Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Les risques sismiques et volcaniques
P.40-41

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Bilan


Les risques sismiques et volcaniques




Compétence

Travailler en autonomie.

Doc. 1
Les séismes : définition et prévention

  • Les séismes sont provoqués par une libération brutale d’énergie en profondeur, au niveau du foyer. Cette énergie vient du mouvement des blocs de roches au niveau de failles.
  • Un réseau de sismographes surveille en permanence les séismes. Cela permet de mieux les comprendre et d’alerter les populations en cas de tsunami.


Le saviez-vous ?


60 % de la population mondiale est exposée à un risque naturel élevé.

Doc. 2
Les éruptions volcaniques : définition et prévention

  • Les éruptions volcaniques peuvent être de deux types : une éruption effusive est caractérisée par des coulées de lave fluide ; une éruption explosive est caractérisée par des émissions brutales d’un mélange de gaz, cendres et roches (bombes volcaniques).
  • Les volcans sont également surveillés par des observatoires.

Le saviez-vous ?


Les éruptions volcaniques libèrent de nombreux sels minéraux. Les sols au pied des volcans sont très fertiles comme si de l’engrais était tombé du ciel.

Doc. 3
Les aléas et les risques associés

  • L’aléa sismique et volcanique n’est pas le même partout : certaines régions du globe sont plus propices aux séismes et aux éruptions volcaniques.
  • Le risque tient compte de l’aléa et de la présence d’enjeux humains : pour un séisme de même magnitude, le risque sismique sera plus élevé dans une région peuplée que dans une région non peuplée.
  • Malgré les risques, de nombreuses régions restent peuplées pour des raisons économiques, environnementales ou culturelles.

Le saviez-vous ?



Depuis 1967, la France métropolitaine n’a connu qu’une douzaine de séismes de magnitude 5 ou plus.

Mots-clés

Un aléa : possibilité qu’un phénomène affecte une zone donnée.
Un enjeu : vulnérabilité d’une zone où se trouvent des êtres humains face à un aléa.
Un épicentre : point en surface où le séisme est le plus intense, à la verticale du foyer.
Une faille : cassure le long de laquelle deux blocs de roches se déplacent l’un par rapport à l’autre.
Un foyer (hypocentre) : zone de la faille où les blocs de roches se déplacent brutalement.
Le magma : matière minérale en fusion se formant en profondeur et véhiculant des gaz.
Un risque : probabilité des dommages liés à un aléa dans une région aux enjeux connus.

L’essentiel en schéma

L’essentiel en schéma


Les idées importantes


Les idées importantes