Histoire-Géographie-EMC 1re Bac Pro

Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Fiches méthode Bac
HISTOIRE
Th. 1
Hommes et femmes au travail en métropole et dans les colonies françaises
Th. 2
Guerres européennes, guerres mondiales, guerres totales (1914 - 1945)
GÉOGRAPHIE
Th. 1
La recomposition du territoire urbain en France : métropolisation et périurbanisation
Th. 2
L’Afrique, un continent en recomposition
EMC
Th. 1
Égaux et fraternels
Atlas, Lexique et Rétrospective 2021
EMC - Thème 2
Dossier 3 - Mission

Restreindre les libertés pour protéger ?

9 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Introduction
Aujourd'hui, face au terrorisme ou à l'épidémie de Covid‑19, l'État est dans la nécessité de restreindre les libertés individuelles et collectives des citoyens, dans le but de protéger, contrôler et lutter contre les menaces, notamment par l'instauration de l'état d'urgence.
Est‑il nécessaire de restreindre les libertés des citoyens pour les protéger ?
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Comment réussir ma mission ?
En pleine campagne électorale, un citoyen rencontre le député de sa circonscription. Ce dernier a toujours voté favorablement l'instauration de l'état d'urgence depuis 2015. Réalisez l'une des deux missions.

Mission 1 : Électeur, vous écrivez à votre député pour dénoncer l'application de l'état d'urgence et les restrictions de libertés. Vous devez montrer dans un premier paragraphe que vous connaissez bien la situation, puis développer votre argumentation en vous appuyant sur des exemples.

Mission 2 : Député, vous devez défendre devant vos électeurs vos votes en faveur de l'état d'urgence. Rappelez dans une première partie quelle est la situation du pays avant d'exposer les arguments qui, selon vous, justifient l'instauration de l'état d'ugence et le maintien de mesures exceptionnelles.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Documents

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 1
Faire face aux menaces

Infographie sur l'état d'urgence
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Créé par la loi du 3 avril 1955, l'état d'urgence modifie temporairement la forme de l'État pour affronter une situation d'exception. Il n'a été proclamé que rarement : pendant la guerre d'Algérie, dans les territoires d'outre‑mer lors des émeutes dans les banlieues en 2005, puis face au risque terroriste ou sanitaire.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 2
Quand l'exception s'installe

« L'état d'urgence doit demeurer temporaire. [...] Il convient donc que le gouvernement prépare dès maintenant la fin de l'état d'urgence ». Trois mois après l'entrée en vigueur de l'état d'urgence, au soir des attentats du Bataclan, des terrasses et du Stade de France, le 13 novembre 2015, le Conseil d'État met en garde le gouvernement. [...]

Pendant ces deux années où la menace terroriste n'a cessé de démontrer sa réalité, la France a donc choisi de mettre de côté ses principes fondamentaux qui permettent de distinguer la police et la justice, une situation qui l'a amenée à déroger au respect de la Convention européenne des droits de l'homme.
Jean‑Baptiste Jacquin et Julia Pascual
« Un an, 11 mois et 18 jours d'état d'urgence », Le Monde, 31 octobre 2017.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 3
Une opinion publique favorable ?

Infographie d'un Sondage réalisé par l'Ifop
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Sondage réalisé par l'Ifop en novembre 2015 après les attentats du 13 novembre à Paris.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 4
Un état d'urgence critiqué

Placeholder pour Miss Lilou, dessin publié sur son blogMiss Lilou, dessin publié sur son blog
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Miss Lilou, dessin publié sur son blog, 14 décembre 2016.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 5
Le danger sanitaire contraint les libertés

Un Observatoire de l'état d'urgence sanitaire et du confinement a été mis en place pour contrôler les mesures prises. Le président, Jean-Marie Burguburu, et la vice-présidente, Laurène Chesnel, partagent leurs premières impressions.

« Avec la mise en place de l'état d'urgence sanitaire pour lutter contre l'épidémie de Covid‑19, notre état de droit se trouve mis à mal par des mesures d'exception qui contreviennent à nos droits fondamentaux –liberté de déplacement, de réunion, de travail, etc. Il relève de nos missions de contrôler que l'application de ces mesures demeure nécessaire, proportionnée, exceptionnelle, non discriminatoire et temporaire. Et de surveiller les éventuelles violations des droits et libertés. [...] Actuellement, nous sommes particulièrement préoccupés par le projet de traçage numérique des citoyens, sur lequel nous préparons un avis. »
Camille Bordenet
« L᾽état d᾽urgence sanitaire ne justifie pas une telle disproportion dans l᾽atteinte aux droits », Le Monde, 17 avril 2020.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Activité numérique

Identifiez, grâce à , les dérives que peut engendrer l'état d'urgence. Quel est le rôle du citoyen dans cette situation ?
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Vers le débat

Après avoir rédigé vos discours respectifs, mettez‑les en scène : un binôme lit son texte en tant qu'électeur, un autre lui répond en tant que député.
Enregistreur audio
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.