Français 1re Bac Pro

Nouveau programme limitatif disponible !
Consultez en avant-première notre cahier de 50 pages sur "Rythmes et cadences de la vie moderne : quel temps pour soi ?"
Objet d’étude 1 - Créer, fabriquer, l’invention et l’imaginaire
S. 1
Secrets de poésie
S. 2
Des maux pour des mots
S. 3
Maudit poète !
Objet d’étude 2 - Lire et suivre un personnage : itinéraires romanesques
S. 5
La vengeance aux deux visages
S. 6
De l’ombre à la lumière
Annexes
Méthode
Outil
Révisions
Séquence 4
Lecture 6/6

Lutter

Groupement de textes - Regards sur des personnages féminins de la littérature du XIXe siècle

8 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Quels personnages féminins habitent la littérature et les arts du XIXe siècle ?

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Objectif : se construire par la rencontre de personnages féminins aux destins riches et variés.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Texte

Le roman se situe dans l'Antiquité, pendant les affrontements entre Gaulois et Romains. Lucia, avec son frère Lucius et un proche, Pog'ham, sont surpris par une femme cachée dans un buisson alors qu'ils cherchent un moyen de venger la mort du père de Lucius et Lucia.

Ce qui, dans cette apparition subite, avait le plus épouvanté Lucia, c'est que, à son costume, à sa verte coiffure, à sa parure couleur de sang, et, surtout, à sa faucille1 d'or, elle avait reconnu une druidesse2… Or, elle se souvenait que semblable rencontre, la nuit, au cœur même du bois sacré interdit aux profanes3, était le pire des dangers…
Sans avoir jamais encore habité la Gaule4 ni frayé personnellement avec les prêtresses d'Hésus5, elle n'ignorait pas – combien de fois n'avait-elle pas entendu raconter ces légendes ! – qu'on ne fléchit point la colère de celles qui sont accoutumées de lire les secrets de la vie dans les entrailles6 palpitantes encore des victimes égorgées… Pour sûr, celle-là ne serait pas moins implacable, pas moins terrible que ses sœurs… Déjà, la façon dont elle plissait son front, illuminé par la lune d'on ne sait quel rayonnement sinistre, les éclairs, pleins de menaces, qui luisaient dans ses yeux, à l'aspect des trois sacrilèges7, surpris en flagrant délit, ne pouvaient laisser aucun doute, semblait-il, sur ses sentiments et ses intentions…
Puis, elle ne devait pas être seule… Sans doute, derrière les buissons, se cachait la foule des druides, des bardes et des ovates8, n'attendant qu'un signal pour se précipiter sur les coupables et les punir cruellement de leur crime de lèse-majesté divine…
Lucia se crut perdue, avec ses deux compagnons…
Non pas qu'elle eût peur de la mort, la courageuse enfant… Mais, ce qui lui saignait le cœur et lui causait cette angoisse, c'était cette pensée qu'ils allaient périr tous les trois sous les coups de ceux de leur race, déshérités et proscrits comme eux-mêmes, sans même pouvoir dire qui ils étaient, sans même pouvoir leur faire connaître leurs malheurs et leurs espérances…
Être tué n'est rien pour qui, d'avance, a fait le sacrifice de sa vie : mais, être tué par ses frères, auprès desquels on était venu chercher un refuge et des auxiliaires pour l'œuvre commune, il y a là de quoi réduire au désespoir les caractères les plus fermes et les âmes les mieux trempées…
Puis, qui poursuivrait l'œuvre de vengeance solennellement jurée à l'aïeul, sur lequel venait de se refermer le tombeau ? Qui protégerait Viridomar9 et Cativolca10, perdus là-bas, au fond du bois, dans leur prison de granit ? Si, encore, on avait pu s'en aller du côté où, tout à l'heure, retentissait un fracas de bataille, où resplendissaient des lueurs d'incendie… Si, encore, on était tombé dans une embuscade romaine, et non pas entre les mains de Gaulois fanatisés par des superstitions sanguinaires !… On aurait eu, du moins, cette suprême consolation de pouvoir vendre chèrement sa vie… Pendant quelques secondes – qui durent lui paraître longues comme des siècles – toutes ces réflexions amères tourbillonnèrent dans le cerveau de Lucia…
Louise Michel et Émile Gautier
Les Paysans, partie I, chapitre 5, vers 1880.

1. Outil pour couper l'herbe et les céréales.
2. Prêtresse celte qui communie avec la nature.
3. Sans caractère sacré ou religieux.
4. Ancien nom de la région d'Europe de l'ouest peuplée par les Celtes.
5. Dieu celte.
6. Organes du ventre.
7. Atteintes, outrages contre quelqu'un ou quelque chose de sacré ou religieux.
8. Prêtres, poètes et devinbs celtes.
9. Père de Lucia et Lucius.
10. Mère de Lucia et Lucius.

L. Michel et É. Gautier, Les Paysans, partie I, chapitre 5, vers 1880.

Crédits : Marion Le Moign / Lelivrescolaire.fr
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Louise Michel

 (1830‑1905)
Placeholder pour Louise MichelLouise Michel
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Retrouvez une .
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Émile Gautier

 (1853-1937)
Placeholder pour Émile GautierÉmile Gautier
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Retrouvez une .
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Placeholder pour Les Femmes gauloises : épisode de l'invasion romaineLes Femmes gauloises : épisode de l'invasion romaine
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Auguste‑Barthélemy Glaize, Les Femmes gauloises : épisode de l'invasion romaine, 1851, huile sur toile, 424 cm x 651 cm, musée d'Orsay, Paris.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Questions
1. Quelles sont les raisons de l'angoisse de Lucia ? Quelle pensée la tourmente particulièrement ?

2. Quelle est la personnalité de Lucia ? Comment les auteurs la mettent-ils en valeur ?
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Groupement de textes

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Questions

Réagir

1. Oral. Quelles premières impressions vous font ces personnages féminins ? Justifiez votre réponse.

Enquêter

2. Vers la classe coopérative.
Divisez la classe en six équipes. Chacune analyse un extrait et complète un mur collaboratif à l'aide des questions 2 à 6. Présentez le personnage féminin de votre choix : qui est-il ? Quel est son statut ? Quelle est sa place dans la société ?

3. Définissez la personnalité de votre personnage grâce aux indices relevés dans le texte.
4. Comment l'auteur(e) caractérise-t-il son personnage ? Étudiez les champs lexicaux, les figures de style et .

Faire le point

5. Quel adjectif ou groupe nominal pourrait caractériser votre personnage ?

6. Partagez votre travail à l'oral à vos camarades de classe.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Expression

Louise Michel a choisi de placer son intrigue dans l'Antiquité. À votre avis, pourquoi a‑t‑elle fait ce choix ? Pour répondre, comparez les caractères des personnages de la séquence, et faites des recherches sur la place des femmes dans la société du XIXe siècle.
Vous pouvez vous appuyer sur votre cours d'histoire.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Suppléments numériques

Parcours autonome

En quoi le personnage de roman cet « être de papier » permet au lecteur d'expérimenter des valeurs, des désirs, d'autres visions du monde ? Ces expériences aident-elles le lecteur à se construire ?

Élèves allophones

Qu'est ce qu'un héros de roman d'après vous ? Pourquoi les héros de la littérature nous permettent de faire des expériences qui nous font grandir ? N'oubliez pas de donner des exemples.
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.