angleterre, la France, les Pays-Bas créent des compagnies des Indes orientales (pour toute l’Asie) et des Indes occidentales (pour les Antilles, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud) qui font le commerce des esclaves mais aussi des objets. La bonne société développe le gout de ces curiosités (nouveautés) venues des mondes lointains. 
  • Au XVIIIe siècle, l’exotisme se développe : on s’inspire de ces arts et objets pour en créer de nouveaux. C’est le temps des « turqueries » et des « chinoiseries » (termes du XIXe siècle).
Voir les réponses

Exercice 1

1
Doc. 1 (⇧) Quels sont les deux groupes de personnages identifiables sur ce paravent ?



2
Doc. 2 (⇧) et Doc. 3 (⇧) Quelles sont les sources d’inspiration présentes ?



3
Doc. 4 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Quelles nouvelles boissons sont consommées en Europe ? D’où viennent-elles ? Aidez-vous de la carte p. 26.



4
Doc. 2 (⇧), Doc. 4 (⇧) et Doc. 5 (⇧) Quelle catégorie de la population a accès en premier aux nouveautés venues des mondes lointains ?



5
Doc. 1 à 5 (⇧) En utilisant vos réponses, relevez les nouvelles modes qui apparaissent en Europe au XVIIIᵉ siècle.

Voir les réponses

Vocabulaire

  • Une chinoiserie : objet de fantaisie venant de Chine, ou réalisé en Europe selon la mode chinoise.
  • L’exotisme : en art, intérêt pour ce qui est étranger.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.