Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Livret de langue 3/4
P.294-295

Précis de grammaire


Livret de langue 3/4





Causatifs

Have / make

  • Quand on veut faire accomplir une action par quelqu’un d’autre, on utilise : sujet + have (conjugué) + GN ou pronom complément + BV + adjectifs ou compléments.
    She had me fix her computer.
  • Quand on souhaite dire que le sujet d’une phrase provoque une action (contrainte) ou déclenche un sentiment, on utilise : sujet + make (conjugué) + GN ou pronom complément + BV + adjectifs ou compléments.
    Her kind words made me feel wonderful.

Let

  • Avec let + GN ou pronom complément + BV + adjectifs ou compléments, on peut donner une permission – ou refuser d’en donner une !
    My mom won’t let me watch TV!
Adele,“Skyfall”

Let the sky fall, when it crumbles”

Get

  • Avec get + GN ou pronom complément + to + BV + adjectifs ou compléments, on évoque un phénomène de persuasion. On utilise alors to, qui permet de viser un objectif.
    Josh got me to try bungee-jumping.

Auxiliaires

Généralités

  • La langue anglaise offre davantage de verbes auxiliaires que le français. En plus des auxiliaires BE et HAVE, il existe l’opérateur DO qui est un véritable outil de la phrase.
  • Les auxiliaires modaux jouent aussi un rôle important ; il faut bien les connaitre.

L’auxiliaire BE

▸ Forme pleine

L’auxiliaire BE, c’est un peu comme le signe « = » en mathématiques.
  • Forme affirmative :
    I am
    You are
    He / She / It is
    We are
    You are
    They are
  • Forme négative : on ajoute not après BE.
    I am not
  • Forme interrogative : l’auxiliaire BE se déplace devant le sujet.
    Am I…?

▸ Forme contractée

  • Forme affirmative contractée, jamais en fin de phrase :
    I’m
    You’re
    He / She / It’s
    We're
    You're
    They're
  • Forme négative contractée, quand on veut parler plus vite :
    I’m not
    You’re not / You aren’t \ˈɑːnt\ 
    He / She / It’s not / He / She / It isn’t \ˈɪz.n̩t\ 
    We’re not / We aren’t
    They’re not / They aren’t

HAVE

  • HAVE peut servir d’auxiliaire, mais quand il s’agit de parler de ce qu’on possède, HAVE est un verbe comme les autres.
  • Associé à V-en (participe passé), il forme le present perfect (HAVE + V-en) ou le past perfect (HAD + V-en).
  • Dans HAVE got, HAVE est auxiliaire :
    I haven’t got time.

L’opérateur DO

  • DO = couteau suisse
  • DO ne se traduit pas en français. Dans une phrase, il sert juste à « aider » le verbe principal :
    en portant la marque de la conjugaison, temps passé (-ed) ou présent (Ø ou -es) ;
    la négation si besoin (n’t) ;
    en se déplaçant avant le sujet dans une question.
    Does Mark like ice-cream?
    No, he doesn’t.

Collocation

La collocation

  • Une collocation est une association habituelle d’un mot à un autre dans une phrase ou une expression. Ce sont des termes qui « vont bien ensemble ».
    Prononcer un discours → deliver a speech.
    Mener une campagne → run a campaign.

Déterminants

Les articles: Ø, a / an et the

  • The se traduit aussi bien par le que la ou même les.
    I am the person you bullied at school.
  • A / an = 1
    On utilise le symbole Ø pour parler du niveau de déterminant minimum : l’absence d’article.
    Ø Society should punish Ø bullies.
    La société en général.
    Les harceleurs, aucun en particulier, donc tous.

Les démonstratifs

  • Les démonstratifs this et that (et leur pluriel these et those) servent à « montrer du doigt » quelque chose de proche ou de lointain.
  • « Loin des yeux, loin du coeur », dit un proverbe. Avec that et those, ça peut être pareil : l’élément se trouve au loin ou n’est pas très apprécié de celui qui parle.

Les déterminants possessifs

  • Les déterminants possessifs sont invariables ! Singulier, pluriel…
    my → mon, ma, mes
    your ton, ta, tes
    his son, sa, ses (à lui)
    her son, sa, ses (à elle)
    its son, sa, ses (à la chose)
    our notre, nos
    your votre, vos
    their leur, leurs

Apostrophe S / Génitif

  • C’est la « marque du propriétaire ». Le nom qui suit lui est très lié.
    MLK’s speech was very convincing.
    Le discours de MLK était très convaincant.
  • Plusieurs de ces marqueurs peuvent se suivre.
    MLK’s speech’s consequences were unforeseeable.
    Les conséquences du discours de MLK étaient imprévisibles.

-ed

La terminaison -ed

  • La terminaison -ed a trois prononciations différentes, cela dépend du son final de la base verbale :
    /d/ destroyed
    /t/ worked
    /ɪd/ started
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.