Histoire-Géographie-EMC 4e
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Histoire
Thème I : Le XVIIIᵉ siècle. Expansions, Lumières et révolutions
Ch. 1
Grand commerce, traites et esclavage au XVIIIᵉ siècle
Ch. 2
L'Europe des Lumières
Ch. 3
La Révolution française et l’Empire
Thème II : L'Europe et le monde au XIXᵉ siècle
Ch. 4
Les sociétés à l'âge industriel
Ch. 5
Conquêtes et sociétés coloniales
Thème III : Société, culture et politique dans la France du XIXᵉ siècle
Ch. 6
Une difficile conquête : le droit de vote
Ch. 7
La Troisième République
Ch. 8
La place des femmes dans la société au XIXᵉ siècle
Géographie
Thème I : L'urbanisation du monde
Ch. 9
Espaces et paysages de l'urbanisation
Ch. 10
Les villes dans la mondialisation
Thème II : Les mobilités humaines transnationales
Ch. 11
Un monde de migrants
Ch. 12
Le tourisme et ses espaces
Thème III : Des espaces transformés par la mondialisation
Ch. 13
Mers et océans : un monde maritimisé
Ch. 14
Les États-Unis dans la mondialisation
Ch. 15
L'Afrique dans la mondialisation
EMC
Dossiers EMC
Annexes
Activités EPI
Annexes
Chapitre 1
Histoire des arts

Les Européens et le monde au XVIIIe siècle

J'associe une œuvre d'art à une époque et une civilisation.

Introduction

Comment les échanges commerciaux influencent-ils les arts ?

Doc. 1
Les Européens vus par les artistes japonais

Doc. 1 : Les Européens vus par les artistes japonais
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : Pictures from History/Bridgeman

Art namban, détail d'un paravent, vers 1593-1600.

Ce paravent japonais du XVIe siècle représente les Portugais en commerçants et missionnaires.

Doc. 2
L'influence chinoise

Doc. 2 : L'influence chinoise
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : The Wallace Coll./RMN

Tabatière avec chinoiseries, en émail et or, vers 1750 (The Wallace Collection, Londres).

Les faces de cette tabatière sont ornées de chinoiseries. La tabatière devient un objet très courant au XVIIIe siècle. Celle-ci, richement ornée, est un objet de luxe, offert au sein de l'élite européenne.

Doc. 3
L'influence orientale dans les jardins

Doc. 3 :L'influence orientale dans les jardins
Le zoom est accessible dans la version Premium.

William Marlow, Vue des jardins de Kew près de Londres, bâtiments dessinés par l'architecte sir William Chambers, aquarelle, 28 x 45 cm (Metropolitan Museum, New York).

L'architecte William Chambers visite la Chine dans les années 1740. À partir de ses croquis, il réalise des bâtiments dans les jardins royaux de Kew.

Doc. 4
Un petit-déjeuner bourgeois

Doc. 4 : Un petit-déjeuner bourgeois
Le zoom est accessible dans la version Premium.

François Boucher, Le Déjeuner, 1739, huile sur toile, 81 x 65 cm (musée du Louvre, Paris).

Le tableau décrit une scène d'intimité dans un univers bourgeois. Dans un salon élégant, la famille prend le café, produit de luxe récemment importé. Le titre du tableau indique qu'il s'agit d'un déjeuner : au XVIIIe siècle, le petit-déjeuner s'appelait « le déjeuner » ou « le déjeuner à la tasse ». Meubles, objets, soieries et dentelles montrent la richesse de cette famille bourgeoise. Sur l'étagère, on reconnait une figurine asiatique.

Doc. 5
La mode des boissons exotiques en Europe

Doc. 5 : La mode des boissons exotiques en Europe
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Crédits : Musée Carnavalet/Roger-Viollet

Carmontelle, Madame la marquise de Montesson, madame la marquise du Crest et madame la comtesse de Damas prenant le thé dans un jardin, dessin de 1773, 34 x 23 cm (musée Carnavalet, Paris).
Venu d'Amérique, le chocolat est consommé en Europe à partir du milieu du XVIe siècle. Le thé et le café sont popularisés par les Hollandais. Les premiers établissements où l'on consomme du café apparaissent en Angleterre, puis à Paris à la fin du XVIIe siècle.

Synthèse

  • Dès le Moyen Âge, les échanges entre l'Europe et l'Asie s'intensifient. du fait des expéditions maritimes, images et objets circulent à partir du XVIe siècle.
  • L'Angleterre, la France, les Pays-Bas créent des compagnies des Indes orientales (pour toute l'Asie) et des Indes occidentales (pour les Antilles, l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud) qui font le commerce des esclaves mais aussi des objets. La bonne société développe le gout de ces curiosités (nouveautés) venues des mondes lointains.
  • Au XVIIIe siècle, l'exotisme se développe : on s'inspire de ces arts et objets pour en créer de nouveaux. C'est le temps des « turqueries » et des « chinoiseries » (termes du XIXe siècle).

Vocabulaire

  • Une chinoiserie : objet de fantaisie venant de Chine, ou réalisé en Europe selon la mode chinoise.
  • L'exotisme : en art, intérêt pour ce qui est étranger.

Questions

1
Doc. 1 Quels sont les deux groupes de personnages identifiables sur ce paravent ?

2
Doc. 2 et doc. 3 Quelles sont les sources d'inspiration présentes ?

3
Doc. 4 et doc. 5 Quelles nouvelles boissons sont consommées en Europe ? D'où viennent-elles ? Aidez-vous de la
4
Doc. 2, doc. 4 et doc. 5 Quelle catégorie de la population a accès en premier aux nouveautés venues des mondes lointains ?

5
Doc. 1, doc. 2, doc. 3, doc. 4 et doc. 5 En utilisant vos réponses, relevez les nouvelles modes qui apparaissent en Europe au XVIIIe siècle.

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.