Histoire-Géographie-EMC Terminale Bac Pro - Cahier

Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Fiches méthode Bac
HISTOIRE
Th. 1
Le jeu des puissances dans les relations internationales depuis 1945
Th. 2
Vivre en France en démocratie depuis 1945
GÉOGRAPHIE
Th. 1
L’accès aux ressources pour produire, consommer, se loger et se déplacer
Th. 2
Les sociétés et les risques : anticiper, réagir, se coordonner et s’adapter
EMC
Annexe
Biographies, Atlas, Lexique, Rabats
EMC - Thème 1
Dossier 4

L'humanité de demain : tous augmentés ?

16 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Introduction
Si la recherche scientifique permet de « réparer » les défaillances du corps humain, certains aimeraient que science et technique soient mobilisées pour l'améliorer et augmenter ses capacités.
Le transhumanisme : chimère ou réalité prochaine ?
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 1
Vers une nouvelle humanité

Le transhumanisme désigne les mouvements d'opinion qui considèrent que les sciences et les techniques vont réaliser toutes nos aspirations. Selon eux, nous n'avons pas d'autre choix que de faire cause commune avec la machine et de faire entrer la technologie dans notre anatomie car, si nous restons biologiques, nous ne participerons plus à l'évolution. Les transhumanistes pensent que l'humanité est finie. [...]

Le mot « transhumanisme » est né en 1957, sous la plume du biologiste Julian Huxley, frère de l'auteur du Meilleur des mondes. Huxley voulait désigner l'ambition de la biologie qui, à ses yeux, était d'améliorer l'espèce humaine. Tout son combat a été de pousser les recherches dans ce sens, d'essayer de contrôler la sélection naturelle et de supprimer le hasard. Des contemporains comme Jean Rostand, grand humaniste devant l'éternel, disaient la même chose : la biologie doit améliorer l'homme. Cela n'était pas, a priori, scandaleux... avant qu'on découvre ce qu'il s'était passé pendant la Seconde Guerre mondiale.
Nicolas Dutent
« Faut‑il avoir peur du transhumanisme ? », entretien avec Jean‑Michel Besnier, L'Humanité, 4 octobre 2017
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 2
La mort de la mort ?

Placeholder pour L'ExpressL'Express
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Une de L'Express, 6 avril 2016.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 3
Une réalité moins triomphante

Le transhumanisme est un mouvement qui, en s'appuyant sur les progrès de la biologie et de l'intelligence artificielle, défend l'idée de transformer ou dépasser l'homme pour créer un post-humain, ou un transhumain, aux capacités supérieures à celles des êtres actuels. Cette transformation s'envisage au niveau individuel, mais aussi collectif, conduisant alors à une humanité nouvelle. Différentes facultés physiques ou mentales et cognitives de l'être humain seraient concernées : il verra dans l'obscurité, ne connaîtra plus la fatigue et ne se cassera pas le col du fémur en glissant... Ses capacités intellectuelles seront décuplées et sa mémoire prodigieuse. Équipé d'un exosquelette intelligent, doté de puces dans le cerveau, ce super-homme deviendra plus performant, plus créatif, plus empathique. Son cerveau, s'il devient malade, sera guéri ou au moins réparé efficacement. Le but ultime ? Fusionner l'homme et l'ordinateur après l'avoir soustrait au vieillissement et à la mort. Illusions, fantasmes, escroquerie, imposture ? [...]

« Vivre 300 ans, ce sera un jour possible », titrait L'Express en 2016, commentant le livre de Luc Ferry, La Révolution transhumaniste. « La mort de la mort » a été annoncée par Laurent Alexandre, apôtre zélé de ce courant d'idées. Tout cela n'est que fantasmes. Les avancées de la recherche en biologie et en médecine, en particulier dans le domaine du vieillissement, sont réelles mais actuellement insuffisantes pour nous faire vivre si longtemps. Le vieillissement est inéluctable même s'il y a des espoirs sérieux pour qu'il se déroule en meilleure santé, y compris pour la longévité cérébrale.
Jean Mariani et Danièle Tritsch
« Transhumanisme : de l'illusion à l'imposture », CNRS Le Journal, 31 août 2018.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Activité numérique

À l'aide d'une recherche Internet, de L'Homme qui valait trois milliards dans les années 1970 à Black Mirror, comparez la manière dont le regard porté sur l'humain de demain a évolué.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Vers le débat

Faut-il améliorer l'humain ou seulement le « réparer » ? À l'aide du et du , construisez un plaidoyer en faveur de chaque point de vue, appuyé sur des arguments.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Questions

1. Relevez dans le Doc 1 la phrase qui donne une définition du transhumanisme.


2. Doc 1 Expliquez la dernière phrase : selon vous, à quelles dérives le transhumanisme peut‑il conduire ?


3. Doc 2 Analysez le sens du slogan porté en une de L'Express.


4. Doc 3 Complétez le tableau suivant en identifiant un domaine de transformation évoqué dans le texte, puis en relevant la transformation évoquée, enfin en imaginant une autre transformation relevant du même domaine (aidez‑vous de l'exemple).

Exemple
La vue
« Il verra dans l'obscurité » (l. 10)
Il pourra voir sous l'eau.


5. Comparez les Doc 2 et le Doc 3 : le discours tenu est‑il le même ? Justifiez votre réponse.
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.