Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Des châteaux surprenants
P.254-255

Texte et image


Des châteaux surprenants




Objectif

Je découvre comment la magie transforme des lieux connus.

1. Le château de Poudlard

  Harry Potter, élevé par son oncle et sa tante après la mort de ses parents, entre à onze ans dans une école de sorcellerie, Poudlard. Il découvre les lieux.

  Harry [...] essayait de trouver son chemin dans le labyrinthe du château.
  Il y avait cent quarante-deux escaliers, à Poudlard, des larges, des étroits, des courbes, des carrés, des délabrés, certains avec une ou deux marches escamotables1 qu’il fallait se souvenir d’enjamber pour ne pas tomber, ou d’autres qui menaient ailleurs le vendredi. Il y avait aussi les portes qui refusaient de s’ouvrir si on ne le leur demandait pas poliment ou si on ne les chatouillait pas au bon endroit, et d’autres qui n’étaient que des pans de mur déguisés en portes. Il était aussi très difficile de se souvenir où les choses se trouvaient, car tout bougeait sans cesse. [...]
  Quant aux fantômes, ils ne facilitaient pas la tâche. C’était toujours un choc désagréable lorsque l’un d’eux traversait une porte au moment où on essayait de l’ouvrir. Quasi-Sans-Tête était toujours heureux d’aider les nouveaux de Gryffondor à trouver leur chemin, mais Peeves, l’esprit frappeur, était pire que deux portes verrouillées et un faux escalier ; il bombardait les nouveaux de morceaux de craie, tirait les tapis sous leurs pieds, renversait des corbeilles à papier sur leur tête ou se glissait silencieusement derrière eux et leur attrapait le nez en hurlant : « JE T’AI EU ! » d’une voix perçante.

J.K. ROWLING, Harry Potter à l’école des sorciers, Gallimard Jeunesse, trad. Jean‑François Ménard, 1998.

1. Qui disparaissent.

J. K. ROWLING

J. K. ROWLING

(née en 1965)


J. K. ROWLING (née en 1965) est mondialement connue grâce à la série Harry Potter, traduite en plus de vingt langues et adaptée au cinéma.

Harry Potter à l’école des sorciers

Merveilleux et fantasy

Harry Potter et Le Château de Hurle s’inspirent du merveilleux traditionnel (personnages, magie, combat du bien contre le mal…) en le renouvelant. Ils appartiennent au genre qu’on appelle fantasy (« imagination » en anglais).

2. Le château de Hurle

  Transformée en vieillarde par une sorcière, Sophie quitte la ville. C’est alors que sur sa route apparaît un étrange château qui se déplace, propriété d’un magicien nommé Hurle.

  De près, le château était encore plus laid, beaucoup trop haut pour son assise et d’allure biscornue1. [...]
  Mais il lui fut impossible de l’atteindre ! C’était comme si un mur invisible arrêtait sa main à quelques centimètres du battant. [...]
  Mais sur un pan de mur en retrait, elle aperçut une troisième porte, beaucoup plus petite et discrète.
  – Ah ! Voici enfin la porte de service !
  Le château s’ébranla de nouveau comme Sophie atteignait la porte. Le sol tremblait, les murailles craquaient et frémissaient, et la porte fit mine de s’éloigner latéralement.
  – Non, non ! Ne faites pas ça ! s’égosilla Sophie. Elle courut après la porte et lui asséna un grand coup de bâton en lui criant de s’ouvrir.
  La porte s’ouvrit brusquement sans cesser de s’éloigner. Furieuse et claudiquante2, Sophie réussit à poser un pied sur le seuil. Elle sautilla, se hissa tant bien que mal en travers, se rétablit tandis que le château prenait de la vitesse sur le sol accidenté de la colline. Les énormes blocs noirs qui encadraient la porte tressautaient et grinçaient effroyablement. Avec tous ces à-coups, il n’était pas étonnant que l’édifice eût un air de guingois3. C’était même un miracle qu’il ne tombât pas en morceaux.

D. W. JONES, Le Château de Hurle, © 1986, pour l'édition originale, trad. d’Anne Crichton, Pocket, 2005.

1. Bizzare, tordue.
2. Qui avance en boitant.
3. Qui va de travers.

DIANA WYNNE JONES

DIANA WYNNE JONES

(1934-2011)


DIANA WYNNE JONES (1934-2011) a écrit de nombreux romans de fantasy pour enfants et adultes. Publié en 1986, Le Château de Hurle a été adapté au cinéma par Hayao Miyazaki.

Le Château ambulant
Voir les réponses

Questions

COMPÉTENCE - J'interprète des textes littéraires en formulant des impressions de lecture

Poudlard, une étrange école

1
Comparez Poudlard à un château traditionnel de conte de fées : quels sont les points communs et les différences ?



2
Citez les différents êtres magiques rencontrés.



3
Aimeriez-vous être élève dans cette école ? Pourquoi ?



Le château de Hurle

4
En quoi ce château est-il étonnant ? Citez les éléments merveilleux.



5
a) Rappelez la définition de la personnification. b) Pourquoi peut-on dire que ce château est personnifié ?



6
a) Quel type de sons produit ce château ? b) Est-ce effrayant ?



Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.